Outlander saison 3 | Autour de l’épisode 8 | La Première Femme

Outlander saison 3 épisode 8 : Claire retourne à Lallybroch avec Jamie, où elle ne reçoit pas tout à fait l’accueil qu’elle attendait. A son insu, Jamie a fait des choix pendant leur période de séparation qui reviennent les hanter avec véhémence.

Titre original de l’épisode : First Wife
Réalisateur : Jennifer Getzinger
Scénariste : Joy Blake

Analyse de l’épisode 8 de la saison 3 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce huitième épisode de la saison 3 de la série Outlander :

  • Le “cas Laoghaire
  • Jenny, une femme entière
  • Petit Ian et sa belle relation naissante avec sa Tante Claire
  • Jamie face à ses mensonges
  • Claire face à ses choix
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 8, « La Première Femme », en une phrase

Tandis que le retour de Claire à Lallybroch se révèle moins chaleureux qu’elle l’escomptait, Jamie apprend à ses dépens le prix des secrets trop bien gardés.. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 8 de la saison 3 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 8 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 3 épisode 8

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

LES EFFETS SPECIAUX : SILKIE ISLAND, l’île aux phoques

Le principal défi pour les effets visuels était de créer une île alors que nous n’en avions pas, une île qui apparaîtrait à une bonne distance au large et sur laquelle nous pourrions également réaliser des scènes.

L’idée a été d’utiliser un promontoire avec un terrain approprié et de supprimer la côte principale le long de celui-ci, en créant le reste de l’île comme une peinture en la plaçant en pleine mer dans des plans de paysage marin tournés à cet effet. Il fallait qu’elle soit désolée et difficile d’accès, battue par les mers. Il fallait aussi un endroit qui soit accessible au prix d’un effort héroïque, avec une seule voie d’accès à travers des rochers périlleux et des falaises abruptes tout autour.

Le deuxième défi principal consistait à ajouter le “Bruja“, un navire à voiles de pirates ou de flibustiers du XVIIIe siècle. Comme il était impossible d’amener un tel navire sur place, ou même d’en filmer un ailleurs en mer, la solution a été de créer un navire entièrement en images de synthèse. La chaloupe se rendant à la Bruja et en revenant a été filmée pratiquement sur place.

Le dernier élément important de ces scènes consistait à transformer le paysage moderne en une côte sauvage des Highlands du XVIIIe siècle, remplaçant et prolongeant le littoral, les falaises et les collines.

Richard Briscoe, superviseur Effets Spéciaux

ESQUISSE DU COSTUME DE CLAIRE
coulisses épisode 8 saison 3 Outlander
par Terry Dresbach, costumière
LA FÊTE D’HOGMANAY A LALLYBROCH

Jamie vient tout juste de revenir de Helwater où il était au service de la famille Dunsanny. En tout, il s’est passé près de 17 ans après la bataille de Culloden. Il est encore meurtri par toutes ses années passées loin des siens. C’est lors de cette fête de Hogmanay qu’il retrouvera le sourire grâce à Joanie et Marsali, les deux filles de Laoghaire. L’ambiance festive, la chaleur de la fête et le charme des deux fillettes lui permettront d’envisager un avenir en tant que chef de famille…

Outlander Hogmanay Lallybroch saison 3 Outlander Hogmanay Lallybroch saison 3
Outlander Hogmanay Lallybroch saison 3 episode 8 Outlander Hogmanay Lallybroch saison 3 episode 8

Le mot et les photos de Matthew B. Roberts

Matt B. Roberts est un des producteurs exécutifs de la série. Il a pris le relais en tant que showrunner après que Ron Moore se soit mis en retrait pour se consacrer à d’autres projets. Présent sur place en Ecosse lors des tournages, il combine sa passion pour la photo à son travail de producteur. Et il partage avec les fans ses magnifiques photos !

Outlander Silkie Island episode 8 saison 3
La vue de Jamie sur l’île de Silkie lorsqu’il est sorti de l’eau (prise lors d’une journée beaucoup plus ensoleillée)
Outlander Silkie Island episode 8 saison 3
Nous avons utilisé les ruines du château de Dunure pour figurer Silkie Island
Lallybroch Outlander Saison 3
Bienvenue à la maison… La porte d’entrée de Lallybroch.

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 8 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S03E08 - La Première Femme www.outlander-addict.com 43:52
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S03E08 – Ce qui est oublié ou perdu
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

5 commentaires

  1. Bonjour Aurélie. Cet un épisode qui m’a bien plu aussi, j’aime beaucoup revoir Lallybroch et ses habitants et on retrouve nos deux amoureux tels qu’ils sont, malgré les difficultés de réapprendre à vivre ensemble, mais animés, encore et toujours, par un amour de toute beauté. Bien sur pour Jamie est source d’ inquiétude et depuis que tu nous as fait remarquer le mouvement de son doigt dans tels moments, on s’en aperçoit tout de suite. Je ne saurais pas trop le blâmer pour son mariage, si ce n’est le fait que cette personne s’appelle Laoghaire. Il ne pouvait pas savoir que Claire serait revenue, Jenny le poussait pour son bien, sa détresse lui pesait , l’envie d’une vie normale pour avoir aussi le rôle de père sont des raison qui on effacé sa détermination. Et je comprend très bien l’angoisse qu’il ressentait de devoir l’avouer à Claire, il la connait, il était certain qu’elle serait repartie et il savait aussi qu’il ne l’aurait pas supporté une deuxième fois.
    J’ai adoré quand, dans leur chambre, il lui parle des oies cendrées, un moment d’émotion intense où ils se dévoilent sur la détresse de leur séparation, où ils comprennent que la mort de leurs âmes était partage de la même intensité dévastatrice. La dure réalité a vite effacé ce moment de toute beauté et l’affrontement était inévitable. Colère, frustrations, jalousie, incompréhensions, une dispute que j’ai fort aimé, leurs caractères fougueux les ont toujours définis et on en connait l’ aboutissement à chaque fois car une telle passion primera toujours. Je n’ai pas trop aimé quand Jamie lui rappelle cette fameuse requête de Claire ( qui m’ étonnée tellement incompréhensible de sa part), ni quand il lui reproche encore de l’avoir abandonné à Cullodin. Un peu de mauvaise fois, je trouve, mais cette fois on a donné à Claire le temps de réagir.
    L’entrée de Jenny nous prive d’un bon moment car, apparemment, il n’y avait pas de clef sur la porte…..et cette scène me fait penser à un article d’une amie à toi (dont j’ai oublié le nom, sorry) que tu avais posté et qui analysait toutes les scènes d’amour de la série avec un œil ironique et plein d’humour. Si celà te parle, pourquoi ne pas le proposer à nouveau pour ceux qui ne l’ont pas lu, un vrais plaisir qu’on savoure le sourire aux lèvres!
    Tendre moment de Jamie avec Joane, la sensibilité de notre Jamie, poigné de fer dans un gant de velours et cette petite frimousse si attachante qui semblait presque vouloir apaiser le désarroi de Jamie.
    Ce que j’ai fort aimé aussi c’est la scène où Jamie s’explique sur son mariage, ils l’ont joué avec la véracité de leurs talent et j’étais obnubilée par cette superbe cheminée au feu allumé qui trônait au milieu de la pièce, comme si elle voulait réchauffer un’ ambiance qui était glaciale mais qui portait la force de la passion telle sa flamme crépitante de toute chaleur. Quel plaisir de revoir Lallybroch, des décors somptueux, un’ ambiance de fête si réjouissante, Ian qui danse avec Jenny malgré sa jambe de bois, notre Jamie qui recommence à sourire, un retour aux sources pour lui qui faisait chaud à nos cœurs aussi, comme tu dis, le jeu de lumières dont je suis plus attentive depuis tes décryptages et cet air de bonheur dont tout le monde avait besoin….moi aussi après l’épisode précèdent! Les touches d’humour si plaisantes ne l’étaient pas pour Claire, on comprend, mais que importe, on les retrouve dans leur essence spontanée et cela fait un bien fou.
    J’étais très triste pour Jenny, depuis le début de l’

  2. …depuis le début de l’épisode, je disais, j’ espérais qu’on lui révèle la vérité, je pense aussi qu’elle aurait su comprendre, elle porte une confiance aveugle à son frère et la plantation des pommes de terre en est la preuve. Je pense que son dévouement et son affection, aussi pour Claire, méritait gratification, elle se heurte à un silence qui ne la convint pas car sa perspicacité nous le révèle presque offensant. Laura joue divinement bien ce personnage, un plaisir de la voir si convaincante. L’arrivée à Lallybroch n’était pas de tout plaisir, il fallait assumer son ressenti et Petit Ian il en menait pas large. Encore une fois le dénouement assumé de façon on ne peu mieux orchestré, cette admiration qu’il porte à Claire est très touchante, cette curiosité qui le pousse à avancer autrement, avide d’une vie différente à laquelle il aspire. J’ai bien ris quand Jamie promet à Jenny de bien s’occuper de lui…. si seulement ils avaient imaginé !
    La scène sur la falaise n’était pas extraordinaire pour moi, Jamie ( pas dans sa beauté je trouve) ne m’a pas semblé être très convaincant, cette phrase m’a toujours dérangé, je ne saurais dire pourquoi, mais quand par la suite je l’ai lu dans le livre, j’ai compris. Pour moi elle n’était pas à sa place. J’ai fort aimé le récit de l’auteure sur ce chapitre, comme souvent très diffèrent de la série, mais il est développé avec une finesse narrative très explicative, qui suit de façon plus pertinente le caractère de tous les personnages et qui t’offre un approche de tout revers dans une totale et complète compréhension.
    Tes pointes ironiques me font sourire, le “lexique” de Laoghaire entre autres. Déjà inspirée, tes décryptages allument la mèche que je porte et j’ai hâte de découvrir tous les petits secrets que tu nous dévoileras la prochaine fois.
    Un tout grand merci pour ce grand plaisir que tu nous offres, encore mes meilleurs souhaits pour la nouvelle année et au plaisir de réentendre.

  3. Comment te remercier Anna ?
    Tu complètes admirablement mes propos, les petites choses que j’ai laissées de côté, les petits détails sur lesquels je ne me suis pas attardée. En préparant mon décryptage, en relisant mes notes, je me disais “oh mon Dieu, mais chaque scène mériterait d’être mise en avant !”
    Tous mes voeux à toi aussi, chère Anna.
    Que 2021 nous enchante !

    1. Je te remercie beaucoup Aurélie. Tes commentaires me font grand plaisir. Il est vrai que il y a toujours énormément à dire sur chaque épisode, ils sont tellement riches de détails que je pourrais en parler pendant encore plus longtemps….ce n’est jamais assez pour moi… ! Cette série me parle dans chaque moment tourné, elle suscite parfois ma colère, mais c’est parce que j’aimerais toujours le mieux pour que tout le monde puisse vraiment l’apprécier sans conditions. Et ce que tu en pense compte beaucoup pour moi.
      Je t’embrasse de tout coeur.💋
      Bonne nuit .

  4. Bonjour Aurélie,

    Au mois de juin, ma fille et ma petite fille m’ont parler de la Série d’Outlander qu’ elles regardaient sur
    netfix que je n’ai pas, sachant que j’adore lire, elles m’ ont précisé que c’ était tirer des livres de Diana Gabaldon.
    Je me suis précipitée à la librairie, et je suis partie en vacances avec les huit volumes, et comme à mon habitude
    J’ ai toujours du mal à me séparer des personnages de mes livres, de retour à la maison j’ achetais tous les dvd. Ma fille ma aussi
    Parlait de votre site dont je devenue addict. Je ne peux que vous féliciter pour vos analyses et vos traductions (je ne suis pas anglophone) et surtout
    La possibilité de voir l’ envers du décor et les trucages. Vous faite un travail considérable qui comble les addictes de la série.
    Merci ,Merci,Merci. Kitou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *