VIDEO – Autour de l’Episode 6 de la Saison 2 – Double jeu


Saison 2 Episode 6, « Double jeu »

Je décrypte pour vous ce sixième épisode de la saison 2 de la série Outlander.

Je vous livre mes impressions, je compare roman et série télé et j’analyse certaines thématiques :

  • des choix de réalisation vraiment excellents (Metin Husëyin aux commandes)
  • le baby Bump de Claire qui a doublé de volume depuis l’épisode précédent
  • les éléments dramatiques, comiques, les scènes d’action, le duel … etc : tous les ingrédients qui font qu’on adore la série !!!

Voilà de quoi s’occuper les yeux (sur Youtube) et/ou les oreilles (en Podcast) pendant cette période difficile de Droughtlander 😉

 

L’épisode, en une phrase

Grâce au savoir médical de celle-ci, Claire et Jamie font progresser leur plan et confient leur secret à un tiers. Une trahison provoque des conséquences désastreuses… (source: Allociné )

 

Les scènes coupées

 

Pour prolonger l’expérience et rester dans l’univers d’Outlander:

  • “Le chardon et le tartan” en version livre sur Amazon.fr: https://amzn.to/2Z7YzTF
  • “Le chardon et le tartan” en version audio sur audible.fr: https://amzn.to/2JXmTRM
  • Regarder la série Outlander sur NETFLIX: https://www.netflix.com/fr/
  • Les DVDs et Blu-rays des Saisons 1 à 4 d’Outlander sur Amazon.fr
  • 7 commentaires

    1. kilt
      dans le livre il y a 5 lignes pour expliquer comment on met un kilt.
      il faut étendre son kilt et s’y rouler dedans
      dans la série on voit jemy couché qui ferme son kilt.
      je n’ai toujours pas compris comment se présente un kilt, la jupe, la partie sur laquelle on accroche la broche…..

    2. merci pour ce décryptage qui me permet d’aller un peu plus loin dans la série.
      J’ai découvert la série pendant le confinement, mlaintenant je passe àux livres.
      dommage que les explications passe de la saisons 2 à la saison 5!

      1. Patience patience !!! j’ai prévu de faire les décryptages des saisons 3 et 4. Cela demande un énorme travail et beaucoup de temps. Je m’accorde une pause estivale et je reprendrai probablement cet automne.
        Je vous remercie pour vos commentaires ! cette série est tellement passionnante qu’elle donne vraiment envie d’approfondir 😊

    3. Bonsoir Aurélie. Il faut dire que dans cet épisode, les choses bougent et je trouve aussi que sa réalisation est très réussie. Étonnée comme toi, de la 1ère scène, car on avait laissé Jamie et Claire furieux l’un contre l’autre et on les retrouve comme si rien c’était passé. Quand je regarde la série, j’oublie souvent qu’on est dans une fiction et que le temps passe en accéléré. C’est tellement bien fait, que perso, je rentre totalment dans l’hisoire. J’ai fort aimé leurs dialogues, quand Jamie lui fait promettre de traverser les pierres, si nécessaire. L’existence de Frank devenait l’acceptation qui faisait toute la différence. Et j’ai trouvé que Claire, apeurée de l’invisager, était en quelque sorte prise au piege dans “son propre jeu”. J’adore comme les scénaristes savent jongler avec tous propos et les façonner pour développer la suite ! J’ai bien aimé aussi le moment où Jamie embrasse le ventre de Claire. Un moment des plus tendres et le seul où on le voit vraiment en futur père, parlant au masculin, alors que Claire parle d’une fille. Le seul et unique moment aussi où il aura eu l’occasion de créer un contact avec le bébé. Ce qui m’a un peu dérangé, c ‘est le ventre de Claire qui donnait l’impression qu’elle était presque à terme. Son travail à l’hôpital, n’était pas vraiment de tout repos, mais elle a pu ainsi “apprecier” les explications de Mr.Forèz, détaillées à souhait dans le camuflage de la menace, qui éclairaient, on ne peut mieux, la tête de croque -mort qu’il portait. Un avertissement, je pense, pour elle ou pour maître Raymond, mais chose sûre, à prendre au sérieux. Ce que ce dernier lui dit à la boutique, m’a encore une fois interpellée. “Nou nous reverrons, Madonne, dans cette vie ou un’autre.” Étrange personnage tout de même ! Étrange, c’est ce qui se dit le comte de St. Germain quand il perd sa cargaison car il ferait n’importe quoi pour demontrer la complicité de Jamie. On le retrouve bien, notre Jamie, dans ses mimiques en joueur affirmé, se rejouissant enfin de voir son plan aboutir. Autant que dans ses grimaces de douleur quand il teste les potions. En tout cas, je trouve qu’il a en lui une bonne dose de masochisme ! J’aurais choisi un autre moment pour parler à Murtagh, mais il était en effet temps de lui dire la vérité. Sa tête vaut toute la scène ! J’aurait aimé un peu plus des dialogues sur le sujet, sourtout quand après, il parle avec Claire, mais on sait que ce ne sera jamais le cas pour des raisons évidentes. Il est chose certaine par contre, qu’il ne s’adaptera jamais aux vêtements de la bourgeoisie francaise, mais pour nous c ‘est le plaisir de petites scènes cocasses. Très bon choix de vouloir le garder pour la suite de la série ! Une clairvoyance des plus réussies. Je parlerais de Fergus demain.
      Et on arrive à la fin, moment terrible mais si bien réalisé et interprété ! Tout s’enchaîne en peu de temps, ce carrosse qui sort à toute vitesse de la maison, les chevaux à brides lâchées sur les rues de la ville qui donnent le tempo d’une course contre le temps que Claire sait de ne plus pouvoir gerer. Déçue et impuissante, stressé et angoissée, juste le temps de le revoir, de se revoir, le drame étant déjà un’evidence, l’inévitable se dessine. Des superbes interpretations, (je ne savais pas que pour les scène des duels ils utilisaient les doublures) et enfin un BJR à l’agonie. Les derniers regards désespérés, la certitude d’aucun aide possible, les yeux se ferment en les laissant dans la noirceur du désespoir et nous laissant imaginer leur triste sort. Un final poignant, très très bien joué et des superbes images ! Outlander reprend sa vitesse de croisière et, cheveux au vent, je sais que j’en apprécierai l’excitation.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *