Les effets spéciaux – Histoire de jambes cassées

Intrigué par les jambes tordues de Colum, le chef du clan Mackenzie dans Outlander ? Découvrez les procédés qui ont permis d’arriver à cette illusion.

Les jambes tordues de Colum MacKenzie

L’un des personnages principaux de la série, Colum MacKenzie (interprété par l’acteur Gary Lewis), souffre du syndrome de Toulouse-Lautrec, ce qui rend ses jambes horriblement déformées et courbées.

Pour les besoins de la série et le rendu visuel, le challenge était de remplacer les jambes de l’acteur par des membres numériques. L’acteur devait donc porter des chaussettes spéciales que les techniciens ont pu manipuler en post-production pour qu’elles aient l’air tordu.

Pour contribuer à la démarche unique de Colum causée par sa difformité, l’acteur a également porté des chaussures à semelles compensées.

C’est vrai que c’est visuellement TRES réussi à tel point que lorsque j’ai découvert ces jambes pour la première fois, je me suis dit “Whaouhhhh quel boulot !” et je me suis aussi demandé comment cela était possible de vivre avec de telles jambes !

Personnellement, je trouve que ces jambes tordues ont contribué à créer ce personnage. Il dégage une telle force malgré ce handicap qu’il parvient à surmonter en se tenant debout !

 

Les chaussettes spéciales

J’ai retrouvé un post (+ photo) de Diana Gabaldon sur Facebook où elle parle des fameuses chaussettes :

« J’ai lu que quelques personnes se demandaient comment les jambes déformées de Colum ont été faites, et suggérer que ce devait être des images de synthèse. C’est le cas, bien sûr. J’ai appris sur le plateau de tournage que, pour introduire une image de synthèse particulière, il faut faire le tournage avec un motif unique qui occupe l’espace où l’image de synthèse se positionnera. Par informatique, on peut alors détecter cette image et la remplacer par celle que l’on veut.

Gary Lewis a donc porté ces étranges chaussettes à motifs Mondrian pour le tournage, et les jambes paralysées ont ensuite été prises en charge par ordinateur pendant la post-production. C’est une photo de Gary et moi comparant nos chaussettes, car les miennes étaient une copie conforme en miniature des siennes. »                                Traduction personnelle

 

La jambe de bois de Ian Murray

Une astuce similaire a été utilisée pour figurer la jambe de bois de Ian Murray joué par Steven Cree.

Voici ce que Steven Cree en a dit lors d’un entretien avec un journaliste du Herald :

“J’ai ramené la jambe de bois à la maison avec moi pendant quelques semaines pour m’entraîner à l’utiliser avant de tourner, mais marcher avec pour quelques pas sur le plancher n’avait rien à voir avec le fait de la porter lors du tournage, dans des rues pavées. C’était tellement exigeant. Je ne savais pas comment je pourrai marcher et parler en même temps, mais le fait que je luttais donnait au personnage une réelle crédibilité.”

Jouer Murray, un ancien soldat jacobite qui a perdu une jambe, lui a fait apprécier d’avoir ses deux membres !!!

BONUS !!!!!

J’ai retrouvé une vidéo d’une scène qui a été coupée et dans laquelle on ne voit pas le traitement de la jambe de Ian en post-production. C’est drôle à regarder 😉

 



 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *