Dans les coulisses du tournage du dernier épisode de la saison 3 | L’œil du cyclone

Laura Prudom était sur le plateau de tournage pour le dernier épisode de la saison 3 et a produit un fantastique reportage sur son expérience pour Mashable (site d’actualité et blog d’information américain).

J’ai extrait quelques-uns des passages clés de son reportage ci-dessous. Laura Prudom est une journaliste américaine qui a beaucoup suivi l’actualité Outlander, surtout lors des trois premières saisons. Elle a notamment été l’interlocutrice de Diana Gabaldon pour une session d’autographes chez Barnes & Nobles en 2015. Entrons avec Laura dans les coulisses du dernier épisode de la saison 3 d’Outlander.

Laura Prudom Diana Gabaldon Outlander

Morceaux choisis du reportage dont vous trouverez l’intégralité (en VO) : article complet de Laura Prudom.

Plantons le décor

C’est un matin de juin sur la plage de Silverstroom, une baie isolée située sur le cap ouest de l’Afrique du Sud. Cette étendue de sable blanc et doux, normalement vierge, est jonchée de débris laissés par un naufrage catastrophique – barils, gréements et morceaux de bois déchiquetés.

Il y a deux corps sur la plage, un homme et une femme, tous deux humides et ébouriffés. Elle gît immobile alors qu’il rampe vers elle, dans un mouvement désespéré malgré son épuisement évident. Il balaie les cheveux couverts de sable de son visage. Pendant un instant, elle ne remue pas, puis une toux rauque secoue son corps, et le soulagement illumine son visage.

Mon premier jour de tournage, alors que Caitriona Balfe et Sam Heughan se roulent dans le sable en plein hiver sud-africain (il fait soleil, mais il y a un léger vent d’Ecosse dans l’air et, contrairement aux stars qui sont trempées, l’équipe est bien enveloppée dans des vestes et des chapeaux), je me glisse dans une tente douillette pour retrouver la productrice exécutive Maril Davis, qui est arrivée la veille et qui souffre tout autant que moi du décalage horaire.

outlander saison 3 episode 13 plage

 

Les choix scénaristiques pour l’épisode

Toni Graphia et Matt B. Roberts aux commandes

Les producteurs exécutifs Matt Roberts et Toni Graphia se sont à nouveau associés pour écrire le dernier épisode, comme ils l’avaient fait pour la saison 2. Matt Roberts a également fait ses débuts de réalisateur sur l’épisode. Alors que les scénarios sont généralement attribués aux scénaristes au cours de la saison, le duo a toujours su que l’épisode 313 serait le leur !

Des pages de notes pour cet épisode

“L’épisode final est un sujet dont on parle toute la saison”, dit Toni Graphia. “Dès le premier jour et tout au long de la saison, tout ce qui se passe a un effet d’entraînement qui affecte le final, donc nous prenons des notes littéralement toute l’année”.

Les notes permettent de garder une trace de toutes les idées que les scénaristes trouvent tout au long de la saison, et Graphia dit que pour le final, “nous avons battu notre record… c’était 277 pages de notes“. À titre de comparaison, dans un épisode, en moyenne, “vous auriez peut-être 25 pages“.

Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Matt sur la priorité accordée à Jamie et Claire…

Le principe directeur des auteurs, selon Roberts, est que “la seule histoire que nous devons absolument servir est l’histoire d’amour” entre Claire et Jamie. C’est pourquoi, quand des personnages ou des arcs narratifs présents dans les livres de D. Gabaldon sont omis, c’est généralement parce que ces points de l’intrigue n’ont pas beaucoup d’impact sur la relation des Fraser, ou seraient trop coûteux ou compliqués à filmer. L’équipe des scénaristes essaie en outre de garder les fans en alerte, surtout s’ils sont plongés dans le monde de Gabaldon depuis déjà plusieurs années.

Sur le processus d’écriture de scénarios…

La plupart des scénarios subissent plusieurs révisions pour tenir compte de nouvelles notes, en plus d’un droit de regard du réalisateur – qui peut apporter de légères modifications ou réécrire l’ensemble du scénario, à sa discrétion – avant qu’un projet de production ne soit verrouillé. Même pendant le tournage, il est courant que les scénarios changent au fur et à mesure du déroulement des scènes, si les acteurs et le réalisateur ont le sentiment que quelque chose ne fonctionne pas le jour du tournage.

Le personnage de Geillis à la fin de la saison 3

Caitriona à propos de la relation entre Claire et Geillis…

outlander saison 3 episode 13 claire geillis

Je pense que la relation entre Geillis et Claire a toujours été très intéressante”, déclare Caitriona Balfe lors d’une pause entre deux prises de vue. “C‘est agréable de voir ces deux femmes qui occupent une position très particulière se débattre avec ce qu’est leur lien, parce qu’elles se situent évidemment à des extrémités très différentes du spectre – Geillis étant une meurtrière, une sorte de [personnage] machiavélique, et Claire, qui tue des gens par accident“.

L’identité musicale de Geillis dans la saison 3

Bear McCreary dit qu’il s’est tourné vers un instrument appelé yaylı tambur – en fait un luth à cordes – pour “déformer” les notes du Thème des Pierres et créer ce qu’il appelle le “Thème de la Bakra“, qui devient la signature musicale de Geillis dans la saison 3.
J’utilise ce thème tout au long des épisodes 12 et 13, pour augmenter la tension, pour créer ce sentiment d’exotisme“, explique-t-il. “Il y a là une dissonance qui est effrayante, mais pas tout à fait horrible, parce que nous l’aimons bien…. C’était une excellente occasion de créer une tension par le biais de l’étrangeté“.

Lotte Verbeek à propos de la mort de Geillis

Je pense que c’est une belle mort parce qu’elle meurt alors qu’elle lutte pour sa cause. On peut se demander si elle regrette quelque chose ou si elle recommencerait si elle le pouvait, et je pense qu’elle le ferait. Je pense que c’est une belle scène. Le tournage va prendre trois jours, parce que c’est Cait et moi d’un côté de la grotte et puis il y a Sam et Hercule, donc ça va demander un peu de logistique“.

OUtlander saison 3 episode 13 geillis

Ron Moore et les scènes de sang qui gicle

Le sang a été un vrai casse-tête“, convient Moore. “Tout au long de la série, depuis le début, nous avons des personnages qui se font tuer ou qui sont censés avoir du sang qui gicle. Le script dit seulement “Le sang gicle”, et vous l’essayez sur le plateau et il a toujours l’air un peu faux, et ils l’arrangent ensuite. Vous faites essais après essais pour le rendre réaliste… Il y a du sang qui jaillit du cou de Geillis et je ne suis toujours pas satisfait, mais à un certain moment, il faut savoir s’arrêter“.

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Le Mans 66 avec Caitriona Balfe | Outlander Addict
Le Mans 66 avec Caitriona Balfe | Outlander Addict

PROMO -24%


Outlander DVD | Saison 5 | Outlander Addict
Outlander DVD | Saison 5 | Outlander Addict

PROMO -14%


Outlander Blu-Ray | Saison 2 | Outlander Addict
Outlander Blu-Ray | Saison 2 | Outlander Addict

PROMO -12%


Outlander DVD | Saison 4 | Outlander Addict
Outlander DVD | Saison 4 | Outlander Addict

PROMO -8%



 

 

La séquence vaudou

Sam dans la jungle…

L’autre soir, nous tournions dans la jungle, il y avait un crocodile pendu et une cérémonie vaudou, et on s’est dit : “Nous sommes vraiment passés de l’époque du château de Leoch et des gens qui buvaient du whisky à celle de ce brave nouveau monde“, dit-il en riant.

Ron sur le montage de la scène vaudou

J’ai beaucoup joué avec cette séquence“, dit Moore à propos du montage de la scène. “Combien de fois interrompre la danse ; quand vous arrivez à eux ; combien de temps il faut rester avec eux ; puis essayer de créer l’élan parce qu’il y a un meurtre qui a lieu vers la fin. Ensuite, on a senti qu’il fallait accélérer un peu l’entre-deux pour créer cet élan“.

outlander saison 3 vaudou

L’écriture de la musique pour la scène vaudou

C’est une performance de 10 minutes en cercle de tambours qui est bruyante – on peut l’entendre à des kilomètres à la ronde – mais une fois qu’ils y sont, il y a aussi ce drame et cette révélation, cette discussion et ce conflit qui se produisent juste là, et les tambours ne s’arrêtent pas“, explique en riant Bear McCreary le compositeur. Ron m’a montré cette séquence et il m’a dit : “Qu’est-ce que tu en penses ? Je me suis dit : “Oh mon Dieu, comment on va faire ça ?” Mais c’est devenu cette séquence vraiment cool.

Terry Dresbach la costumière parle de la scène vaudou et des costumes de Claire

Il faut envisager la culture des esclaves. Quelles sont leurs ressources et à quel point leurs costumes peuvent-ils être élaborés et compliqués ? Ils bricolent des choses de leur environnement, et donc ils ajoutent des morceaux plutôt que de dire : “Laissez-moi aller mettre cet incroyable costume”.

[A propos du costume de Claire (celui qu’elle s’est fabriqué pour la traversée des pierre).] “Le défi, bien sûr, n’est pas seulement d’impressionner tout le monde avec ce costume, mais pour que le spectateur y croie et accepte de le voir encore et encore, il doit être vraiment adaptable. Et nous avons beaucoup joué sur sa dégradation, qui correspond à ce qui se passe dans l’histoire“, dit Terry Dresbach. “Vous observez littéralement Claire se disloquer alors qu’elle entreprend ce voyage insensé, et à la fin, elle ne tient qu’à un fil.

 

La tempête

Sam Heughan au sujet des scènes sur le bateau et des acteurs ballottés

Il n’y avait pas beaucoup de jeu d’acteur parce que, littéralement, ils ont un tuyau et ils vous balancent l’eau au visage et vous criez pour couvrir le bruit de la pluie, mais c’est incroyable“, dit-il en riant. “C’est du vrai cinéma Star Trek, où vous tombez d’un côté à l’autre. J’ai un peu trop aimé ça, rebondir sur les barils et tout ça. Un jour, Matt m’a dit : “Nous voulons que tu tombes dans le coin là-bas, que tu sois emporté par la vague”, et je me suis jeté sur ces tonneaux parce que je pensais qu’ils étaient tout mous et, en fait, ils ne l’étaient pas. C’est très amusant“.

outlander saison 3 tempête

David Brown sur la scène de la noyade de Claire

Claire étant entraînée par des cordes, Brown explique que les voiles et le gréement doivent être attachés au fond du réservoir, avec des cameramen sous-marins (alias “l’équipe de grenouilles”) prêts à capturer l’illusion. Pendant le tournage sous-marin, des cascadeurs en jet-ski parcourent la surface du réservoir pour simuler l’agitation de l’eau pendant la tempête, et une grue gigantesque est prête à lâcher une section du mât de l’Artemis (une fois que les cascadeurs et doubleurs sont sortis de l’eau en toute sécurité) pour que les cameramen puissent filmer son naufrage. “Nous allons probablement passer toute l’après-midi à filmer cet élément, ce qui prendrait probablement cinq secondes en réalité“, admet M. Brown.

La métaphore “L’œil du cyclone”

Alors que Toni Graphia a pris à sa charge l’écriture des scènes de Geillis, Roberts a eu une vision particulière pour conceptualiser l’ouragan – y compris le moment qui allait inspirer le titre final de l’épisode, “L’œil du cyclone“.

Et il y a quelque chose qui s’est cristallisé dans tout le scénario pour moi à partir de ça, parce que c’est une métaphore de toute leur relation. Ils sont dans l’œil du cyclone“, ajoute Toni Graphia. “Il y a toujours des drames, du chaos, des guerres et des conflits, mais c’est leur relation qui leur offre cette sorte de bulle dans laquelle ils sont, une bulle de paradis. Et cela leur permet de faire face à toutes les crises de leur vie parce qu’ils ont cette beauté et cet apaisement lorsqu’ils sont ensemble qui font d’eux une équipe“.

L’arrivée des héros dans le Nouveau Monde

Caitriona Balfe à propos du Nouveau Monde

De toute évidence, l’Amérique pour Claire est très différente de ce qu’elle représente pour Jamie“, souligne Caitriona Balfe. “Leur intention est de retourner en Ecosse [quand ils quittent la Jamaïque], et à ce stade, peut-être qu’ils ont encore l’intention d’essayer de le faire, mais pour Claire, l’Amérique est vraiment sa maison, et c’est sa maison depuis 20 ans. Sauf que cette fois, elle y est avec l’homme qu’elle aime et dans un autre temps et à un autre moment de l’histoire“.

Sam Heughan ému lors de l’arrivée de Jamie sur les terres d’Amérique

J’étais très ému ce jour-là“, se souvient Sam Heughan. “Parce qu’il a traversé tant de choses et qu’il pense l’avoir perdue, mais elle est vivante… Ils croient que tout le monde a fait naufrage, qu’ils sont morts, mais il y a des survivants. C’est juste un soulagement pour Jamie. Et d’être en Amérique, je pense que c’est quelque chose auquel il n’a jamais vraiment envisagé. Il n’avait pas l’intention d’y aller, mais il y est et je pense que c’est tout ce sur quoi il peut compter pour le moment.

outlander saison 3 claire et jamie plage

La musique de Bear dans la scène finale

C’est triomphant et épique, c’est la conclusion de toute l’histoire que vous avez vue. Il s’agit de jouer des thèmes qui sont associés à Jamie et Claire. C’est très ancré dans le familier“, souligne Bear McCreary. “Quand on passe au générique de fin, ce sont des sons complètement nouveaux. C’est un ensemble de fifres et de tambours dans un rythme et un son de guerre révolutionnaire. En fait, nous avons fait quelques recherches, et c’est une chanson extrêmement populaire à l’approche de la Guerre d’Indépendance“.

Sam Heughan : le mot de la fin

Cette saison a été un grand voyage“, dit Heughan. “Cela a été incroyable de commencer à la fin de la saison 2 avec Culloden et de suivre le parcours de Jamie, depuis la perte de Claire,  sa reconstruction, leurs retrouvailles, jusqu’à tomber amoureux à nouveau… La façon dont cela se termine avec l’introduction dans ce Nouveau Monde – l’Amérique – donne l’impression que nous sommes juste au bord d’une autre grande aventure“.

 

Maintenant que vous avez eu un super aperçu des coulisses du dernier épisode de la saison 3 d’Outlander, vous pouvez encore découvrir d’autres infos, images, vidéos ou anecdotes en lien avec cet épisode en visitant la page dédiée à l’épisode 13 de la saison 3.

Outlander saison 3 | Autour de l’épisode 13 | L’œil du cyclone

 



 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *