Outlander saison 3 | Autour de l’épisode 7 | Crème de Menthe

Outlander saison 3 épisode 7 : Au lendemain d’une violente confrontation, Claire suit sa conscience de chirurgien, même si cela pourrait mettre sa vie et celle de Jamie en danger. Dans le même temps, Jamie tente de se soustraire à l’emprise de la Couronne alors que son interlocuteur est proche de découvrir ses activités illégales.

Titre original de l’épisode : Crème de Menthe
Réalisateur : Norma Bailey
Scénariste : Karen Campbell

Analyse de l’épisode 7 de la saison 3 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce septième épisode de la saison 3 de la série Outlander :

  • Les divergences, les couacs entre Claire et Jamie
  • Le vent de fraîcheur apporté par Petit Ian
  • La relation entre Ian et Fergus
  • Les réactions suscitées par Claire
  • Les retrouvailles entre Claire et Ian Murray
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 3 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 7, « Crème de Menthe », en une phrase

Tandis que Claire n’écoute que sa conscience de chirurgienne, Jamie se démène pour couvrir ses arrières. La vie amoureuse de Ian reçoit le secours de Fergus. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 7 de la saison 3 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Ron Moore, Toni Graphia et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 7 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Les signes et symboles de l’enseignes de l’imprimerie

Tous les signes sont mis en valeur dans ce montage vidéo préparé spécialement pour vous !Des explications beaucoup plus détaillées pour chaque symbole ont été données par une fan américaine sur le site Outlander Cast et traduit/adapté en français par Valérie sur son site dinna-fash-sassenach.

Lien : Explication des symboles sur le site dinna-fash-sassenach

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 3 épisode 7

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

L’INCENDIE DE L’IMPRIMERIE

“L’intérieur de l’imprimerie a été construit comme un décor de studio. Bien qu’on soit capable de produire une certaine quantité de feu, de façon pratique, il y a une limite très réelle à ce qui peut être fait en toute sécurité, donc des effets visuels ont été nécessaires pour ajouter plus de flammes, d’étincelles et de fumée afin d’améliorer et d’équilibrer ce qui était présent à l’origine.

L’extérieur de l’imprimerie était un véritable monument historique d’Édimbourg, et il n’était absolument pas possible de faire un véritable incendie sur place. Pour résoudre ce problème avec des effets visuels, il a fallu planifier minutieusement les angles de caméra et établir une chronologie cohérente des morceaux qui ont pris feu et dans quel ordre. Une construction à grande échelle a également été réalisée. Le Département des effets spéciaux a été chargé de créer d’énormes quantités de feu, dans un environnement sûr, contrôlable et reproductible.

Pour les vues plus larges, nous avons filmé sur place en couvrant la scène à partir d’angles prédéterminés. Nous avons ensuite filmé des angles exactement identiques sur une façade de l’immeuble construite au studio pour correspondre à l’immeuble réel. Toute cette façade construite a été spécialement préparée et construite pour nous permettre de faire des mises à feu multiples.

Une fois que nous avions filmé tout ce qui était nécessaire, nous avons pu combiner les plans du lieu avec ce que nous avions tourné en studio. Il y a eu ensuite un long processus de mise au point, pour ajouter un éclairage interactif approprié et de la fumée pour créer les plans finaux”.

Richard Briscoe, superviseur Effets Spéciaux

LE BORDEL DE MADAME JEANNE

Nous avions un bordel dans la saison 2, donc, nous avons pensé qu’il était nécessaire et important d’avoir un bordel dans la saison 3. Cependant, le bordel de la saison 2 à Paris est assez raffiné, et le bordel d’Édimbourg dans la saison 3 l’est un peu moins. Il est beaucoup plus modeste, c’est plus un bordel de ville sans la finesse de Paris. C’est un décor magnifique, qui existe réellement à Édimbourg. L’extérieur du bâtiment à Édimbourg est daté de 1648, situé juste en haut du Royal Mile. Le département artistique a pris certains des éléments extérieurs et a fait en sorte qu’ils se fondent dans l’intérieur, avec plusieurs pièces, ainsi qu’un magnifique escalier qui mène à la chambre de Jamie et Claire. À l’arrière du décor se trouve l’entrepôt pour tous les barils que Jamie entrepose.

David Brown, Producteur

LA BOUTIQUE D’APOTHICAIRE DE HAUGH

Le mot et les photos de Matthew B. Roberts
– Pendant le tournage (réalisé par la 2e unité) de l’atelier d’impression. Le tournage a duré deux nuits et nous avons progressivement intensifié la combustion jusqu’à ce que le plateau soit entièrement enflammé.

Tournage de l’incendie de l’atelier d’impression (sur le fond) par la 2e unité. Première nuit.

2e nuit de tournage.
Le Royal Mile (aujourd’hui). Avec l’unité principale de tournage, nous avons tourné sur le Royal Mile pendant deux nuits.

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 3 | Le Voyage de Diana Gabaldon - Saison 3 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 7 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S03E07 - Crème de menthe www.outlander-addict.com 29:35
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S03E07 – Ce qui est oublié ou perdu
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

5 commentaires

  1. Bonjour Aurèlie. J’étalerais ce commentaire en deux parties, espérant éviter les problèmes de la dernière fois, dont je ne connais toujours pas la cause.
    C’est un épisode que j’ai regardé une deuxième fois l’année passée pour confirmer mon premier ressenti et une troisième pour suivre ton décryptage. Et par cela, l’évidence pour moi, est déjà toute clairement définie.
    Il se déroule très vite comme tu le dis, les évènements se suivent de façon très aisée et entrainante, mais il y a une totale absence d’émotion surtout par rapport à Jamie et Claire. On peut considérer pondérant le fait que la longue séparation les a laissé dans un ‘énorme méconnaissance l’un de l’autre, mais ont les a quittés bien complices à nouveau seulement quelques heures auparavant et on les retrouve amorphes de toute passion, un vieux couple qui discute devant une tartine, presque comme des comparse dans leur histoire. Je dois t’avouer que par moments, j’ai eu l’impression que les scènes avaient été tournées séparément avec chacun des acteurs et assemblées par la suite.
    Je n’ai pas apprécié le mensonge de Jamie à Ian, on pourrait en justifier les raisons, mais celà ne lui rassemblait pas. De même que la scène qui en est découlée avec Claire, en rien vraiment convaincante pour moi, les propos de Claire assez durs, comme tu le soulignes, qui portaient, au delà de tout, le besoin de soulager leur propre frustrations, mais mal résumé à mon avis. Le moment où Jamie demande explications par rapport à Frank, car il ne pourrait pas être lui même sans jalousie, m’a fort plu et il fut dommage de le couper. Le seul moment dans tout l’épisode où on aurait pu les retrouver telle qu’ils ont toujours été.
    Par contre j’ai fort aimé la complicité entre Petit Ian et Fergus, dévoués à tout moment, qui gagnent en maturité à leur rythme, se soutenant dans la débrouille de tout moment et qui offrent, sans aucun doute, la touche de légèreté à l’épisode. Tu m’as fait rire en parlant de “ressemblances” ave Jamie.
    Je n’ai pas trop aimé non plus le sauvetage de P.Ian. Déjà au départ ce qui m’a interpellé c’est de le voir accroupi dans un coin à attendre de se faire “rôtir”, car, espiègle avant et bien pire après, je le voyais plutôt essayer de trouver une sortie par tous les moyens. Voir ensuite Jamie descendre l’escalier dans un tel brasier….. là, je laisse à chacun le libre arbitre des ses opinions! Incendie spectaculaire, très bien réalisé comme tu nous as permis de voir, une très belle réalisation, et notre pauvre Jamie qui se retrouve sans plus rien, encore une fois, ( l’expression de Sam est superbe), à se demander si Claire n’est pas synonyme de problèmes ! Bien évidement on est dans une fiction, je crois que l’oublie très souvent!
    J’ai bien aimé les photos chez l’ apothicaire, j’adore voir tous ces petits pots, flacons et les herbes qui pendent. Ils ont vraiment le souci du détail. (Dans le livre Claire se rappelle d’ être déjà rentrée dan cette échoppe avant la bataille de Culloden). Les soins apportés à Mme. Cambell (?) étaient en effet, présentation de la suite, mais je n’ai jamais eu de doute sur le fait que ses divagations, totalement incompréhensibles, avaient un lien étroit avec des faits à venir…….

  2. …Je ne m’attarderais pas sur la scène de la trépanation de Claire et ses contours, je peux comprendre son serment, mais, encore une fois, pour moi n’apportait pas grand chose à l’épisode. En plus on voit des oreillers imbibés de sang et quelques minutes plus tard ils sont à nouveau impeccables, un cadavre qui disparait comme il a apparu et qui fini sous… alcool tout entier!
    La bonne nouvelle qui nous réjoui est le fait qu’on va retrouver Lallybroch, je pense que Jamie se doute des problèmes à venir, moi j’ espère seulement de les retrouver au plus vite comme ils étaient avant.
    Je dois avouer que la description de tout ça dans le livre, qui se prolonge plutôt longuement, permet néanmoins un déroulement plus étalé qui porte un ‘acceptation plus douce et mieux compréhensive de tout fait.
    Si pour moi, dans l’épisode précèdent, Outlander a perdu quelques plumes, dans celui-ci elle s’est perdue, son déclin est plus qu’évident et, en tant que fervente passionnée, j’étais triste et frustré que personne ne s’en soit rendu compte.
    J’avais entendu, (à l’époque) qu’il y avait eu des changements au niveau des scénariste, j’en sais pas plus mais quelque chose n’était plus.
    Merci Aurèlie pour ton beau décryptage, pour ton addiction toujours bien vive et pour tout le temps que tu nous offres. Au plaisir de te réentendre.

  3. Bonsoir Aurélie,
    Je suis tombé par hasard sur la série pendant le premier confinement et depuis j’ai lu la saga de Diana gabaldon .Par la suite, j’ai voulu en savoir plus sur la série et je suis tombé par hasard ( et oui encore une fois) sur votre site ou j’apprends beaucoup de choses.
    Merci à vous .
    Victor

  4. Je voulais juste rectifier le passage de mon commentaire où je parle du livre par rapport à l’épisode. Je viens de m’apercevoir que il ne porte pas le sense que je souhaitais lui donner.
    Le recit de D.G , dans cette partie de l’histoire, s’étale en effet assez longtemps, dans un recit bien rocambolesque mais qui est très différent de ce qu’on voit à l’écran. Et la trépanation de Claire n’y figure pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *