Outlander saison 3 | Autour de l’épisode 9 | Le pot au noir

Outlander saison 3 épisode 9 : Claire et Jamie quittent l’Écosse et partent aux Antilles pour une quête urgente. Mais lorsque l’équipage superstitieux cherche un coupable après une série de malheurs, le sauvetage vient d’une source improbable.

Titre original de l’épisode : The Doldrums
Réalisateur : David Moore
Scénariste : Shannon Goss

Analyse de l’épisode 9 de la saison 3 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce neuvième épisode de la saison 3 de la série Outlander :

  • Les superstitions des marins et la confrontation entre Claire et le Capitaine Raines
  • L’histoire de Willoughby
  • La réaction de Jamie face à Fergus et Marsali
  • Enfin le retour de la romance !
  • Le serment de Claire la conduit encore vers les ennuis
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 9, « Le pot au noir », en une phrase

Volant au secours de Ian, Jamie et Claire embarquent en hâte pour les Caraïbes, mais la traversée ne manque ni de remous, ni de superstitions, ni de surprises. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 9 de la saison 3 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 9 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Le nouveau générique de cette deuxième partie de saison.
Avec des sonorités qui évoquent les îles des Caraïbes, des tonalités afro-cubaines.

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 3 épisode 9

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

LE POINT DE VUE DE SAM HEUGHAN : Le tournage sur le bateau
outlander épisode 9 saison 3 | tournage sur le bateau

“Les bateaux que nous avions en Afrique du Sud, y compris l’Artemis qui a été construit spécialement pour notre série, étaient vraiment remarquables. Le premier jour, l’Artémis était là tout près, le gréement était baissé, les voiles étaient ouvertes et le vent soufflait. Cela vous transporte vraiment à bord d’un navire du 18e siècle. Nous avions tout un équipage qui savait véritablement gréer les navires et nous avions des hommes qui savaient monter et descendre jusqu’au sommet du mât. J’ai eu beaucoup de chance de pouvoir expérimenter un peu cela”.

Sam Heughan (Jamie Fraser)

LE POINT DE VUE DE LA PRODUCTION : Les bateaux

Nous avions trois navires qui venaient de la série Black Sails, et l’Artemis qui a été fait pour nous. Terry, notre gréeur, a fait venir ses hommes et nous les avons utilisés comme figurants. Ils peuvent vraiment faire naviguer le navire. Ce qui est bien avec l’Artemis, c’est qu’il bouge vraiment, il n’est pas en position fixe. Il se déplace. Il a des roues. On peut le mettre dans le lagon. Le simple fait de savoir que nous pouvons le faire le rend beaucoup plus réel. Il est sur un cardan, donc il peut se déplacer de 10 degrés par ici, 10 degrés par là. Lors d’une prise, nous avons constaté que cela aidait vraiment les acteurs à passer d’un côté à l’autre, sans faire semblant de le faire. Cela apporte tellement de réalité à la série. Ensuite, avec les effets spéciaux et toute l’eau que l’on a jetée dessus, on ne se rend même pas compte qu’on n’est pas en haute mer.
Matthew B. Roberts, producteur exécutif

 

LE POINT DE VUE DE SAM HEUGHAN SUR L’ACUPUNCTURE
Jamie Fraser acupuncture
“Il est de notoriété publique que Jamie Fraser est assez bon dans la plupart des domaines, mais il n’est pas bon pour cligner de l’œil ni pour voguer sur un bateau. Il a le mal de mer. Jamie garde le fait qu’il a été traité pour le mal de mer par M. Willoughby grâce à une série d’acupuncture et non par Claire, qui lui a fait toutes sortes de remèdes qui, selon elle, fonctionnent et permettent de le guérir. Il n’a pas voulu faire de vagues, pour ainsi dire. Nous avons une équipe de prothèses et une équipe de maquilleuses fantastiques : ils ont appliqué ces aiguilles d’acupuncture, qui sont très différentes de l’acupuncture moderne – elles sont plus épaisses et plus longues. Chaque aiguille pouvait être rentrée et sortie, et je pense que Gary, qui joue le rôle de M. Willoughby, a apprécié cette partie du processus”. – Sam Heughan (Jamie Fraser)

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 9 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S03E09 - Le pot au noir www.outlander-addict.com 36:32
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S03E09 – Le pot au noir
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

4 commentaires

  1. Bonsoir Aurèlie.
    Changement de générique, en effet, qui m’a surpris car je ne me souvenais plus que celà c’était déjà produit. Pas trop accroché au son des tambours, tam-tam obsédant de certains rituels qui ne me parlent pas du tout.
    Un épisode que personnellement j’ai trouvé bien lumineux (même s’ils n’étaient pas en haute mer) , irisé d’ humour qui parsème ses étincelles un peu partout pour notre grand plaisir. L’ histoire de petit Ian est mise sur le coté, on se pose beaucoup de questions, mais d’un autre coté, s’il n’avait pas été enlevé par les pirates, il serait probablement mort noyé sous le poids du coffre qu’ il portait…..La facilité de Jamie de résoudre le problème avec une lettre à sa sœur, est excuse pour en parler, tout en restant vite expédié. Il est en fait que, rien de penser de le dire à Jenny, s’il n’ était pas malade, il le serait vite devenu!
    On le retrouve avec Claire, on ne sait pas trop dans quelle forme d’approche. Même sans avoir des grandes connaissances organisatrices, on se doute bien que le départ ne pouvait pas avoir eu lieu le lendemain de leurs échanges sur la falaise. Toujours pas de réponse de la part de Claire à sa question et un moment un peu suspendu dans le vide, qui fait tache par rapport au livre et qui méritait quelques réplique en plus pour nous présenter ce nouveau départ de façon plus convaincante. Plus d’un mois c’était écoulé depuis, leur comportement n’aurait pas pu rester le même.
    Mais on est vite amenés à oublier tout ça, avec notre sympathique Jared, aide précieuse, qui se révèle encore une fois tremplin bienveillant pour notre couple poursuivi d’ aventures sans fin et à qui D.G. offre un intérêt conséquent.
    Jamie est déjà “hanté” par le mal de mer qui l’attend et je pense que, si cela n’avait pas été le cas, il ne lui aurait pas fallu deux minutes pour déjouer les cachoteries de Lesley et Hayes. Étonnamment revenus des colonies, cette scène cocasse nous amène au point fort de l’ épisode avec la surprise de Fergus marié à Marsali. J’ai fort aimé cette scène, la façon dont elle a été joué et tournée. Jamie qui sort sa colère et sa surprise, Fergus comme tu dis, petit agneau au milieu des loups, qui, malgré tout, tient tête à Jamie, toujours aimable et respectueux , mais qui ne manquera pas de lui dire plus tard: ” Si vous étiez obligé d’épouser Claire, moi, je suis obligé de respirer!” On découvre Marsali telle qu’elle sera, sans froid aux yeux ni poils sur la langue et quand pour finir Jamie abdique, l’ échange avec Claire c’est le top! Le pauvre Jamie, il doit renoncer aux plaisirs de la chair si convoités, sa nausée portait bien double poids!
    Un autre moment que j’ai fort aimé, dans le sillage du précèdent, c’est quand le capitaine Reines le voit en “pelote d’ épingles” et le pas de recul du matelot de peur….c’est à mourir de rire! Le livre donne un’ autre version de la guérison de Jamie, mais toutes répliques y sont tout autant hilarantes. Ces genre d’interaction avec les personnages allègent les tensions qu’on ressent malgré tout, d’avantage peut être, étant dans un endroit assez confiné où il vaut mieux éviter d’allumer les mèches. Superstitions légitimes, qui offrent un échange très intéressant avec le capitaine, pour établir une meilleure approche de la cohabitation qui les attendait. J’ai lu que la statue du torse nu de femme à proue de l’ Artémis est le même que celui dans le “bordel” à Paris.
    La recherche d’un Jonas ne m’a pas trop inspiré d’ émotion, on a pu se complaire de l’ incontournable force athlétique de Sam, bien joué mais un peu surfait. Tel qu’il était là, il se devait de l’aider, il n’aurait pas pu le laisser faire; l’histoire de DG n’étant pas réalisable, ils ont pensé pouvoir créer le même suspens, mais bon, en effet pas extraordinaire. Occasion de clipser l’histoire de Willoughby, insolite, étonnante et extrêmement précise sur certains détails, (qui en douterait!!!) qui à bien capté l’attention de tout le monde! D’ ailleurs, j’aurais aimé aussi connaitre la suite de la chanson des marins dans la cale, les sous-titres la décrivaient très intéressante!!!!!!
    J’ai bien aimé le moment où il dessine sur le pont les pictogrammes de sa langue, comme des fleurs d’ailleurs, qui séchaient très vite avec le vent et qui restaient plus longtemps en son absence. Finesse du détail, qui parle silencieuse comme son histoire, et qui nous révèle ,encore, l’évidence d’une recherche réussie . J’ai pensé aussi qu’il allait se jeter à la mer, mais il nous a surpris par ce geste, un peu trop théâtrale certes, mais qui donne le résultat escompté. Je suis d’accord avec toi sur le fait que dans le livre, le personnage est loin d’ être sympathique, l’ intention de le rendre tel qu’on nous le montre, est un choix réjouissant.
    J’ ai bien sûr adoré le moment où Jamie et Claire se retrouvent tous deux, dans le silence de la nuit, hors de tout regard. Connexion avec l’ épisode 5, qui nous offre l’émotion d’un rapprochement enfin plus défini. Les bras de Jamie semblent dépasser l’espace limité qu’ils touchent pour envelopper Claire de tout son corps , de tout son amour, pour pouvoir atteindre son chagrin en lui offrant le sien. La souffrance d’un choix, un partage résilié au silence d’une réalité qu’on ne pourra pas changer. Personnellement j’ai préfère cette version à celle du livre et c’est un moment dont on avait grand besoin.
    Plaisant moment aussi de “pan pan” ( comme l’appelle Willoughby sous la plume de DG et qui m’a fait bien rire) où on les retrouve dans l’apaisement de leurs craintes, heureux d’ être ensemble et de pouvoir à nouveau compter l’un pour l’autre. Et béni soit celui qui l’a nommé “king of men” par les mots de Claire, car il est devenus “poinçon” d’ admiration à tout jamais!
    Bien entendu, celà ne pouvait avoir heureuse suite dans le temps, le Marsouin s’impose. Intéressant de voir comme Jamie était convaincu d’ être lui à devoir quitter le navire et quand la réalité lui a explosé à la figure, il n’en menait pas large, et cela se comprend. J’avais pensé aussi qu’il aurait pu la suivre, ca aurait mieux ressemblé à son caractère, surtout après 20 de séparation, mais un capitaine ne peut quitter ses hommes et pire…. DG. en avait décidé autrement!
    On quitte l’ épisode sur le regard désespère de Claire, ( je ne pensais pas du tout que le bateau allait s’ éloigner..) en nous laissant imaginer la tète de Jamie, transformée plus que probablement en dragon à trois tètes pour mieux cracher du feu et trucider tout le monde !!!!!
    Je crois que le prochain épisode se révèlera intéressant!
    Merci Aurèlie pour tous les plus que tu ajoutes à tous tes décryptages, très intéressants et ….”bon vent” jusqu’à la prochaine fois!

  2. Bonjour,
    J’ai enfin eu le temps de vous écouter…comme toujours ,je commence par vous remercier pour ce décryptage ..
    Vos remarques sont toujours judicieuses et fort intéressantes.

    Je revois également tous les articles et les scènes coupées et je n’ai qu’un regret c’est d’avoir découvert cette série en 2020 , les scènes coupées des séries 1 et 2 tournent sur FB mais elles ne sont pas sous titrées en français j’en suis tristounette.

    Allez bonne journée et encore merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *