Outlander saison 3 | Autour de l’épisode 1 | A chacun son combat

Outlander saison 3 épisode 1 : Le passé de Jamie lui offre son seul espoir de survie après la bataille de Culloden ; Claire, enceinte, tente de s’adapter à la vie dans le Boston des années 1940.

Titre original de l’épisode : The Battle Joined
Réalisateur : Brendan Maher
Scénariste : Ron D. Moore

Analyse de l’épisode 1 de la saison 3 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce premier épisode de la saison 3 de la série Outlander :

  •  Dernière scène où l’on voit Black Jack Randall
  •  Les adieux à certains des personnages emblématiques de la saison 2
  •  Comment Claire est passée d’une société patriarcale à une autre ?
  •  Le couple Claire/Frank peut-il fonctionner ?
  •  Les anecdotes et petits détails que j’ai relevés pour vous !
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 1, « A chacun son combat », en une phrase

Tandis qu’à Culloden Jamie ouvre les yeux sur un charnier et tente de se remémorer la bataille qui a précédé, à Boston, Claire s’adapte difficilement à sa nouvelle vie. (source: Netflix)

poème culloden outlander
Poème écrit par Maya

Les illustrations de Pitch Mani

  • illustration-pitch-mani-episode-1-saison-3-outlander

Retrouvez toutes les illustrations de Pitch Mani sur ses différents médias sociaux :

INSTAGRAMFACEBOOKSITE INTERNET

Elle vous offre aussi la possibilité de faire imprimer certaines de ses illustrations sur

sa BOUTIQUE ETSY

sur REDBUBBLE

Et pour découvrir qui est Pitch Mani, retrouvez notre entretien dans cet article sur mon site : Entretien avec Pitch Mani.

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 1 de la saison 3 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série, Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts
Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 1 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série, Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts
Caitriona Balfe et Sam Heughan parlent de leurs personnages au moment où la saison 3 démarre. Pour Cait, la saison 3 est “incroyablement romantique”.
Les acteurs parlent de l’épisode 1 de la saison 3
➖ Les acteurs sont interviewés par Tara Bennett au sujet de l’épisode 1 de la saison 3
➖ Les relations entre Claire et Frank
➖ Le duel final entre Jamie et Black Jack
➖ Où en est-on au moment où la saison 3 est sur le point de redémarrer ?
➖ Est-ce satisfaisant de voir Black Jack mourir ?
➖ Frank ou Jamie ?

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 3 épisode 1

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

Lieux de tournage : CULLODEN
Anecdote de tournage Outlander épisode 1 saison 3

“Après avoir réalisé le décor de Culloden d’Outlander de manière si convaincante pour la saison 1, j’ai reçu un appel du National Trust for Scotland après sa diffusion pour vérifier que nous n’avions pas tourné sur le vrai site de Culloden sans autorisation. Culloden de la saison 3 a été filmé sur le bord de la même lande que celle que nous avons utilisée dans la saison 1, dans un champ d’environ 7 acres, alors que le vrai champ de bataille est d’environ 80 acres”. -Hugh Gourlay, Responsable de la supervision des lieux de tournage.

Anecdote de tournage Outlander épisode 1 saison 3 Anecdote de tournage Outlander épisode 1 saison 3

 

Accessoire : l’enseigne de l’agent immobilier

“Le département artistique a réalisé cette enseigne pour la scène de l’épisode 301 où Frank achète la maison de ville de Boston. En fait, je n’étais pas au courant, le département artistique l’a fait dans mon dos pour me faire la surprise. Mais … nous avons coupé la scène en post-production pour des raisons de temps. Mais j’ai toujours l’affiche accrochée dans mon bureau en Ecosse !” – Matthew B. Roberts, producteur exécutif / scénariste

 

Les effets spéciaux : la bataille de Culloden

“Nous avons entrepris de nombreuses recherches historiques pour Culloden, que ce soit à propos des armes et des tactiques, ou la disposition des combattants et plus tard des corps sur le sol. Nous avons également regardé de nombreux autres films et émissions pour voir comment ils racontaient l’histoire des batailles à grande échelle et la présentait au public – de manière à voir ce que nous pouvions apprendre, et ce que nous pouvions améliorer ou faire différemment.

En fin de compte, il a été jugé beaucoup plus convaincant et poignant de plonger le public dans le carnage et le chaos, aux côtés de Jamie, et de ne pas essayer de raconter l’ensemble de l’événement historique d’un point de vue global : une expérience individuelle reflétant la visibilité réduite qu’aurait une personne parmi toutes les autres. L’impact viscéral du corps à corps de ce qui peut être vu dans l’environnement immédiat ; la confusion, la passion, la fureur, la peur et le désespoir. Le fait d’avancer et de reculer dans la chronologie des événements, permet de plonger le public dans ce monde irréel et déroutant.

Du point de vue des effets spéciaux, le principal défi consistait à aider à créer la sensation du grand nombre de combattants des deux côtés, avec un nombre quelque peu limité d’artistes pouvant être réellement filmés. Il s’agissait en partie d’une collaboration entre les départements Caméra, Effets spéciaux et Cascades, avec une utilisation des angles de caméra, des mises en scène et de la fumée bien planifiés, mais il fallait bien sûr aussi ajouter beaucoup plus de figurants pour les combats, ou même des “tapis” de corps dans les plans, pendant la post-production.

Si certains éléments supplémentaires ont été tournés sur le lieu de tournage, ils ont été faits séparément lors de quelques jours de tournage réservés à cet effet. Filmé sur écran vert, nous pouvions alors nous positionner selon les besoins pour mieux remplir de nombreux plans et “habiller” les scènes. Diverses améliorations et ajouts ont également été apportés au niveau de la fumée, de la neige et du sang”. – Richard Briscoe, Superviseur des Effets Spéciaux

 

Les très jolies photos de Matt B. Roberts pendant le tournage

“J’aime ce moment – je l’ai saisi juste avant que nous disions ‘action’. Vous pouvez voir Tobias se préparer à devenir Black Jack”. – Matt B. Roberts

Sur cette photo, vous verrez que Tobias fait ses propres cascades.

Deux lieux de tournage en extérieur ont été utilisés pour Culloden : la ferme Torbrex (Culloden Moor) et la ferme Craggan (chalet de Culloden Moor).

En fait, il y avait en tout :

  • 9 lieux de tournage pour le bloc 1 (NdlT : dans Outlander, un bloc correspond généralement à 2 épisodes donc “bloc 1” signifie “épisodes 1 et 2”) ;
  • 4 lieux de tournage dans le bloc 2 ;
  • 7 lieux de tournage dans le bloc 3 ;
  • 6 lieux de tournage dans le bloc 4 ;
  • 2 lieux de tournage dans le bloc 5
  • – un total de 28 lieux de tournage en Écosse (sans compter les scènes du studio).
“Nous avons empilé de vrais figurants sur des mannequins empaillés pour créer les monticules de corps autour du champ de bataille de Culloden.” –Matthew B. Roberts, producteur exécutif / scénariste

 

En moyenne, il y avait 160 figurants par jour pendant le tournage de Culloden, dont 184 le jour le plus important. Le nombre total pour l’ensemble du tournage de Culloden, y compris notre 2e unité, était d’environ 1 100.

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 4 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S03E01 - A chacun son combat www.outlander-addict.com 36:53
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S03E01 – A chacun son combat
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

5 commentaires

  1. Merci pour le décryptage Aurélie. Je suis un peu d’accord avec Maya (sur les commentaires Youtube) quand elle dit que Franck n’a aucune envie de combler Claire. Je pense que peut-être au contraire il à choisi de partir aux États Unis pour éviter qu’elle puisse faire des recherches sur le destin de Jamie à Culloden, et l’éloigner de toutes les sources de renseignements au cas ou le sachant en vie elle voudrait le rejoindre. Lui qui voulait prendre un nouveau départ et faire table rase du passé écrit au révérend Wakefield depuis Boston pour avoir des informations sur Culloden et les éventuels survivants, alors qu’il avait fait promettre à Claire ne pas faire de recherches. La fracture de leur couple était scellée depuis le retour de Claire.
    Magnifique épisode comme tous les autres avec des passages regardés en apnée tellement ils sont poignants.

  2. Bonsoir Aurélie. Quel plaisir de t’entendre à nouveau. Désormais tes décryptages sont partie intégrante de la série et, pourtant que ce soit egoiste de ma part imaginant le travail que cela te demande, sont devenus çerise sur le gateau, gourmandise obblige ! La complémentarité de tes commentaires est devenue incontournable.
    Nous voilà donc au premier épisode de la saison 3, pour moi l’attente de la suite après la 2 se terminait et j’avais hâte de retrouver tous les personnages là où on les avait laisser, consciente que le départ de Claire aurait été terrible pour les deux.
    La performance de Sam est magnifique, couché dans le froid et parmi les morts, on revit la battaille à travers ses souvenirs. Massacre inutile et effronté porté par un Charles Stuart qui méritait de mourir dans la bataille. On a enfin, la vengeance de Jamie dans toute sa puissance vers B.J.R. Cet image où ils se retrouvent seuls sur le champ de bataille est saisissante, le dernier combat pour la mort. Deux durs à cuire tous les deux, tout de même, une façon peut être de mettre en évidence le souhait de Jamie si longtemps réprimé. Et toujours ce regard de B.J.R tantôt de haine, tantôt d’admiration alors que Jamie s’affiche de son dégoût. Cette main ,encore une fois, sur son épaule, le dernier sursaut d’une vie qu’il sentait le quitter. Je dois t’avouer que j’ai pensé que Jamie aller mourir aussi, pas possible je sais, mais pendant tout l’épisode on te donne pas trop espoir consideration faite pour ses conditions phisiques et mentales. N’ayant encore lu aucun livre à ce moment là, quand j’ai vu Claire sur le champ de bataille, j’avais espéré qu’elle soit de retour. Image forte qui ne pouvait manquer dans l’esprit de Jamie. Dommage que la pierre d’ambre soit tombée par terre, mais l’histoire à ses droits. J’ai fort aimé Lord Melton, ce code qu’il s’impose en rigueur et qui est aussi partie acquise pour John Gray. Superbe façon de sauver Jamie pour que l’histoire continue. Nos adieux à Rupert, vaillant personnage orgueilleux de ses racines, ami sincère qui nous aura accompagné avec son houmour cocasse et enfin notre Claire qui vit l’enfer de son côté. Négligée dans sa tenue de maison car l’envie d’être n’y etait plus, l’acceptation d’une situation difficile à la quelle elle pensait pouvoir faire face mais qui se révèle un poids trop lourd. Moers de l’epoque malheureusement bien ancrés auquels elle se révolte comme on pourrait le faire aujourd’hui. Un Frank intentionné, patient qui souffre et une Claire aveuglée par la douleur qui ne se rend pas compte à quel point elle est dure avec lui. Je me suis dite qu’elle aurait pu faire un effort, elle avait accepté en fin de compte, mais sa rage d’avoir tout perdu l’aveglait. Petit clin d’oeil à la cuisson dans la cheminée bien trouvé, un moment de rappel apaisant pour Claire, je pense, entre autre. J’ai détesté la cuisine de cette maison, on pouvait pas faire plus moche, à l’époque il y avait mieux, et je n’ai pas aimé non plus sa voisine, pot de colle à éviter ! Sans parler de cet obstétricien qui aurait mérité d’être manchot plutôt que medecin ! Bien sûr des performances superbes, une très belle réalisation, des beaux dialogue qui etoffent l’épisode d’une grande fluidité. J’ai aimé, et un Sam fidèle à lui même, qui rempli l’ecran de ses seules expressions. Une suite qui se présente envoûtante et toujours ce plaisir de toutes raisons qui nous fait attendre l’episide suivant avec impatience. Merci Aurélie.

  3. Merci Aurélie pour ce somptueux décryptage ..je voulais attendre que tous les épisodes de la saison soit décryptés, mais ma curiosité l’a emportée et je n’ai pu résisté au plaisir de votre entendre.
    Les plans serrés sur Sam sont époustouflants et portent l’épisode à eux seuls .
    Je vais le revoir car je n’ai pas vraiment « écouté «  la musique, enivrée que j’étais par
    la prestation des acteurs , maquilleurs , caméramans ,etc…
    Cette série est vraiment addictive ,j’ignore vraiment pourquoi je suis devenue une fan .
    voilà bonne journée et merci vraiment.

  4. Merci pour ce décryptage. L’ouverture de l’épisode avec Jamie sur le champ de bataille est poignante et je suis d’accord le jeu de Sam est très bon. Il m’avait été difficile de comprendre dans la saison 2 pourquoi Claire a abandonné si vite ses recherches sur la bataille de Culloden et le devenir de Jamie pour repartir avec Frank . Au vu de tes commentaires et de la place de la femme dans la société des années quarante, eh oui ces deux scènes à Harvard et à la maternité nous permettent de remettre en perspective la condition féminime dans les années quarantes . Sans ressources, sans famille elle n’avait pas d’autres choix que de rester avec Frank et le divorce pour les catholiques était hors de question.. Je suis à l’épisode 8 de la saison et j’attends tes autres décryptages avec impatience.

  5. Le champ et la bataille ont été magnifiquement filmés, cela permet de bien appréhender la scène.
    En revanche j’ai souris pour le flop et notamment pour les vêtements de Claire en fin de grossesse, ma mère était enceinte en 1948 et avait la même dégaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *