Outlander saison 3 | Autour de l’épisode 13 | L’œil du cyclone

Outlander saison 3 épisode 13 : Claire est obligée de jouer au chat et à la souris avec une ancienne adversaire alors qu’elle cherche Petit Ian. Les Fraser traversent la jungle jamaïcaine pour empêcher l’impensable.

Titre original de l’épisode : Eye of the Storm
Réalisateur : Matt B. Roberts
Scénariste :Toni Graphia & Matt B. Roberts

Analyse de l’épisode 13 de la saison 3 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce treizième et dernier épisode de la saison 3 de la série Outlander :

  • Passage en revue de tous les éléments de production
  • Claire et Geillis jouent au chat et à la souris
  • Lord John Grey s’affirme (enfin !)
  • Focus sur la séquence vaudou
  • Après le calme, la tempête
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 13, « L’œil du cyclone », en une phrase

Tandis que peu à peu, Claire saisit les vraies motivations de la ravisseuse de Ian, une grotte aux propriétés supposées surnaturelles se transforme en un théâtre macabre. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 13 de la saison 3 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 13 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Dans les coulisses de la tempête
Les producteurs et les acteurs nous emmènent dans les coulisses du tournage de la tempête !
Interview sur les choix scénaristiques
Avec Toni Graphia et Matt B. Roberts les deux scénaristes de l’épisode
Le travail des effets spéciaux pour la scène de la tempête
Images diffusées par le studio d’effets spéciaux qui a travaillé sur l’épisode. Ces effets spéciaux absolument remarquables ont valu à l’épisode d’être nominé pour les VES Award !

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 3 épisode 13

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

 

DANS LES COULISSES DU TOURNAGE DU DERNIER ÉPISODE DE LA SAISON 3 | L’ŒIL DU CYCLONE

Dans les coulisses du tournage du dernier épisode de la saison 3 | L’œil du cyclone

ROSE HALL, LE QUARTIER DES ESCLAVES

LES COULISSES DE LA GROTTE D’ABANDAWE
LES COULISSES DU NAUFRAGE
LE STORYBOARD DU NAUFRAGE

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 13 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S03E10 - Ciel et Terre www.outlander-addict.com 36:52
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S03E13 – L’œil du cyclone
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

2 commentaires

  1. Bonjour Aurèlie.
    Nous voilà donc au dernier épisode de cette 3ème saison. Encore une fois au pas de course au dépend de la richesse des développements qui auraient pu en découler. Je suis pleinement d’accord avec toi sur le manque d’émotions entrainantes, le récit se forge de beaucoup d’informations  qui se suivent sans nécessairement nous donner le temps d’en saisir entièrement l’impacte. Rien que le personnage de Gaellis aurait mérité un épisode de plus.
    J’aime beaucoup le jeu de Lotte, son interprétation est magnifique, un antagonisme en toute finesse qui nous réjouit d’une intrigue bien écrite, riche d’une histoire insolite qui captive le regard. Une lutte entre le bien et le mal qui ne choque pas, qui se faufile sournoise, puissante dans son délire mais qui s’habite aussi d’une certaine compréhension. 
    Rose Hall moi j’ai bien aimé, surtout quand elle est en pleine lumière. Je découvre par tes dires qu’elle aurait appartenu à une “sorcière”….pourquoi cela ne m’étonne pas comme choix de la part de DG.?  Je la soupçonne fermement d’en avoir eu écho dans ses recherches.!!! Je dis ça, je dis rien !!!! 
    Ses remarques par rapport à ses maris forgent son personnage d’un franc parler bien insolite qui lui est propre, et moi j’ai fort aimé quand dans le livre, en s’adressant à Claire lui parlant de Jamie, elle l’appelle ” ton renard” !!! Ca me fait rire à chaque fois.
    Par contre, la scène dans la grotte, était ,au moins, assez bizarre, mais pas à cause de Lotte. Ce “passage” illustré par l’eau, était étrange, effet spécial sans doute pour lui apporter le mystérieux qui lui était du. La lutte avec Hercule aussi m’a paru un peu surfaite, “une armoire” au double de Jamie, qu’on ne peu pas considérer des plus gringalets, le combat me paraissait inégale, mais bon, notre King sait se battre ! 
    Ce qui m’a fait sourire c’est ce que ce fidèle serviteur portait aux pieds, pour moi, des pantoufles pour s’installer commodément dans un fauteuil en plein hiver! J’ignore le pourquoi cela m’a frappé, peut être pour un contraste avec le personnage à l’allure plus qu’imposante, ou tout simplement pour une méconnaissance des chaussures de l’époque!
    Pour ce qui est de la tête coupée de Gaellis et le corps qui la suivait, un résultat de plus médiocres, hélas, le visuel, heureusement ,portait au loin et il ne s’y est pas trop attardé.
    La question que je me pose dans cette scène concerne Petit Ian. La discussion entre Claire et Gaellis offrait assez bien d’explications pour se poser des questions, Ian entendait tout et quand, enfin libéré, il s’attarde pour ramasser les pierres précieuses, il ne tilte pas un seul instant devant la photo de Brianna! La peur de cette femme l’amenait sans doute à tout prendre comme acquis, mais de tout ça on en aura jamais écho. Ses doutes vont se peaufiner bien plus tard par d’autres faits.
    J’ai adoré par contre, la scène qui en a suivi, cette accolade de Jamie, cet plan aérien et cette musique…. dans le vert luxuriant des alentours, un des rares moments d’émotion de cet épisode. Magnifique!!
    Il en va de même pour la scène avec Lord John, toujours un plaisir de le retrouver, on sait que quand il est là, Jamie n’ a rien à craindre et, de surcroit, encore une fois, il met tout en œuvre pour le faire. J’ai adoré l’assurance avec laquelle il étale ses propos, bien ficelés, pour convaincre le lieutenant… pardon, le capitaine Leonard! Son charisme est de taille, il est très beau en plus et son amour mis sous silence me fait toujours de la peine. Je m’attendais aussi à une petite accolade, un contact au minime pour qu’il puisse être au moins gratifié de ça pour l’aide apporté, sachant qu’il ne pourra jamais espérer plus. Jamie ne s’exprime presque pas, là aussi quelques  répliques en plus auraient été bénéfiques et nous auraient apporté un peu de réconfort dans le terrible combat que ce personnage porte avec une grande élégance. 
    Je salue avec respect le tournage de la dance vaudou, impressionnante de réalisme, et si d’une chose je suis sure, c’est que je ne me battrai pas pour l’apprendre ou y participer!!!  Rituel qui existe encore de nos jours, qui est devenu du folklore pour nous, mais qui en demeure on ne pourrait plus convaincant parmi certaine populations de l’Afrique noire.
    Ce tambourinement obsessionnel de tambour c’est une musique que je n’aime pas, mais j’ai fort aimé la transition avec la danse des druidesses, franchement, un ‘idée géniale, et soit dit au passage, les musiques de l’épisode avec tous les rappels, m’ont fort plu.!
    Les prédictions de Mme. Campbell, j’ai vraiment aimé, comme c’était si bien intercalé avec le déroulement de l’histoire, avec ces rappelles aux épisodes précédents, et la voix de Brianna qui surgit par la transe qui porte l’au delà!. Un moment très intense, dans un conteste de résumé accéléré, hélas. Je doit t’avouer que j’ai reconnu sa voix dans l’extrait que tu as posté pour nous le mettre en évidence, mais dans mes visionnages, je ne suis jamais parvenue à l’entendre de façon aussi nette. Disons aussi que un léger  frisson en a coulé spontané, et perso, j’en aurait voulu d’autres !!!Et pour ce qui en est de son histoire avec Mr. Willoughby, on regarde “mariés au premier regard” avec plus de 200 ans d’avance…..Mme. Campbell le savait !!!!
    Comme tu le signales justement, la réalisation du naufrage est époustouflante, pas étonnée qu’elle ait été nominée! En regardant tout ce que tu as posté sur le sujet, on ne peut qu’en rester admiratif. Je  ne m’y connais pour un sous dans ce domaine, mais le résultat  est d’un total réalisme. Les images de ce navire qui sillonne cette mer déchainée, avec ces vues panoramiques qui portent au loin, j’ai adoré!
    Grande performance des acteurs, aussi, l’eau est lourde et son impacte est toujours très brutal, j’admire leur persévérance car ce tournage doit avoir demandé un effort physique considérable. La phrase de Sam au téléphone à ce propos, me fait rire encore maintenant !!
    Ce qui m’a dérangé dans cette scène c’est le moment où Claire tombe à l’eau et le sauvetage de Jamie. Je me suis dite que, s’ils avaient tout simplement pensé à s’attacher l’un l’autre avec une corde avant de sombrer, le tout aurait semblé plus réaliste. Claire qui s’évanoui, là je me demande comment elle peut respirer sous l’eau, Jamie qui la voit de loin malgré une visibilité limité due à un ciel des plus plombé et fonce sur elle, certain de la bonne direction, on quitte le bateau avec l’image d’une vague de 10mètres de haut telle celle d’un tsunami, et quelques minutes après ils refont surface dans une mer aussi calme qu’une tache d’huile!! Le gros flop de l’épisode pour moi, il est là.
    Ceci étant dit, Sam nage avec un’ élégance de tout regard même sous l’eau, telle un superbe un dauphin que on ne peut qu’admirer et suivre des yeux. Love, love, love !
     La scène sur la plage elle, nous offre un autre moment d’émotion, ce retour à la vie nous réconforte pour la suite des aventures.
    Il est vrai, qu’au début, avec ce gros nuage qui nous éloigne inexorable de la mer en nous laissant croire que Claire est morte, porte son poids d’appréhension. Il ne dure pas très longtemps, heureusement, car sa voix off nous ramené vite à la réalité en se disant que si elle en parle, elle n’est surement pas morte. Une marque signé Outlander qu’on reconnait avec plaisir. 
    Tout aussi bien que la scène du “plan” de Jamie, cette alchimie entre ces deux acteurs est extraordinaire et je n’arrêterai pas de le dire, elle dépasse toute fiction.  Tu nous dis que la scène est décrite dans le livre, je pense donc que tu as lu la version originale en anglais car, hélas, dans le mien, elle n’y figure pas.
    Une fin de saison qui reflète pour moi une perte de vitesse de la série, que depuis l’épisode 6 n’a fait que se confirmer. Je ne saurai probablement jamais à quoi cela était du ,je suis certaine seulement du fait que  toute réalisation précédente au 6 , ne m’avait jamais donné l’occasion de le remarquer. Ceci ne tarit pas ma passion, il me rend seulement plus difficile l’acceptation, car je sais de quoi le staff d’Outlander est capable de faire.
    A ce propos, vendredi en fin d’après- midi, Anne Dubois postera pour moi  sur le site “Poésie et univers outlander”, un texte que j’ai écrit pour exprimer l’enthousiasme débordant que cette série et les livres m’offrent encore aujourd’hui. Si tu as quelque minute, il me ferait plaisir que tu le lises car si cette passion est toujours là, aussi vive qu’il y a quelques années, c’est aussi grâce à toi qui nous plonge depuis la création de ton site dans un ‘immersion totale” qui nous permet de la cultiver. Il ne me reste donc que te remercier encore et encore pour la tienne, pour toutes ces informations que tu portes à chaque décryptage, je trouve que “notre œil” s’est fait plus avisé avec le temps, avec ton regard d’aigle tu as aiguisé le mien et je me réjouis de voir les choses que je ne voyais pas avant.
    Au plaisir de te réentendre, je t’embrasse de tout cœur.

  2. Je souhaitais corriger le fait que le choix de Rose Hall n’a rien avoir avec DG. Désolée, sans vouloir j’en ai fait un’ association d’idée ratée. Gros flop ! 😳

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *