Outlander saison 4 | Autour de l’épisode 9 | Les oiseaux et les abeilles

Outlander saison 4 épisode 9 : Alors que Brianna s’efforce de faire abstraction du traumatisme qu’elle a subi à Wilmington, elle se recentre sur la recherche de ses parents.

Titre original de l’épisode : The Birds and the Bees
Réalisateur : David Moore
Scénariste : Toni Graphia et Matt B. Roberts

Analyse de l’épisode 9 de la saison 4 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce neuvième épisode de la saison 4 de la série Outlander :

  • La rencontre tant attendue entre Jamie et Brianna
  • Les costumes de certains personnages
  • Le bonheur de Jamie et l’insécurité qui en découle
  • Claire spectatrice et actrice de la relation Jamie/Brianna
  • Le personnage de Lizzie
  • Le traumatisme de Brianna
  • #pauvreRoger
Acheter la Saison 4 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique
Acheter la Saison 4 d'Outlander en DVD et BluRay | Outlander Addict - La Boutique

L’épisode 9, « Les oiseaux et les abeilles », en une phrase

Bouleversée par l’épreuve, Brianna se prépare à quitter la ville. Mais l’annonce de la prouesse de Claire au théâtre donne lieu à d’émouvantes retrouvailles. (source: Netflix)

L’illustration de Pitch Mani

illustration-pitch-mani-episode-10-saison-4

Retrouvez toutes les illustrations de Pitch Mani sur ses différents médias sociaux :

INSTAGRAMFACEBOOKSITE INTERNET

Elle vous offre aussi la possibilité de faire imprimer certaines de ses illustrations sur

sa BOUTIQUE ETSY

sur REDBUBBLE

Et pour découvrir qui est Pitch Mani, retrouvez notre entretien dans cet article sur mon site : Entretien avec Pitch Mani.

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 9 de la saison 4 : les vidéos

Débriefing par les producteurs et scénaristes de la série
Maril Davis et Matt Roberts nous en disent plus sur l’épisode 9 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues, ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
Richard Rankin parle de l’épisode
Interview pour SYFY avec le sous-titrage en français. L’acteur qui interprète Roger replonge dans les détails de l’épisode avec Tara Bennett.
Jamie et Brianna : la relation père-fille
Bienvenue à Caitlin o’Ryan | Lizzie
Dans les coulisses avec John Bell
Il parle de la relation avec Brianna.

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Outlander DVD | Saison 3 | Outlander Addict
Outlander DVD | Saison 3 | Outlander Addict

PROMO -45%


Le Mans 66 avec Caitriona Balfe | Outlander Addict
Le Mans 66 avec Caitriona Balfe | Outlander Addict

PROMO -39%


Outlander Blu-ray | Saison 4 | Outlander Addict
Outlander Blu-ray | Saison 4 | Outlander Addict

PROMO -25%


L'espion qui m'a larguée avec Sam Heughan | Outlander Addict
L'espion qui m'a larguée avec Sam Heughan | Outlander Addict

PROMO -22%


Outlander Blu-Ray | Saison 1 | Outlander Addict
Outlander Blu-Ray | Saison 1 | Outlander Addict

PROMO -21%



 

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 4 épisode 9

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

outlander saison 4 episode 9 jamie brianna

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis “contentée” de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

 

LA DISTILLERIE DE JAMIE

outlander saison 4 episode 9 distillerie Jamie

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 4 | Les Tambours de l'Automne de Diana Gabaldon - Saison 4 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 4 | Les Tambours de l'Automne de Diana Gabaldon - Saison 4 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 9 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S04E09 - Les oiseaux et les abeilles www.outlander-addict.com 48:33
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S04E09 – Les oiseaux et les abeilles
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

5 commentaires

  1. Quel épisode ! Quelle analyse tjrs tt en finesse en précisions en complément d.infos!! Bravo Aurélie !
    Quels acteurs !! Je ne te cache pas que je suis une passionnée par les expressions des visages, celui de SH en particulier dont le discret creusement de joue exprime une émotion retenue
    (tout comme CB dans la scène à´Paris ´ à la mort de Faith au retour de prison de Jaimie cf; duel ac Randall!! le calme la force des mots si lentement exprimés… Je peux revoir et revoir la scène … je reste figée )
    J’arriverai même à trouver le jeu (émotionnel) de SH en situations dramatiques ´meilleur ´ (😉tte proportion gardée Hein 😀) que de fougueux baisers 😉préférant cette tendresse du regard qui parle (scène du rasage ds le bateau.. leurs regards leurs impros synchros et surtout réalistes 😊)
    Quel plaisir d’écouter RR … j.adore sa spontanéité… l
    A bientôt et encore chapeau pour tout ce travail ici !
    Laurence 😀👋

  2. Bonsoir Aurélie.
    Un épisode que celui-ci qui m’a bien plu aussi et que j’ai regardé avec un plaisir réjouissant.
    Un épisode où, comme tu le signales justement, toute performance d’interprétation était remarquable et se confirmait de toute admiration. En tète de liste, Sam et Cait, encore une fois, avec eux on a une démonstration époustouflante de leur talent, à se demander s’ils jouent vraiment la comédie !!!! C’est inouï !!
    L’épisode se pose dans la réflexion plus que sur l’action, et je crois que c’est pour ça aussi que, personnellement, j’ai beaucoup aimé savourer son écriture.
    On s’attarde ici sur les retrouvailles et cette vie de famille agrandie, avec tout l’ enjeu déstabilisant que cela peut engendrer dans ce genre de scenario, mais l’approche est réalisé avec grande perspicacité descriptive.
    Malgré les conflits, la douleur et les tourments, il reste lumineux de l’âme de tous les personnages qui s’expriment ici dans toute amplitude.
    Et pour commencer, l’interprétation de “Lizzie” est très bien jouée, on est touché par sa gentillesse, sa tristesse de ne pas pouvoir aider Brianna, même si je ne suis pas vraiment certaine qu’elle puisse comprendre vraiment, vu son jeune âge.
    Une approche en douceur, peut- être en guise de” médiateur” face à ce qui seront nos réactions bien moins plaisantes confrontés à ses déclarations plus tard.
    La colère de Jamie était déjà bien définie, mais Lizzie ignorait qu’il en fallait pas plus pour l’attiser.
    Je n’avait pas réalisé que c’était la première fois dans le série que une scène de fin d’épisode se complète dans le suivant, (merci Aurèlie) , et ces quelques minutes sans dire mot, sont poignantes de souffrance.
    Cette toilette intime, qui reste rare au cinéma, nous démontre combien Outlander sait approcher le téléspectateur avec un extraordinaire réalisme.
    Et la dignité du silence rend à ces moments la densité de toute douleur supplicié ! Une Sophie magnifique!!
    Bien sûr, le moment des retrouvailles avec Jamie, reste très beau et et émouvant. Cela m’a fait plaisir de savoir que les deux acteurs avaient tourné bien peu cette scène pour la rendre plus crédible, puisque c’était bien la première fois qu’en effet, qu’ils se trouvaient face à face dans la série, et le résultat ne pouvait être que pleinement satisfaisant, malgré le froid qu’il devait faire que ce jour là !!
    Notre Jamie qui a besoin d’un moment pour réaliser qu’il s’ agissait de sa fille, cette émotion débordante qu’il avait du mal à exprimer par la retenue d’être, malgré tout, face à quelqu’un qu’il ne connaissait pas, se forgeait dans les expressions de Sam, d’ une saisissante porté.
    Et Brianna, meurtrie dans son âme, libère sa joie dans un réconfort, encore éphémère pour l’instant, mais qui la rassure au moins de la présence de ses deux parents et de la fin de son périple pour les retrouver.
    Je ne pourrait pas néanmoins, comme toi, faire omission de parler de ce câlin de Jamie, sur la joue, avec la main droite dont il venait de servir pour uriner !! Cela me fait sourire encore aujourd’hui et je me rappelle que déjà au cours du premier visionnage, il m’a interpellé au point de na pas avoir pu vraiment me focaliser sur l’expressions de deux acteurs, tellement il me paraissait rebutant, restant bien sûr, un regard qu’on porte avec les yeux de notre temps !!
    J’ignore si les réalisateurs il y ont pensé, il est vrai qu’à cette époque, la propreté n’avait aucune priorité, mais ce que j’ai pensé après pour le justifier, à été de me dire que dans le livre Jamie est gaucher et que donc, sa main droite aurait pu se considérer ‘un peu plus propre” ….(???).. mais alors il aurait tout naturellement fait le geste avec l’autre main, ce qui revenait au même!!
    Quoi qu’il en soit, sois en rassurée donc, ce geste n’est nullement passé inaperçu et il me fait toujours le même effet !!! Il est flagrant et il le reste bien présent à chaque visionnage !
    Ce que j’ai adoré dans la suite, c’est le “Sassenach” de Jamie, assis sur le banc avec Brianna quand il appelle Claire!! Quel instant magnifique, avec cette expression sur son visage, sans compter la palette de celles de Claire qui sont incroyables de justesse, déclinées avec une maestria de toute admiration! Un moment de toute beauté interprétative qui t’emporte dans le plaisir du visuel parfaitement bien réalisé. Et je suis très contente qu’il n’ ait pas retenu le choix de Diana qui décrit la scène à Fraser’s Ridge.
    Un moment fort et très amusant a été aussi celui des retrouvailles avec Ian, enfin,( il en a mis du temps à trouver des tonneaux) et j’ai adoré sa tète quand Jamie lui presente..sa fille !!!!
    E bien d’accord avec toi sur les répliques de ‘camouflage’ bien pensées, pleines d’humour et qui reflètent les personnages,
    (comme tu le signales avec grande sagacité.. merci Aurèlie), de même que pour la rencontre avec Murtagh.
    Et la petite vidéo que t’as posté sur John, nous démontre bien son coté espiègle et joie de vivre!
    On a un Jamie qui, encore une fois, est confronté à sa paternité qu’il ne peut pas exprimer comme il le voudrait, partagé entre la joie de voir sa fille et la retenue des mots et gestes qui pourraient la brusquer, surtout par rapport à Frank, qui à été un pilier dans la vie de Brianna.
    Son approche avec les fusils pour apprendre à viser, est géniale, la tête de Jamie…pas facile de le surprendre notre grand gaillard, mais, étonné, il ne peut que le prendre comme un acquis de taille!
    J’ai tout adoré de ses moments dans la montagne à la recherche du miel, les vues sur les paysages, la lumière, la scénographie et tous dialogues, que j’ai gouté avec la délectation qu’on ressent avec du miel (pour ce qui aiment, bien sur!).
    Ces “primulas vivaces” qui tapissaient le sol ( un peu fanées tout de même), elles offraient la luminosité du printemps dans cette clairière où les timides approches des deux personnages rassemblaient à celles du soleil à cette saison.
    Et que dire de cet aigle magnifique en vol, rappel de l’image du fin de générique du premier épisode, un clin d’œil au symbole américain, encore une fois, pour un nouveaux départ dans ce nouveau pays.
    Des dialogues qui m’ont totalement emportée.
    Les scènes de bonheur familiale autour de la table, étaient superbes, détente et plaisir du partage dans la bonne humeur, je me suis réjouie du choix fait pour nous montrer ces moments assez rares, tellement bien réalisés et interprétés.
    Le récit s’agraine avec finesse dans les révélations de Brianna à Claire, mère attentive et intelligente qui ne veux pas la brusquer tout en se rendant compte qu’elle lui cache quelque chose.
    Acceptation difficile, désarroi et bouleversement émotionnel portés par une Cait magnifique.
    Et Claire sait que le plus dur restera d’en parler à Jamie!
    Apparemment sa réaction n’est pas des plus fulgurantes, il contient sa colère dans son regard et il baisse ses bras anéanti. Mais comme Claire, on sait que personne “paye pour attendre” avec lui !!
    Il en ont fait une raison pour la quelle Brianna ne veut pas que sa mère lui parle de la bague et de Bonnet, mais, honnêtement, je ne sais pas pourquoi, puisque il était leur ennemi aussi.
    Personnellement je pense que Brianna est dans un état tel de déni, que tout lui fait peur, en plus elle à perdu ses repères, elle est face à un homme qu’elle ne connait, dans un monde fermé à toute ouverture d’esprit.
    Mais à l’évidence, tout tient du fait que que la suite prévue, n’offrait probablement pas d’alternative.
    La réaction de Jamie n’en fut jamais plus violente. On l’a vu avec le même regard quand il à repéré BJR à Culloden, mais le pauvre Roger, ici, en a fait les frais sans pouvoir comprendre.
    Il touchait au but après un périple de tous les diables et on s’était dit qu’il aurait été enfin réconforté de tous ses efforts, malgré le souhait de Brianna qu’il avait écarté à cause de l’amour qui lui portait.
    Au lieu de cela, comme compensation, tout ce qu’il rencontre c ‘est “un éléphant en colère qui le charge”!
    J’ai cru que Roger allait mourir, à une telle violence je ne suis pas sûre qu’on pourrait survivre, et dans le cas, non sans séquelles. Une chance que lui aussi avait “une tète dure”!!!
    En tout cas, comme dit Richard, à cause de toutes ses maladresses, il est parti pour devenir un héro, et il est certain qu’on a beaucoup, beaucoup de peine pour lui.
    Ce qui m’a un peu étonnée dans la réaction de Jamie, ce n’est pas la motivation ou la colère qui l’habitaient, mais sa rapidité irréfléchie. En règle générale, Jamie a pour habitude de mettre” l’accusé” devant le fait accompli, en le prévenant qu’il n’écopera à sa vengeance.
    Ici il ne pose même pas la question de savoir ce que ce pauvre malheureux faisait là.
    Comme toi, je ne comprend pas non plus pourquoi il a légué la “sale besogne” à Ian, mais, dans tous les cas, il fallait enchainer le prochain épisode et développer le sujet qui enflammera bien le débat avec tous les autres personnages.
    Musiques de toutes beauté aussi dans cet épisode, thèmes connus ou pas, le plaisir de se faire dorloter par des mélodies entrainantes est toujours inégalé.
    Un des meilleurs épisode de la série, la lumière d’Outlander qui confirme son incroyable aura.
    La vie de famille n’étant pas toujours un long fleuve tranquille, il y aura des quoi analyser ferme dans le prochain!
    Merci pour ton décryptage et toutes informations gravitant autour de l’ épisode.

  3. Petite observation dont, j’espère, tu m’en tiendras pas trop rigueur, la video de Matt et Maril n’est pas disponible apparemment.

    1. Merci Anna de ton signalement ! au contraire, je suis avide de retour tel que le tien. Si les gens qui viennent sur mon site ne me signalent pas les “bugs”, je n’ai aucun moyen de les voir.
      Concernant cette vidéo, tu as raison, il y a un petit problème que je ne m’explique pas. Dans l’encart, en cliquant sur “regarder sur Facebook”, tu accèdes néanmoins à la vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *