Les costumes de la saison 3 d’Outlander expliqués par Terry Dresbach

outlander-costumes-saison-3

La journaliste Lynette Rice a discuté avec Terry Dresbach, la costumière en chef d’Outlander, de la création des costumes pour la saison 3 de la série.

Extrait traduit d’une interview pour Entertainment Weekly en juillet 2018 – Article d’origine en anglais

Vous avez maintenant un certain recul concernant les costumes de la saison 3 puisque vous venez de terminer la saison 4. A quel point cette année était-elle difficile ?

La saison 3 a été conçue pour être très, très sobre. C’était une saison de transition à la fois à l’écran et dans les coulisses, car nous allions en Afrique du Sud, le tournage de la série s’est déplacé dans un autre pays. Nous savions que la saison 4 allait arriver, et nous savions qu’elle allait être exigeante en termes de design, comme l’avait été la saison 2.

claire-costume-carribean-saison-3-outlander

Nous avons vraiment conçu la saison 3 pour qu’elle soit très modeste et pourtant, à la fin, Caitriona Balfe (Claire Fraser) avait autant de costumes dans la saison 3 que dans la saison 2 ! La plupart d’entre eux étaient du 20e siècle, ce qui changeait des grands costumes français du 18e siècle. Mais la charge de travail n’est jamais faible sur Outlander. Nous pensons toujours que nous allons faire une petite saison, et cela n’arrive jamais. Cette saison était aussi énorme que toutes les autres.

La saison 4 qui arrive est encore plus énorme. C’était une saison fascinante. Ce qu’il faut noter à propos d’Outlander en termes de conception de costumes, c’est que nous avons couvert deux siècles et quatre décennies.

 



 

Il semble que vous ayez passé beaucoup de temps sur les réseaux sociaux à défendre les choix que vous avez faits pour la saison 3. Était-ce plus que les années précédentes ?

Je le pense, oui. Nous sommes allés à contre-courant en ayant la volonté de ne pas produire une grande série de costumes dans la saison 3. Il ne s’agissait pas tant de défendre que d’essayer de faire comprendre aux gens l’intérêt de la conception des costumes, qui est de servir l’histoire.

Dans la saison 2, par exemple, lorsque nous étions à Paris et qu’ils portaient tous ces costumes grandioses et extravagants, on avait envie de dire … “eh, ne vous y habituez pas trop parce que la série ne sera pas toujours comme ça !” Alors, quand la saison 3 est sortie, et que Caitriona portait le même costume encore et encore, les gens se sont dit : “Attendez ! Où est notre Outlander d’avant ? Où sont les grands costumes ?”

L’histoire n’impose pas ça ! C’est une série intéressante de ce point de vue. La saison 4 donnera quelque chose de complètement différent. Mais ce ne sera jamais prévisible. Personne ne se demande jamais combien de costumes les acteurs masculins principaux possèdent. En revanche, les actrices sont censées être une vitrine de costumes extraordinaires. Nous ne l’avons pas fait dans la saison 3, volontairement, parce que l’histoire ne nous l’imposait pas.

 

Ce qui était génial dans cette saison, c’est que vous nous avez appris beaucoup sur le fait que les gens gardent leurs vêtements pendant des années et des années.

Ouaip. Encore une fois, vous allez à l’encontre de ce qui est attendu historiquement. Dans Autant en emporte le vent, les gens changeaient toujours de vêtements à chaque fois qu’ils passaient à l’écran. Notre série a toujours clamé qu’elle allait être historiquement fidèle.

La vérité, c’est que les gens n’avaient pas tant de vêtements que ça. Et ce qu’ils avaient, ils le retravaillaient, le refaisaient, le réparaient et le rapiéçaient. J’ai trouvé que c’était une chose vraiment géniale et magnifique à montrer à l’écran. Des gens qui réutilisent des vêtements sur une période de 20 ans. Vous voyez le reprisage, le rapiéçage, c’est une histoire tellement riche et incroyable.

claire-dress-safran-saison-3-outlander

Lorsque j’ai commencé à travailler sur la série, quelqu’un a apporté un manteau du 18ème siècle appartenant à une personne incroyablement riche. A l’intérieur du manteau, tout était en patchwork, car même les riches gardaient leurs vêtements toute leur vie.

C’est l’occasion de se pencher plus en détail sur l’histoire ce qui n’est pas habituel à la télé. Tout cela contribue à remettre en question les croyances des gens. Quand vous faites cela, vous devez vous attendre à un petit retour de bâton. Et ce n’est pas grave. C’est l’occasion d’argumenter.

 

Quel est le costume qui vous a le plus amusé dans la saison 3 ?

J’ai vraiment, vraiment aimé les costumes des années 60. J’ai pratiquement recréé ma propre garde-robe personnelle de quand j’étais enfant pour Brianna. Donc c’était amusant pour moi. Et les costumes de ma mère, de l’amie de ma mère et de mon père. C’était très personnel. J’ai fini par adorer le Batsuit (le costume pour traverser les pierres de Claire, voir ci-dessous). Je ne l’ai pas toujours aimé. Au fur et à mesure que nous l’avons abîmé à l’écran, il est devenu un personnage en soi.

claire-costume-batsuit-saison-3-outlander

Pourquoi ne l’aimiez-vous pas ?

Ce n’est pas le plus beau costume du monde, il n’était pas censé l’être. C’était un défi pour moi, en tant que designer, de concevoir quelque chose qui n’était pas si beau que ça. Avant de l’appeler le costume de Batman, je l’appelais le costume de l’Armée du Salut.

Il est un peu terne, un peu morne et pas très romantique. C’est ce que je voulais qu’il soit. Je voulais qu’elle ait l’air un peu coincée, peu sûre d’elle et d’une femme qui n’a pas beaucoup fait l’amour dernièrement.

claire-costume-saison-3-outlander

Il a été intentionnellement conçu pour ne pas être beau, puis pour se révéler au fil du temps, alors qu’elle renoue avec Jamie. C’est devenu un costume incroyablement romantique qui a fait la couverture d’Entertainment Weekly. Et ensuite le regarder s’abîmer jusqu’au néant. C’est une chose intéressante quand un costume peut vous mettre au défi en tant que designer.

Verrons-nous des vêtements recyclés de la saison 3 dans la saison 4 ?

Oui. Je ne vous dirai rien d’autre.

 

Un aperçu en images de quelques costumes de la saison 3 d’Outlander

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique



PROMO -0%


Pendentif Cercle de Pierres | Outlander
Pendentif Cercle de Pierres | Outlander

PROMO -0%


Sweat à  Capuche Outlander - Sassenach
Sweat à  Capuche Outlander - Sassenach

PROMO -0%

Sweat Outlander Sassenach
33.49€ 33.49€


L'espion qui m'a larguée avec Sam Heughan | Outlander Addict
L'espion qui m'a larguée avec Sam Heughan | Outlander Addict

PROMO -0%



 


3 commentaires

  1. Super cette traduction, je raffole du travail de Terry avec la complicité de Claire pour la S 2 à Paris et quand elle est dans les années 40 et ensuite 60/70.
    C’est vrai que la S 3 les costumes n’ont rien à voir avec la précédente !!. L’explication de Terry sur le costume de Claire quand après 20 ans elle part pour retrouver Jamie, je n’avais pas du tout pensé qu’il devait être sobre car elle était incertaine, qu’elle n’avait pas fait l’amour depuis longtemps (ndr : Terry) et c’est vrai quand ils se retrouvent tout va doucement, timidement, avec beaucoup d’émotions. Vraiment même cela est réfléchie et calculée, Félicitations Mme Terry. J’aime aussi les tenues de Brianna pour en avoir portée : la mini jupe, voire même le kilt était à la mode soit court en mini-jupe et plus tard à mi mollet (si j’en trouve un je l’achète de suite, car j’ai toujours aimé !!! c’est peut-être pas ANODIN), même pour les femmes je trouve que les kilts ça fait chic avec une grande épingle fermée !!! Merci Aurélie pour cette nouvelle traduction. Bonne soirée et week-end

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *