Outlander saison 5 | Autour de l’épisode 10 | La Miséricorde m’accompagnera

Outlander saison 5 épisode 10 : Jamie et Roger mettent en œuvre leur plan pour éliminer la menace qui pèse sur leur famille, mais cela tourne mal lorsque leur proie se révèle plus sournoise que prévu. Brianna est obligée d’affronter sa plus grande peur et de se battre pour sa vie et celle de son fils.

Titre original de l’épisode : Mercy Shall Follow Me
Réalisateur : Annie Griffin
Scénariste: Megan Farell Burke

Analyse de l’épisode 10 de la saison 5 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce dixième épisode de la saison 5 de la série Outlander :

  • Le compte de Steven Bonnet réglé en 1 seul épisode : pourquoi ?
  • Le génie de la scène de fin d’épisode
  • La double lecture de certaines scènes en fonction de nos propres ressentis
  • Roger et Jamie : respect mutuel
  • Le jeu du chat et de la souris de Bonnet et Brianna
Acheter la Saison 5 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 5 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 10, « La miséricorde m’accompagnera », en une phrase

Jamie prépare minutieusement et secrètement son rendez-vous avec Stephen Bonnet. Brianna fait une mauvaise rencontre qui plonge toute sa famille dans le désarroi. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Envie d’approfondir vos connaissances autour de l’épisode 10 de la saison 5 « La miséricorde m’accompagnera » et de ses petits détails, de connaître des anecdotes ou des secrets de tournage ? J’ai listé ci-dessous tous les liens disponibles en version française.

Pour compléter votre expérience de l’épisode 10 de la saison 5 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Maril Davis et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 10 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Aux Etats-Unis, cette courte vidéo est diffusée tout de suite après l’épisode. Elle est disponible sur la chaîne Youtube de Starz sous le nom “Inside The World of Outlander | Episode 10 | Season 5.
Le kidnapping de Brianna
Interview de Sophie Skelton

Dans les coulisses de l’épisode 10 de la saison 5

Les scènes coupées de l’épisode 10 de la saison 5

En parcourant le script de l’épisode 10 de la saison 5 “La Miséricorde m’accompagnera”, je me suis rendue compte qu’il y avait plusieurs scènes absentes dans le montage final de l’épisode…

Retrouvez une traduction en FRANÇAIS de ces scènes coupées dans les articles ci-dessous.

TRADUCTION – Saison 5 – Extrait du script de l’épisode 10 | Scène coupée – Une épée pour Roger …

TRADUCTION | Saison 5 Episode 10 | Extraits du scénario | Scènes coupées au montage | La Miséricorde m’accompagnera

Les commentaires des fans de la page Facebook Outlander Addict

Début juillet 2020, j’ai proposé aux fans de « Revoir la saison 5 » et de déposer leurs avis, sentiments et impressions sur un post dédié de la page Facebook.Vous pouvez retrouver :

  • la note qu’ils donnent à l’épisode
  • leur scène ou moment TOP
  • leur scène ou moment FLOP

Les photos de l’épisode 10 de la saison 5

Elles ont été réunies sur le site Dinna Fash Sassenach.

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 5 | La Croix de Feu de Diana Gabaldon - Saison 5 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 5 | La Croix de Feu de Diana Gabaldon - Saison 5 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 10 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S05E10 - Mercy Shall Follow Me www.outlander-addict.com 41:21
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S05E10 – La miséricorde m’accompagnera
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

3 commentaires

  1. La cinquième vie de Jaimie est lorsqu’il est menacé par des Indiens et sauvé in extremis par le courage du petit William (saison 4). Ou bien lorsque le Régulateur est sur le point de le tuer à bout portant à Alamance et que Murtagh intervient pour honorer son serment (saison 5).

  2. Merci Aurèlie pour ce nouveau décryptage qui nous offre l’explication du titre, l’acuité pour les détails de certaines scènes et le petit coup d’œil à d’autres épisodes.
    Pour moi un épisode qui accélère tout doucement vers un final digne d’un bon thriller.
    C’est l’épisode de Steven Bonnet, qu’on attendait depuis le début, mais qui, à mon avis, a été clôturé trop vite.
    Sa recherche par les « trois mousquetaires » s’est résumé à bien peu de chose….et tu m’as fait rire quand tu nomme le bordel comme lieu habitudinaire pour sceller des accords plutôt douteux!
    Un personnage très bien joué par Edward Speleers, ébouillanté par la vie, en quête d’un peu d’amour qu’il ne trouvera jamais.
    J’ai été tout de même émue quand il se lâche sur ses émotions.
    Cette souffrance indicible si ravageuse pour l’être humain, est un fardeau que parfois on ne sait pas porter et la peur d’y être constamment confronté se forge de rancune face à son insolvabilité.
    Dans sa démonstration, point culminant de son égocentrisme apaisant, j’y ai vu néanmoins, un soupçon de respect pour Brianna en l’épargnant, aussitôt remplacé par son coté psychopathe qui restera dominant chez lui, blessé par ce qu’il voyait comme une trahison de sa part.
    J’ai fort aimé toute la scène dans la chambre, des moments forts dans tout dialogue subtilement travaillés, avec cette lecture de Moby Dick, puissante en portée!
    Un peu moins crédible pour moi, la tentative de Brianna de lui faire croire qu’elle serait revenue avec Jeremiah.
    Elle était désemparée et désespérée, soit, mais trop en contraste avec l’intelligence manipulatrice, pointue et frappante, dont elle avait fait preuve dans la chambre.
    Je pense que Bonnet pour un court moment, a souhaité y croire, mais n’étant pas dupe, le baiser lui a confirmé sa méfiance.
    Très interpellante cette malle pleine de jouets!
    Je n’ai pas su décrypter le regard de Brianna quand elle prend en main une des marionnettes, peut-être elle se sentait en être une!
    Pour Bonnet c’est le rêve qu’il cultivait, telle une chimère, qui lui permettait de temps en temps, d’oublier le désespoir qui l’habitait et d’avoir un but qu’il croyait réparateur à sa souffrance.
    Pour le dénouement sur la plage, il est clair qu’il est de toute facilité, pas bien réalisé pour ce qui me regarde, dans la mesure on voit soudainement sortir toute la famille d’une dune, venus d’où, on ne sait pas trop!
    Un Jamie un peu en retrait pour laisser la vengeance à qui de droit, mais bien dommage en effet, qu’on nous ait privé de la scène de l’apprentissage du maniement de l’épée. Tant qu’a faire, elle aurait souligné d’avantage le personnage de Roger qui le méritait bien.
    On se retrouve avec une fin à suspens, très chargée d’émotions, avec une Brianna fille certainement de son père pour qui en douterait encore, et ce silence vide de réponse qui laisse les téléspectateurs un peu surpris, mais dans le choix propre à tout chacun.
    Pour moi, les deux options auraient été dignes et respectables.
    Pour la scène avec Jocasta, même impression que pour l’histoire de Bonnet, vite réglée, pas de suivi interactif et toujours ce doute que les scénaristes laissent planer et qu’ils maitrisent au mieux, on le sait pour certain désormais!
    Une Jocasta bien rusée, c’est clair, mais son risque était vraiment calculé? Jouer avec le feu plutôt que changer d’avocat… l’enjeu était de taille, mais voilà, on est dans le scenario tel qu’il a été écrit sans retour possible.
    Dommage encore une fois pour moi, le tout est très bien réalisé, mais trop court.
    Image bucolique de la plage et de ces superbes baleine à bosse, un bon moment de sérénité et de joie, si rares pour mère et fille, avec des souvenirs d’une autre vie, mais sans regret et bien éphémères, hélas, dans l’histoire qui en suivra.
    Je n’ai pas trop aimé le look de petit Jan, son tricorne ne lui allait pas du tout, un déguisement « carnavalesque » qui m’a fait sourire…..je le préfère de loin en amérindien!!
    Plus que deux épisodes malheureusement avant la fin, le vide se fera sentir, mais n’y pensons pas trop et goûtons goulûment le moment présent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *