TRADUCTION | Saison 5 Episode 3 | Extraits du scénario | Scènes coupées au montage

 

Comme l’explique le scénariste de l’épisode, Luke Schelhaas, le script de l’épisode 3 de la saison 5 “Libre Arbitre”, si l’intégralité des scènes qu’il a écrites avaient été gardées dans le montage final de l’épisode, ce dernier aurait duré 84 minutes !!!

Ce sont majoritairement des scènes ayant lieu à Fraser’s Ridge qui ont été coupées. Espérons que nous les aurons toutes dans les DVD et Blu-Ray !

Vous remarquerez qu’un certain nombre de scènes “retour au Ridge” ont été coupées de la version finale de l’épisode. C’est ce qui est le plus difficile dans le montage d’un épisode : vous avez toutes ces bonnes scènes, avec des performances objectivement incroyables, et pourtant – n’en faites pas un plat – l’épisode ne peut pas durer plus de 60 minutes. Alors, que faites-vous ? Que faites-vous lorsque l’épisode dure 84 minutes – à part reprocher à Luke d’en avoir trop écrit ? Vous devez faire des coupes. Vous devez juste le faire. C’est une décision pénible et douloureuse à prendre : que pouvez-vous laisser de côté tout en continuant à raconter l’histoire ? Mais c’est ce que vous devez faire. [Annotation du scénario par l’auteur Luke Schelhaas]

La sortie du DVD de la saison 5 et du coffret [MAGNIFIQUE] des 5 premières saisons a été annoncée pour le 16 septembre 2020. Ils sont déjà disponibles en pré-commande sur Amazon notamment. Vous pouvez cliquer sur les images. 

DVD Saison 5 Outlander
Coffret DVD Outlander 5 saisons

 

Claire explique à Jamie son projet de fabriquer de la pénicilline

Voici ce qu’explique le scénariste à propos de cette scène coupée.

Nous avons coupé cette scène en post-production. Apparemment, quand j’écris un scénario, il se révèle beaucoup trop long (c’est-à-dire beaucoup plus qu’une heure de télévision). Nous avons donc dû couper cette scène et quelques autres scènes pour que l’épisode ne soit pas trop long.

Ce que l’on réalise quand on entre en post-production, c’est que certaines des choses que l’on pensait essentielles à la narration de l’histoire peuvent être abandonnées sans perdre de vue l’histoire. On peut supposer que Jamie sait que Claire travaille à la découverte de la pénicilline… même sans cette scène.

 

EDIT : Cette scène MAGNIFIQUE nous a été dévoilée par Starz et Sony le 9 juillet.

Retrouvez-la en VOSTFR sur ma chaîne YOUTUBE

Claire explique à Jamie ce qu’est la pénicilline et pourquoi elle est si désespérée de la découvrir.

 

INT. GRANDE MAISON – CUISINE

Jamie se tient debout avec une tasse de café, quand il remarque le pain moisi sous les cloches.

JAMIE –Confus —

Sassenach ?

Anticipant sa désapprobation, Claire l’arrête — 

CLAIRE 

Quand Brianna était petite, elle aimait ce conte de fées au sujet d’un garçon qui avait un pinceau magique. Tout ce qu’il peignait prenait vie… des pièces de monnaie, de la nourriture, des animaux… quoi que ce soit, cela se mettait à sortir tout droit de la page.

Jamie la regarde, perplexe.

JAMIE 

Est-ce là le thème préféré d’une “nature morte” à votre époque ?

CLAIRE 

Non…

Jamie attend avec impatience. 

CLAIRE

J’espère trouver des moisissures de pénicillium.

Elle lui demande de la suivre au cabinet médical. En la suivant, Jamie réalise le lien avec son histoire.

JAMIE 

Pénicillium.

De “Penicillus” signifiant “petite tige” — un fin pinceau d’artiste fait de poil de chameau : un pinceau…

CLAIRE 

Exactement.

Claire allume et dirige le faisceau lumineux de sa lanterne grossissante [Episode 502] sur le miroir du microscope et regarde dans la lentille… 

CLAIRE

Tiens, regarde.

Claire s’éloigne pour laisser Jamie regarder. Jamie se penche pour regarder dans le microscope. Mais… 

JAMIE 

Je ne vois rien qui ressemble à un pinceau, Sassenach.

CLAIRE 

Je sais. C’est le problème. Je ne l’ai pas encore trouvé.  (alors, enthousiaste) Mais le bon type de moisissure de pénicilline devrait ressembler à un pinceau.  (puis) Ça t’a sauvé la vie une fois…

Jamie regarde Claire alors qu’il semble réaliser… — 

JAMIE 

C’est de la moisissure que tu m’as injecté dans les fesses ?

CLAIRE 

Cela a aidé, n’est-ce pas ? Et si je peux trouver la bonne souche, je peux en fabriquer.

Alors que Claire regarde à nouveau son microscope… 

CLAIRE

J’aimerais que tu puisses voir ce que je vois.  Sa beauté et son potentiel. Un jour, elle sauvera des millions de vies.

Jamie peut sentir la force de sa passion, son enthousiasme, le sentiment d’urgence. Il lui prend la main et la serre. 

JAMIE 

Qu’est-ce qui a provoqué cette décision ?

CLAIRE 

(un souffle) Leith Farrish est mort.

Cela affecte Jamie. Farrish était un de ses hommes. 

JAMIE 

Farrish ? Comment ?

CLAIRE 

Une rupture de l’appendice, que j’aurais pu traiter si j’avais su plus tôt…

JAMIE 

Et si tu avais eu la pénicilline.

Jamie pense… Si la pénicilline peut rendre cette période plus sûre, alors Brianna pourrait être plus encline à rester. Cette pensée lui donne de l’espoir pour l’avenir. 

JAMIE

Fais pousser toute la moisissure que tu veux, Sassenach.

Jetant un regard plein d’optimisme à sa femme, il sort dans la cuisine. OFF sur Claire, pensant à sa conversation avec Roger [Episode 502] et se demandant si l’espoir de Jamie est bien fondé…

 

 

Interaction entre Roger et Brianna avant le départ de Roger avec la milice

Les adieux entre Roger et Brianna avant le départ de Roger avec Jamie sur les routes. Il s’agit d’un extrait de la scène qui a été raccourcie. Dommage car on sent bien la complicité et l’humour dans ce couple.

 

ROGER ( en plaisantant) 

Bienvenue dans mon monde — où aucune quantité d’études ne peut te préparer à ce qui va suivre…

BRIANNA (alors, rassurante) 

Mais cela ne s’applique-t-il pas à la vie en général ?

Il sourit, mais il est clair que Roger est toujours inquiet de devoir assumer la responsabilité d’être un capitaine de milice.

ROGER  

Voilà, c’est l’esprit pionnier que nous recherchons. Et tu as l’avantage d’être la fille du laird, donc tout le monde t’écoutera.

Il peut voir qu’elle n’est pas convaincue, alors il fait de son mieux pour la rassurer — 

ROGER

Tu vas mener une vie de pacha… Tu auras le lit pour toi toute seule, et tu pourras faire de la peinture, du dessin…

Il n’y a rien de sarcastique dans tout ça. Il es clair que Roger a été troublé par les dessins de Brianna sur Bonnet [Episode 502], mais il sait à quel point cela la hante et combien le dessin lui apporte du réconfort. 

Néanmoins, Brianna le regarde un peu bizarrement. 

BRIANNA 

Je ne veux pas un lit entier pour moi.

ROGER 

Je ne dirais pas ça au vu de la plupart des nuits. Tu te retournes tellement que mes tibias sont noirs et bleus.

BRIANNA 

Tu t’accapares la couverture ! Sois reconnaissant que rien d’autre ne soit noir et bleu !

Roger sourit et l’embrasse, puis Jemmy. Ils s’embrassent comme une famille. 

 

Mme BUG désapprouve les “travaux de couture” de Marsali sur le cochon !

Brianna et Mme BUG s’affairent autour de la table, taillant des légumes. Jemmy est calé contre une chaise, il pleure.

MURDINA BUG 

Fatiguée, jeune fille ?

BRIANNA 

Jemmy n’a pas dormi la nuit dernière.

Marsali entre en portant un sac de toile rempli de morceaux de porc. Mme Bug lève les yeux de son travail. 

MURDINA BUG 

Oh Marsali, vous êtes un ange tombé du ciel … Je vous bénis, je vous bénis… Venir avec du porc pour le ragoût…

Marsali ne s’arrête pas. 

MARSALI 

Ce n’est pas pour le ragoût. Vous aurez ce qui reste plus tard…

Elle poursuit son chemin vers le cabinet. Mme Bug ne proteste pas, mais il est clair que cette idée la perturbe.

EXT. GRANDE MAISON – DEVANT LE CABINET DE CLAIRE

Plus tard, Mme Bug est dehors en train de jeter des restes de nourriture. Elle jette intentionnellement un coup d’œil dans le cabinet médical à travers une fenêtre et voit… Marsali avec du fil et une aiguille, refermant une entaille dans une patte de porc sectionnée, s’exerçant à faire des points de suture.  [note : cette scène a été utilisée au démarrage de l’épisode dans la “title card” ➡ on voit un flou sur Marsali en train de recoudre le cochon].

OFF Mme Bug se détourne, suspicieuse – “on commence à se sentir en territoire inconnu ici”-

 

Crêpage de chignon à Fraser’s Ridge et intervention de Brianna

Il s’agit d’une scène directement inspirée du roman. Brianna ayant été laissée seule en charge de “diriger” Fraser’s Ridge en l’absence de Jamie, elle doit mener de front la gestion de son propre fils qui ne dort pas et la gestion des petites querelles entre les femmes du Ridge.

 

INT. GRANDE MAISON – SALON INACHEVÉ

La pièce n’est pas encore terminée, mais certains meubles ont été déplacés. Brianna dépose un Jemmy endormi dans un berceau. 

BRIANNA 

S’il vous plaît, mon Dieu, faites en sorte qu’il ne se réveille pas.

Il ne se réveille pas. Brianna recule. Elle est épuisée. Elle s’assied sur une chaise et ferme les yeux, elle veut un doux sommeil.  Une porte se ferme quelque part. Brianna ouvre les yeux et attend, redoutant l’inévitable, mais… Jemmy ne se réveille pas.  Elle ferme à nouveau les yeux, mais entend bientôt des voix  à l’extérieur : “Les beaux cheveux de mon bébé !” “Ose frapper mon fils !” “On ne faisait que jouer au scalping !” “Fille de Satan ! Regardez ce qu’ils ont fait !” 

Et maintenant — réveillé par le bruit — Jemmy PLEURE.

 

INT. GRANDE MAISON – COULOIR – QUELQUES INSTANTS PLUS TARD

La porte s’ouvre et Brianna sort avec Jemmy dans ses bras.  Devant elle se tiennent Mme Bug, Mme CHISHOLM et ses deux fils – tous deux en pleurs, et Mme ABERFELDY et sa fille RUTHIE, ses cheveux et son visage couverts de merde marron et puante, un cadeau des garçons. 

MRS. ABERFELDY 

Ils ont versé un seau de merde de porc sur ma Ruthie !

BRIANNA 

Est-elle blessée ?

MRS. ABERFELDY 

Eh bien nan, mais c’est terrible…

BRIANNA 

Lavez-la.

MRS. CHISHOLM (re : Mme Aberfeldy) 

Elle a frappé mes garçons…

MRS. ABERFELDY

C’est ce qu’elle dit, mais ma Ruthie n’est qu’une toute petite fille… Regardez-la !

MRS. CHISHOLM

Avec sa parole contre la mienne… Que dirait le colonel Fraser ?

Bonne question… Brianna se demande ce qu’il dirait. Mais pour l’instant, elle s’en fiche… c’est elle qui commande. 

BRIANNA 

Oseriez-vous seulement raconter ces bêtises à mon père ?

Les deux femmes la regardent avec surprise. 

BRIANNA

Je ne sais pas ce qu’il dirait. Mais pardonner et oublier, c’est ce que je dis.  Pensez à la façon dont vous allez dormir cette nuit.

Rien de plus à dire. Brianna sourit, c’était plus facile qu’elle ne le pensait. 

BRIANNA

Je sais que je vous ai déjà pardonné à toutes les deux d’avoir réveillé Jemmy : et j’ai l’intention de bien dormir ce soir, un lit entier pour moi…

Brianna les accompagne à la porte…

 

Brianna et Lizzie dans la cabane, au sujet des dessins de Brianna

Sur l’ensemble de la saison, il y a finalement eu assez peu d’interactions entre Brianna et Lizzie. Ou alors, toujours de courte durée. La scène suivante illustre un peu leur relation même si elle n’apporte rien à l’intrigue.

EXT. CABANE DE ROGER ET BRIANNA

LIZZIE est sur le balcon. Brianna s’approche, portant Jemmy

BRIANNA 

Lizzie, tu peux surveiller Jemmy un moment ? Je suis si fatiguée…

LIZZIE 

Oui, bien sûr. Je vais l’emmener chercher des lapins. Il adore ça. N’est-ce pas ?

BRIANNA 

Je te remercie.

Brianna sourit, reconnaissante, et entre. Brianna voit son PORTFOLIO A DESSINS en désordre. Elle a une idée et se tourne vers Lizzie, toujours dans l’embrasure de la porte. 

BRIANNA 

En fait… je vais peut-être m’asseoir un peu dehors… ( S’illumine) Je pourrais vous dessiner tous les deux.

LIZZIE 

Je resterai tranquille pour vous, Maîtresse, mais je ne peux pas promettre la même chose pour votre petit garçon !

Brianna ouvre le portfolio, à la recherche de papier vierge, et nous voyons ses croquis : Jemmy qui dort, un paysage, une oie morte dans une nature morte — se terminant sur les dessins de Stephen Bonnet. Mais elle se rend compte qu’un des dessins de Bonnet est à l’envers. Elle le retourne — c’est l’image vraiment sombre que Roger tenait dans l’épisode 502 — il y a du fusain noir sur les bords. On aperçoit  une empreinte digitale au dos du dessin. Il est clair que quelqu’un l’a remis à la hâte dans cette position.

BRIANNA 

As-tu regardé mes croquis, Lizzie ?

LIZZIE 

Bien sûr que non, Maîtresse. Quelque chose ne va pas ?

BRIANNA 

Non… Rien. J’arrive tout de suite.

Lizzie emmène Jemmy dehors. 

LIZZIE

C’est une belle journée. Imaginez si vous aviez des huiles, et non du fusain.

Et puis ça frappe Brianna : elle se souvient de ce que Roger a dit sur ses dessins. Ça devait être Roger.  Sous le coup de l’émotion, elle saisit tous les dessins du portfolio et les jette au feu — du papier vierge aussi. Elle regarde un dessin de Bonnet brûler…

 

Mme BUG trouve Brianna et Marsali bien étranges

Avec l’écriture de Luke Schelhaas pour cet épisode, on se rend compte que le couple BUG aurait pu être développé lors de cette saison. Malheureusement, les soucis de “timing” ont eu raison de ces personnages. Ils sont présents dans la saison mais n’ont que très peu de dialogues. Cette scène trouve son prolongement dans l’épisode 4 lorsque Brianna revient de Woolam’s Creek avec les Bug.

 

INT. FRASER’S RIDGE – GRANDE MAISON – CUISINE

Brianna entre et trouve ARCH BUG en train de lire et Mme Bug en train de cuisiner.

BRIANNA 

M. Bug… Pourriez-vous m’emmener à Woolam’s Creek ? J’ai besoin de papier à dessin. Et d’autres fournitures… Pa a laissé une liste.

ARCH BUG  (“c’est vous le patron”) 

Bien sûr. Je vais préparer le chariot.

BRIANNA 

Je vous remercie. Le dépaysement sera appréciable…

Elle sourit et s’en va. M. Bug se lève de sa chaise. 

MURDINA BUG 

Jusqu’à Woolam’s Creek pour du papier à dessin ?

Mme Bug se retourne et secoue la tête en signe de désapprobation… 

MURDINA BUG

Très étrange en effet.

ARCH BUG 

« ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l’œil de ton frère » (1), femme…

Mme Bug regarde tout le pain moisi sous cloche. 

MURDINA BUG 

As-tu déjà vu un truc de ce genre ?  “Médecine” ? Pire que toutes les maladies auxquelles je peux penser ! Et Marsali et Madame se sont enfermées derrière des portes closes chaque nuit après le décès du pauvre M. Farrish. Et maintenant elle coud de la peau de cochon  ? !

ARCH BUG 

Tes paroles futiles sont ce qui m’a coûté mon dernier emploi. Cesse de te plaindre et aide-moi à préparer le chariot.

Il sort par la porte. OFF Mrs. Bug — on a l’impression qu’elle ne pourra pas se taire longtemps.

(1) paroles extraites de la Bible

 

👉🏻 Pour voir l’intégralité du script (en anglais) de l’épisode 3 : suivez ce lien SCRIPT EPISODE 3 STARZ

👉🏻 Voir ou réécouter mon analyse détaillée de l’épisode 3 de la saison 5 : Libre Arbitre

 

👉🏻 Retrouvez aussi les scènes coupées des autres épisodes de la série Outlander :

Traductions en Français de bonus des épisodes de la série Outlander, de la saison 1 à la saison 5

4 commentaires

  1. Quel travail de traduction extraordinaire… J’ai parcouru toute la page ci-dessus avec beaucoup d’attention et j’en ai compris toutes les subtilités d’un découpage d’épisode mais quand bien même Aurélie, ne crois-tu pas qu’il aurait été plus judicieux de conserver ces instant de vie à Fraser’ s Ridge avec les personnages principaux et leurs acolytes plutôt que le rajout de longueur telle que la visite de Claire et Jamie chez les propriétaires des jumeaux ? Certes, je n’ai pas lu ce roman de Diana G., je suis donc bien loin d’être une puriste mais dans l’absolue, il est fortement regrettable pour tous les fans de cette histoire d’amour que de tels morceaux de vie au sein même de ce clan et de ses métayers soient sacrifiés…Pourquoi ??? J’hallucine – Un moment d’interaction entre eux, un instant d’intimité à ce stade de leur histoire est bien loin d’être honorable, astucieux (à moins de désirer les foudres de leur public). En ce qui me concerne, je trouve cela surréaliste… sachant que ces deux interprètes sont reconnus et suivis dans plus de 80 pays (82 exactement aux dires de Sam) – C’est eux qu’on ovationne en premier lieu – c’est leur performance essentiellement – Sur ce, je te remercie du plus profond du cœur pour ce boulot extraordinaire – J’ai énormément apprécié d’en voir les images traduites ainsi que les rajouts écrits nous contant certains autres périples et d’autres conflits au sein de la maison.

    1. Je travaille aussi sur les scénarios des autres épisodes pour les traduire. Je ne les fais pas forcément dans l’ordre. Je suis d’ailleurs en train de traduire les scènes manquantes de l’épisode 8. J’ai vraiment l’impression que nous n’aurions pas eu du tout le même épisode si le scénario avait été suivi à la lettre. C’est absolument déroutant ! De toute façon, il est clair que nous n’en avons jamais assez !!! Je suppose que les choix de “coupe” en salle de montage doivent parfois être de véritables crève-cœur, y compris pour les producteurs…

  2. Wow, quel boulot….. Maintenant, je comprends la signification de certaines scènes… Comme par exemple, le moment où elle attrape les dessins de Bonnet et les mets au feu….. Par contre, je trouve super dommage de ne pas avoir la scène de la pénicilline… Elle est super bien joué et c’est un moment de complicité, d’intimité et de partage super tendre dans l’état d’esprit d’outlander…. Après, on sait très bien qu’ils sont pris par le temps mais dommage ils auraient dû faire un épisode de 84 minutes pour le plus grand plaisir des fans😂😂😂😂😜

  3. J’avoue qu’un épisode de 84 minutes ne me déplairait absolument pas !!! Je ne vois d’ailleurs jamais les minutes passer…avec Outlander! Un grand merci Aurélie pour nous proposer le script des scènes coupées… Quel boulot ! 👏cela nous permet, outre le fait de découvrir les axes narratifs non gardés pour l’épisode,même s’ils sont pour nous toujours aussi intéressants , de mieux comprendre les terribles choix auxquels sont confrontés les producteurs… Je n’aimerais pas être à leur place ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *