Outlander saison 4 | Autour de l’épisode 13 | Un homme de valeur

Outlander saison 4 épisode 13 : La tentative de Jamie, Claire et Petit Ian de sauver Roger de ses ravisseurs Mohawk tourne mal lorsqu’un fantôme du passé de Claire met à mal leur plan. Pendant ce temps, Brianna craint que Claire, Jamie et Roger ne reviennent pas.

Titre original de l’épisode : Man of Worth
Réalisateur : Stephen Woolfenden
Scénariste : Toni Graphia

Analyse de l’épisode 13 de la saison 4 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce treizième épisode de la saison 4 de la série Outlander :

  • Le sauvetage de Roger et ses conséquences
  • Le difficile choix de Roger
  • La fin de grossesse et l’accouchement de Brianna
  • Le retour de Claire et Jamie à River Run
  • La romance entre Jocasta et Murtagh
  • Mon ressenti global sur la saison 4
Acheter la Saison 4 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 4 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 13, « Un homme de valeur », en une phrase

Jamie, Claire et Ian atteignent le village iroquois, mais leur proposition de racheter la liberté de Roger tourne mal. À River Run, Brianna anticipe l’arrivée du bébé. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 13 de la saison 4 : les vidéos

Le réalisateur livre des anecdotes géniales sur l’épisode
Extrait du podcast de Mary & Blake / Outlander Cast Podcast dans lequel S. Woolfenden était invité – enregistré le 8.09.2020.
Les performances des acteurs principaux lors de la scène des adieux à Petit Ian, le tournage de nuit, la course de Sophie Skelton, …
Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Toni Graphia, Maril Davis et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 13 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Richard Rankin parle de l’épisode
Interview pour SYFY avec le sous-titrage en français. L’acteur qui interprète Rogerreplonge dans les détails de l’épisode avec Tara Bennett.

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique



PROMO -0%




PROMO -0%


Outlandish Companion vol.1 | Diana Gabaldon | Outlander Addict
Outlandish Companion vol.1 | Diana Gabaldon | Outlander Addict

PROMO -0%

The Outlandish Companion Vol.1
29.78€ 29.78€



 

John Bell raconte son “final”
Toni Graphia et Matt Roberts – producteurs exécutifs – parlent de l’épisode
Interview pour Sony avec le sous-titrage en français. Toni Graphia et Matt Roberts (les showrunners de la saison 4) parlent de la relation inattendue entre Jocasta et Murtagh

 

Les scènes coupées de l’épisode 13 saison 4

Jocasta et Murtagh : “Très heureux” | Mighty Pleased
Une courte scène avec Jocasta et Murtagh au lit.
En VO sous-titrée portugais 😅
Jocasta et Brianna : “Tu ne seras pas seule” | You Will Not Be Alone
Jocasta parle à Brianna, qui lui expose ses craintes quant à son avenir et celui de son fils.
En VO sous-titrée portugais 😅

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Livre Outlander | Clanlands | Sam Heughan Graham McTavish | Outlander Addict
Livre Outlander | Clanlands | Sam Heughan Graham McTavish | Outlander Addict

PROMO -0%


Outlander Calendrier 2022 grand format carré
Outlander Calendrier 2022 grand format carré

PROMO -0%


L'espion qui m'a larguée avec Sam Heughan | Outlander Addict
L'espion qui m'a larguée avec Sam Heughan | Outlander Addict

PROMO -22%


Bloodshot avec Sam Heughan | Outlander Addict
Bloodshot avec Sam Heughan | Outlander Addict

PROMO -0%

Bloodshot avec Sam HEUGHAN
8.99€ 8.99€



 

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 4 épisode 13

La lettre de David Berry pour donner une conclusion au personnage de Lord John dans la saison 4

La conclusion de David Berry pour le personnage de Lord John Grey dans la saison 4

Les anecdotes livrées par la production

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

LE COSTUME DE JOCASTA

À River Run, le look de Jocasta témoigne d’un relâchement de la tenue formelle de Jocasta et indique un sentiment plus doux tandis que sa relation avec Brianna devient plus ouverte et presque maternelle. Le Pet-en-l’ier, avec son dos en forme de sac, est fabriqué à partir d’un tissu imprimé en coton surteint, avec une bordure auto-roulée et un bord en soie métallisée“, explique la co-créatrice de costumes Nina Ayers.

Le caraco a été réalisé à partir d’un satin de coton imprimé numériquement avec une manche et un bustier à rayures tressées“, poursuit-elle.

LE DECOR : LE VILLAGE MOHAWK
Le département artistique a fait des recherches sur le Village Mohawk pendant plus d’un an. Découvrez les coulisses de sa création.
LES COSTUMES DES MOHAWKS

Pour décrire le Mohawk, la co-costumière Nina Ayers explique : “Wahkatiiosta porte les mocassins traditionnels mohawks, des jambières, des jarretières et une jupe en peau de cerf, associés à une chemise masculine surdimensionnée ceinturée d’une ceinture en cuir pratique.

Elle porte un sac en piquants de porc-épic avec une sangle tissée à la main et un collier en piquants de porc-épic. Son amulette en coquillage porte le motif du “loup” gravé. Je l’ai spécialement conçue pour qu’elle devienne le “symbole” du village et aide Petit Ian à identifier l’endroit où Roger a été emmené.

Le gilet, qu’elle porte avec ses guerriers rebelles pour reprendre l’opale, est couvert de boucles d’anneaux commerciaux, habituellement portées comme décoration. J’ai décidé de montrer les signes qu’il en était autrefois entièrement recouvert pour servir d’armure.”

Pour le chef Tehwahsekwe, “s’inspirant des vastes recherches sur les Mohawks de l’époque, le chef porte un manteau de style militaire dont les manches ont été retirées et une chemise de travail associée à des mocassins, des jambières, des jarretières et une culotte de cheval traditionnels de l’époque.

La couleur et les motifs étaient très appréciés, tout comme les techniques traditionnelles telles que le piquage en porc-épic que l’on voit sur son sac en loutre et sa coiffe. Le collier wampum à 9 brins tenu en 3 sections représente les 3 clans mohawks de l’époque : les clans de l’ours, du loup et de la tortue”, dit-elle.

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 4 | Les Tambours de l'Automne de Diana Gabaldon - Saison 4 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 4 | Les Tambours de l'Automne de Diana Gabaldon - Saison 4 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 13 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S04E13 - Un homme de valeur www.outlander-addict.com 1:01:01
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S04E13 – Un homme de valeur
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

1 commentaire

  1. Bonjour Aurélie.
    Nous y voilà, le dernier épisode de la saison, et pour moi, le plus beau de toute la saison.
    Je ne vois pas le temps passer quand le regarde, tellement il est prenant d’émotions, superbement réalisé et avec des interprétations stupéfiantes.
    Il y a juste la fin, qui m’a semblé un peu vite clôturée et qui nous laisse bien sûr le suspens qu’on va devoir garder jusqu’à la prochaine saison.
    Et heureusement qu’ils ont décidé de permettre à Brianna et Roger de se retrouver, je pense que dans le cas contraire, du moins pour moi, j’aurais été très déçue. Surtout que dans les livres, à l’aide..pas près de se reconcilier ceux deux là!!
    Et pour commencer, on est tout de suite entrainés, à nouveau, dans ce superbe village Mohawk, dans lequel on s’attarde encore un peu plus, qui me donne envie d’être sur place pour pouvoir le voir de près.
    Tout ces figurants et acteurs, dans des costumes superbes, et tout détail crée pour la mise en scène, ces images avec les pirogues dans la nuit, et tous les dialogues, ( merci Toni Graphia), m’ont enchantés.
    J’ai trouvé le chef Tehwahsekwe imposant, non seulement par sa taille et son allure, mais par ses vêtements aussi et j’ai bien aimé son sourire presque narquois, quand Jamie lui propose du whisky et des casseroles en échange d’un homme!
    On ne s’attend pas vraiment à que la pierre de Dent de Loutre fasse retourner la situation au désavantage de nos trois voyageurs à ce point, on en connait pas la signification et on se demande quel grave mystère pourrait-elle cacher.
    Il est bien vrai que tu ça est relaté différemment dans le livre, par épisodes je dirais, et cela prend un certain temps, donc cette version nous offrait assez rapidement la réponse au rejet sans conditions du chef.
    Nos trois aventuriers retrouvent enfin Roger, mais le prix à payer est très élevé.
    Quand j’ai regardé l’épisode la première fois, j’ai cru que encore une fois, Jamie et Claire allaient être séparés, j’en avais les larmes aux yeux, c’était tout simplement déchirant !
    Cette décision, Jamie la devait à Brianna et à Roger et il était prêt à en payer le prix, en “homme de valeur” qu’il est, et pas uniquement dans cet épisode.
    Mais il n’était pas le seul, Ian, pour les mêmes raisons, il à pris sa place, il s’est sacrifié pour l’amour aussi de Jamie et Claire, qu’il n’aurait jamais accepté de voir séparés, une fois de plus. (Merci Ian, nous non plus!!).
    Un choix auquel on ne s’attendait pas, qui m’a bouleversé et qui m’a fait pleurer.
    Des interprétations magnifiques, encore une fois, je ne sais pas comment ils savent arriver à un tel point de crédibilité alors qu’il sont en train de jouer la comédie !! “Il crèvent l’écran comme tu dis”, c’est l’ expression!
    Un Sam qui m’a laissé ébahie et avec Ian, tous les deux, ils ont poussé l’émotion dans un vibrato de tout moment que encore aujourd’hui me rempli de plein d’émotion !
    Grace à toi je sais ce que Jamie lui a glissé à l’oreille et ces moments des adieux sont déchirants.
    Ian qui est devenu un homme accompli, dans des valeurs qu’il a fait propres et qui feront, désormais, toujours partie de sa vie, nous offre la maturité d’un personnage qu’on a vu grandir et qui s’épanoui de la meilleure réussite. ( Ce qui nous offrira, la saison prochaine, une totale et indiscutable appréciation de ce gentil et espiègle adolescent avide d’aventures).
    Et ce pauvre Roger qui fait un pas de recul quand il revoit Jamie pour la deuxième fois, le pauvre… mais cela m’a fait sourire parce que je me suis dite, que certainement, ils ont du éclater de rire tout les deux avant de pouvoir tourner sérieusement cette scène, comme déjà vu dans d’autres moments coupés. Et bien sûr, l’humour de Jamie, en rajoute une couche!
    Un’ autre partie du scenario que j’ai adoré, ce sont les moments d’ explication de Jamie et Claire à Roger.
    Là aussi, on est face à des interprétations incroyables, qui t’entraînent dans ce besoin de Roger de cracher sa colère et la perspicacité de Jamie de l’accepter comme nécessaire.
    Un prix minimal à payer pour un’ erreur qui à couté très chère! Et pour y aller de plein fouet, avec un’ épaule déboitée, il devait vraiment être en colère!.
    J’ai écouté les commentaires de Richard sur le sujet et je ne peux que me réjouir de ce qu’il dit, car leur jeu était d’un réalisme saisissant! Même tous ses vêtements sales et presque en lambeaux étaient pari gagné pour une représentation des plus réussies!
    Jamie, il en prend pour son “grade”, encore une fois, mais ceux deux là, quand ils sont ensemble, ils savent nous offrir des ces mimiques incroyables.
    La tète de Roger, quand il dit “..Claire”.., étonné qu’elle puisse avoir cru qu’il aurait été capable de violer Brianna, et l’expression de ses yeux qui s’illuminent quand il apprend qu’elle est enceinte, suivi, tout aussitôt d’un regard de déception tel celui de Frank face à Claire!
    Mais le plus saisissant à été celui du moment où il apprend pour Bonnet.
    Et quand Jamie le presse de lui donner une réponse, j’ai pensé à la requête de Roger d’en avoir souhaité une rapidement quand il avait demandé Brianna en mariage.
    Franchement, un Richard en haut de son talent, j’ai vraiment beaucoup aimé, comme toutes les expressions de Jamie dans ces moments là, qui me conquièrent totalement et dont je raffole.
    De même pour Claire, en peu en retrait, mais qui suit du regard. Et c’est vrai que ses vêtements lui vont très bien, très décontractés, sans corset, qui lui rendent une certaine “modernité”.
    Un très bel écrit, brillant et poignant. Je me suis délectée d’un plaisir de tous moments!
    Pendant ce temps, Murtagh est de retour à River Run et , surprise, l’idylle éclate comme un éclair à ciel serein et on nous régale avec des échanges des plus plaisants.
    En effet, les toilettes de Jocasta sont plus lumineuses, mais elle, elle l’est aussi.
    Elle se retrouve habitée par des sentiments qui ont peut-être ressurgis et dont elle n’espérait plus.
    Passer d’un verre de whisky à la figure, au lit en moins que rien, je ne me l’attendais pas, mais, encore une fois, l’incorrigible Outlander sait nous étonner en un quart de tour!!
    Pas très fans du rapprochement intime de ces deux acteurs, qui individuellement, en tant que personnages, portent chacun leur dose de charisme qui ne se revigore pas, hélas, quand ils sont ensemble dans ce genre de situation. Mais je dois avouer que leur histoire d’amour fait plaisir, et reste une très belle idée des scénaristes, surtout pour Murtagh qu’on chéri particulièrement.
    Une Sophie, aussi, grande interprète dans la scène de l’ accouchement, Murtagh qui fait les cents pas dehors, et cette belle musique qui t’accompagne en accomplissement d’un moment qui reste unique, le plaisir de tenir son bébé dans ses bras.
    Ce qui m’a légèrement déçu, se sont les retrouvaille avec ses parents, j’aurais aimé qu’on s’y attarde un petit moment de plus, Jamie se tient un peu en retrait, il ne lui a pas ramené Roger et il ignore quelle pourrait être sa réaction. On ne lui dit même pas que Roger a demandé du temps pour réfléchir, peut-être pour écarter toute illusion, et il ne regarde même pas le bébé que Brianna tient dans ces bras.
    Mais il se rattrape dans la scène du diner que j’ai adoré. Le silence pesant de l’absence de Brianna, des convives attablés dans un naturel qui te rempli le yeux et soudain, ces deux homme qui se lèvent quand elle décide se joindre à eux.
    J’ai trouvé ces quelques instants d’une finesse et d’un’ élégance qui ne pouvait que valoriser tous les efforts accomplis.
    La fin de l’épisode est la partie que j’ai aimé un peu moins, les retrouvailles de Brianna et Roger, comme tu dis, réduites à quelques minutes, alors que j’aurais aimé les voir retrouver toute la famille.
    Une dizaine de tuniques rouges que tu crois prêtes à poser leur quartier générale à River Run, ou à demander à Jamie de les suivre, et tout ça pour une lettre…!!!Bof !!
    Pas une suite conséquente à la belle réalisation qui avait précédé.
    Et moi, pour rester dans le sillage de toutes ces belles émotions, j’ai enchainé avec le 1er épisode de la saison 5 pour retrouver tout ce beau monde dans un cadre bucolique et fêter les belles retrouvailles qui faisaient du bien.
    Une saison qui ne m’avait pas enchanté, non plus, mais que j’ai découvert autrement grâce à tes belles analyses.
    J’ai bien aimé tes explications pour justifier ce ressenti car elles ont été lumière tout à fait pertinente.
    Habituées à toutes sortes d’aventures rocambolesques qui s’enchainaient, on n’a pas su apprécier le rythme plus lent de cette saison 4, et à tort justement, car il fallait aussi que la famille grandisse pour que tout le monde puisse prendre son envol pour développer la suite.
    Il faut dire qu’on nous avait “drogué pendant 3 saison, notre premier approche était timide début de sevrage !!!!
    Je t’avoue, que même en lisant le tome, cette focalisation sur la famille ne m’a pas sauté aux yeux, mais je suis vraiment heureuse d’avoir pu le découvrir.
    Un tout GRAND MERCI pour cet énorme travail que tu as fait, avec Anne Marie aussi, la boucle est bouclée, comme tu disais, et cela a été un réel plaisir de te suivre .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *