Outlander saison 6 | Autour de l’épisode 8 | Je ne suis pas seul

Outlander saison 6 épisode 8 : Richard Brown et son comité de sûreté viennent arrêter Claire pour meurtre. Cependant, en raison des tensions politiques croissantes dans les colonies, le plan de Brown pour trouver un juge pour un procès ne se déroule pas comme prévu.

Titre original de l’épisode : I Am not Alone
Réalisateur : Jamie Payne
Scénariste : Luke Schelhaas

Analyse de l’épisode 8 de la saison 6 d’Outlander

Je vous livre mes impressions et j’analyse certaines thématiques de ce dernier épisode de la saison 6 de la série Outlander :

    • Grandeur et décadence du Ridge
    • Outlander, un style cinématographique bien à part
    • L’énigme Tom Christie
    • La bulle de bonheur de Brianna et Roger
    • Ma synthèse pour la saison 6

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Outlander Blu-Ray | Saison 2 | Outlander Addict
Outlander Blu-Ray | Saison 2 | Outlander Addict

PROMO -0%


Le Mans 66 avec Caitriona Balfe | Outlander Addict
Le Mans 66 avec Caitriona Balfe | Outlander Addict

PROMO -0%


Outlander DVD | Saison 2 | Outlander Addict
Outlander DVD | Saison 2 | Outlander Addict

PROMO -0%


Boucles d'Oreilles Libellule | Outlander
Boucles d'Oreilles Libellule | Outlander

PROMO -0%



 

L’analyse de Jessica

Jessica, alias Tidus Targaryen sur YouTube vous propose sa propre analyse ! J’en ai lu quelques passages dans le LIVE consacré à l’épisode mais vous avez ici la version intégrale ! Beaucoup d’humour et pas de langue de bois !

 Jessica vous parle de l’épisode 8 : CLIQUEZ.

Extrait : « Je pose un genou à terre en admiration pour Claire Elizabeth Beauchamp Randall Fraser, blessée, humiliée, rabaissée, menacée et déjà condamnée mais toujours debout. Respect. »

L’analyse de Joannie

Joannie vous propose ses commentaires sur l’épisode en audio (contenu disponible sur Patreon)

 

L’analyse de Sylvaine

Sylvaine vous propose ses commentaires sur l’épisode en audio (contenu disponible sur Patreon)

L’analyse d’Élodie

Élodie vous propose ses commentaires sur l’épisode en audio (contenu disponible sur Patreon)

rejoignez Patreon

L’épisode 8, « Si tu n’étais plus là », en une phrase

Assiégés par le comité de sûreté de Richard Brown, Claire et Jamie pensent voir toute la vie qu’ils ont bâtie à Fraser’s Ridge leur échapper. (source: Netflix)

Complétez votre expérience

Pour compléter votre expérience de l’épisode 8 de la saison 6

Débriefing par les acteurs et le showrunner de la série
Les acteurs et Matt B. Roberts nous en disent plus sur l’épisode 8 : choix du titre, travail de certaines scènes, choix d’intrigues ou ce qu’ils aiment personnellement. Nous avons un aperçu du travail qui est opéré dans les coulisses de la série !
(contenu disponible sur Patreon)
Le scénario de l’épisode commenté par les auteurs

En suivant le lien ci-après, vous pouvez accéder au script du scénario !

Il est en anglais. Avis aux anglophones ! C’est hyper riche et intéressant de le lire ! Vous pouvez aussi aller lire la page dédiée aux scènes coupées de la saison 6… peut-être y trouverez-vous une scène coupée (traduite en français) pour cet épisode !

Le scénario de l’épisode 8 I Am Not Alone

 

Pour compléter votre expérience de l’épisode 8 de la saison 6 : les scènes coupées

👇👇 CLIQUEZ  👇👇

Scènes coupées Outlander saison 6

 

Anecdotes et secrets de tournage Outlander Saison 6 épisode 8

Plongez dans cet épisode avec des croquis exclusifs, des plans de production et des faits amusants fournis directement par l’équipe d’Outlander.

Dans cette section, le contenu original provient directement du site Starz. Je me suis « contentée » de le traduire en français. Ce contenu ne m’appartient pas.

 

DANS LES COULISSES

Faites défiler les images ! (il y en a 6 – tout est traduit en français)

 

DANS LES COULISSES DU SIEGE DE LA GRANDE MAISON

« Pour la fusillade à l’intérieur, nous avons utilisé différents appareils à air comprimé pour projeter des débris à travers les pièces, tels que des fenêtres arrachées (verre en sucre et balsa) et du papier à lettres depuis le bureau. Nous avions également quelques vérins à air pour ouvrir les portes du bureau qui projetaient ensuite du papier et des débris en l’air – comme s’il y avait eu quelques coups de feu par derrière. Tout cela, combiné à nos étincelles et pétards habituels, était tout à fait convaincant – et aussi très bruyant ! ». – Steve Paton, technicien en chef des Effets Spéciaux.

 » En temps normal, pour une séquence comme celle-ci, l’équipe aurait utilisé des feather boards (un matériau très souple qui permet de simuler des impacts rapides grâce à des pétards). La partie extérieure de la fusillade posait problème, car les feather boards se seraient décomposés et seraient devenus inutilisables en cas de pluie. Pour contourner ce problème, nous avons utilisé le revêtement de l’extérieur de la maison. Le processus a consisté en la création d’un trou en forme de balle, à poncer soigneusement les échardes, à remplir le trou avec de petits morceaux de balsa, puis à peindre. Bien que ce processus ait pris beaucoup plus de temps que d’habitude, le résultat final était formidable ! »

Toutes les photos officielles de l’épisode

Les illustrations de Pitch Mani

Pour voir l’illustration de Pitch Mani (Claire et Jamie devant la cheminée) prendre forme sous vos yeux >> ça s’est passé lors du Live à la suite du décryptage de ce dernier épisode !


Retrouvez toutes les illustrations de Pitch Mani sur ses différents médias sociaux :

INSTAGRAMFACEBOOKSITE INTERNET

Elle vous offre aussi la possibilité de faire imprimer certaines de ses illustrations sur

sa BOUTIQUE ETSY

sur REDBUBBLE

Et pour découvrir qui est Pitch Mani, retrouvez notre entretien dans cet article sur mon site : Entretien avec Pitch Mani.

Découvrir le livre dont est tiré cet épisode

Acheter le Livre Outlander Tome 6 | La Neige et la Cendre de Diana Gabaldon - Saison 6 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 6 | La Neige et la Cendre de Diana Gabaldon - Saison 6 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Retrouvez le décryptage de l’épisode 8 en Podcast

  1. OutlanderAddict - S06E08 - Je ne suis pas seul www.outlander-addict.com 1:02:26
Télécharger le Podcast
OutlanderAddict – S06E08 – Je ne suis pas seul
(clic droit > Enregistrer le lien sous…)

🎧 Retrouvez les podcasts d’Outlander Addict sur les différentes plateformes de Podcast:
Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur iTunes Retrouvez les podcasts d'Outlander Addict sur Deezer

6 commentaires

  1. Bonjour Aurèlie.
    Dernier épisode 😪, dernier décryptage 😪 et dernier commentaire.😔
    La semaine passée j’avançais à la rame, aujourd’hui c’est à toutes voiles déployées au plein vent, force 6 Beaufort, que je pars au large!!!⛵😉
    Un épisode que pour moi porte plusieurs effets surprises, et où on réalise que la boîte de Pandore de Diana est toujours ouverte et qu’elle n’a aucune intention de la refermer en n’ épargnant en rien, et surtout du pire, nos deux amoureux!!😒
    Le tout se définit comme une superbe fin de saison, avec le soulagement de profiter d’une légèreté interactive entrainante, qui accompagne tout dialogue dans sa meilleure expression, malgré l’enjeu dramatique du récit!
    Une réalisation que moi j’appelle lumineuse, où les doutes, la peur, l’incompréhension et la colère, associés aux plus beaux sentiments, se tressent dans une cohésion itinérante du début à la fin.

    Et avant tout le « siège » au Ridge, l’ atterrant qui se dessine par surprise créant le désarroi, la panique face aux accusations d’une « meute » déchaînée qui porte la peur et l’angoisse face aux tires en rafales mortelles qui détruisent tout sur leur passage.
    Le plaisir sordide de Richard Brown d’ anéantir l’homme qu’est Jamie par ce que lui est le plus cher, sa femme, sa maison, sa réputation.. simulation bien joué de sa vengeance dans le même esprit que son frère. Et ses mimiques faciales qui porte le rebut, nous font penser tout naturellement à un autre personnage qui excellait aussi dans le domaine !!!😬
    Que j’ai eu mal au cœur de voir cette superbe bâtisse défigurée dans sa beauté, de voir la terreur de Claire, encore fragilisée par son état, sur le seuil de la porte, épeurée comme une petite fille face aux représailles haineuses!
    Avec Jamie, seuls et abandonnés de tous, ne pouvant compter que sur la force de leur détermination et l’esprit de survie qui se réveille dans toute sa virulence, le ‘bras bas le combat’ de tout moment se profile pour ne pas devoir se rendre, pour rester ensemble, fuyant avec la force du désespoir, l’idée d’être à nouveau séparés.
    Qu’est-ce que c’était bien réalisé tout ça!!
    Et qu’elle intente entre eux, une fois de plus, pour le décrire au mieux !
    Notre vaillant Highlander est prêt aux combat, sûr de lui, mais non sans l’accord de Claire, il s’ affirme tireur sans faille pour tenir tout le monde à distance.. »prenez garde, qui s’attaque à Claire, s’attaque à moi »😡..(respire Jamie, respire..celui qui ne le sait pas ignore que le mot Outlander existe, crois moi..!!!)
    Notre King of men est de retour, et notre Claire en support de toute efficacité qui accompagne ses gestes, est là pour l’épauler combattive plus que jamais. Bien entraînée au tir, la tigresses est aussi de retour.. »pas touche à mon Jamie »…(et ce n’est pas moi qui va te lancer la pierre, Claire..😄..bon, au vu de ce qui se passe après, ce n’est peut-être pas la meilleur expression, mais on se comprend, n’est pas?😉)
    Et encore une fois, comme avec BJR à l’auberge de Brockton ( sais.1 ep.6), malgré l’occasion, Jamie ne tue pas son ennemi.
    C’est Claire qui cette fois blesse à mort, un’ épreuve de trop que celle de devoir le quitter qu’elle ne veut même pas envisager, coûte que coûte!
    Elle s’arme d’un fusil dans l’armoire, le regard glisse sur les pistolets et on en fait source de surprise libératoire après…très bien écrit tout ça!!
    Quelle symbolique toute cette dévastation qui les entoure dans la maison qui était la réussite d’une vie, la réalisation de leur rêve!
    Ces morceaux de verre sur les quels on nous attarde, portent l’ image de leur vie brisée à nouveau, et quand Claire s’y attarde aussi, de même que pour la balle sur le meuble toilette, le sien porte, en plus, la désolation d’avoir injustement tout perdu et l’incertitude angoissante de ne plus pouvoir retourner à y vivre comme avant !
    Une fois de plus, leur amour reste seul et unique pilier auquel s’accrocher, indemne et solide comme un roc défiant le désœuvrant destructif, et comme dans le précédent épisode, tout porte à le sublimer.
    Quelle magnifique scène que celle devant la cheminée!❤
    A même le sol qui reste rempart pour les protéger, (un retour aux sources quand ils n’avaient pas de maison), la chaleur du feu embrasse celle de leurs sentiments dont ils ont besoin vital pour se rassurer.
    C’est dans le partage qu’ils savent se réconforter et ressourcer au delà de toute réalité… Claire couchée sur la cuisse de Jamie, apaisée de se sentir protégée dans ce moment de fragilité de son existence qui l’a affaiblie (cela m’a fait penser à une scène du film « 6jours 7nuits »👍)..le tout nous touche avec des dialogues chargés d’ attendrissante sensibilité!
    Les souvenirs du passé ressurgissent quand on ne sait plus voir au plus loin de demain, on nous fait plaisir avec les répliques de Jamie en français et les mots tendres en gaélique du début de leur histoire qu’on a désormais fait nôtres, mais on nous rappelle aussi la prophétie de la voyante en France, qui se réfléchie dans le destin qui l’ attend où la mort pourrait guetter à tout moment.
    Un Jamie comblé par son amour pour Claire qui lui porte l’apaisement face à ce nouveau virage du destin, qui fait acte de contrition en signe d’une inquiétude silencieuse, comme dans le passé, face à l’inconnu du lendemain et dans cette pièce où tout s’est effrité, leur amour trône, se portant en voile protecteur face à toute déprédation.

    Et la scène d’amour dans la chambre en est bien la sublime démonstration.
    « Il n’y a pas de raison pour que vous ne dormiez pas dans votre lit cette nuit » dit Tom d’un air contrit, presque en excuse pour quelque chose qu’il est seul à savoir, tout en s’imaginant peut-être aussi à la place de Jamie!
    Dans cette chambre nous profitons d’un’ approche expressive magnifiquement bien amenée, remplie de tendresse et d’émotion à te faire frissonner. Claire « s’accroche » à Jamie dans un ultime inconscient espoir qu’on ne puisse pas l’arracher à cela, elle cherche refuge dans ce qui lui rappellera qu’elle est toujours vivante, malgré la mort dans l’âme. Et cette fois, c’est Jamie qui se donne à elle car elle l’a demandé, parce qu’il sait qu’elle en a besoin pour oublier sa peur.
    Tous deux vont se nourrir du moment comme si c’était le dernier, pour se retrouver dans la puissance exhaustive de leur amour et oublier le désert aride qui les attend.
    Un moment rempli de sensualité qui s’étire au loin par la caméra qui s’éloigne, (comme dans la scène finale de la saison 5)de la même façon que le temps le fera, hélas, dissipant cette oasis de bonheur qui deviendra désormais mirage dès le lendemain matin.

    –Ceci n’engageant que moi et à cause de plusieurs détails, je pense que ce n’était pas Cait qu’on voyait là, mais il faut reconnaître que c’était très bien réalisé et à voir le perlé sur leur visage, plutôt innovatif d’ailleurs, ils doivent avoir eu très chaud!!!–😉

    La surprise dans cet épisode arrive aussi par l’autre facette de Tom Christie.
    Jamie a du mal a comprendre le pourquoi de son aide et il le réalisera plus tard, sur la route vers Wilmington, emparé par la stupéfaction.
    Claire ne comprend pas non plus, quelques petits indices ont été parsemés dans les épisodes précédents, pas faciles néanmoins à déceler, je pense, pour un non lecteur.
    Tom écoute discret, il suit du regard, il se porte en défenseur avec l’excuse d’être le 1er à être concerné par l’arrestation, il est la garantie silencieuse d’un appui ami. Sa main rassurante sur celle de Claire à la prison, nous libère d’un cliffhanger angoissant et si même Tom ne répond pas à sa question sur sa culpabilité, on nous laisse entrevoir le dénouement positif pour la suite dont il la rassure et nous rassure.
    Claire ne sera pas seule!

    Quel voyage pénible ils ont du supporter tous les deux sur ce chariot (accompagnés par quelques notes de musiques de la saison 1)! Cette lourde bâche qui le recouvre voile la lumière, distancie Claire de la sienne qui n’est plus, elle la déplace parfois avec la nostalgie de tout ce qu’elle a perdu, et s’ affiche par la tristesse résignée de son regard à la prison!
    On y voit sa voisine de cellule qui se lave en action figurative pour un futur qui sera nettoyé de tout soupçon et cette toute petite fenêtre dans sa geôle apporte le rayon de lumière pour ne pas y voir que le noir ou la mort, mais une source d’espoir dans l’attente.
    Affectée par l’indicible de ses tourments peu de temps avant, méprisée par les accusations et humiliée par les pierres après, c’est encore un sort éprouvant qui l’ accable et avec ces souris qui se promènent dans la cellule, il y aurait de quoi perdre sérieusement la raison!!!
    Mais la symbolique de ces derniers en drape l’enjeu.. »énergie instinctive capable de se frayer un chemin de façon discrète et efficace, qui se faufile partout et représente le côté déterminé. »…. Claire n’est pas du genre à rester oisive accroupie dans un coin! A suivre..(Et par ces souris, le rappel à la prison d’ Ardsmuir me revient tout naturellement.)

    Et que dire de ce moment où Richard Brown, par la ruse, ordonne de s’emparer de Jamie dans le but d’assouvir sa vengeance, si ce n’est que on nous amène tout droit dans un guet-apens digne de sa lâcheté et de sa haine tapie depuis longtemps, la présence de Tom étant inattendue et dérangeante dans son plan.
    Quand j’ai vu qu’on octroyait un moment de liberté à Jamie pour se soulager, bien sûr le passage du livre a surgi s’imposant dans ma tête et en effet, notre cher Ian tapissait dans le noir. Effet surprise assuré!
    Ce fût bref mais très réconfortant, Claire au Ridge se demandait où il était passé, revenir en force (et avec Quincy Myers), c’est du tonnerre!!
    Mais quand on demande à Jamie d’aller se servir d’eau, malgré une timide hésitation de sa part, j’avoue que j’étais moins prévenue!
    Le piège se renferme sur lui et c’est, une fois de plus, la séparation par la trahison. Deux cœurs déchirés qui hurlent leur souffrance, dans l’indifférence de tout le monde, la rage de l’impuissance qui s’abat à nouveau sur eux, affligeante.
    Que c’est dur d’être à nouveau confronté à cela, surtout après avoir entendu que tout était prêt pour le renvoyer en Écosse, ligoté comme une marchandise..ou peut-être mort..(j’en ai eu la boule au ventre..).. on ne saurait plus l’ accepter tellement ils en ont souffert dans le passé!
    Mais voilà que d’un coup, cette flèche venue de nul part crée la surprise par une embûche salvatrice et exubérante!!
    Rapide mais intense, notre Ian en héros, devenu homme multi ressource, réfléchi et rusé comme son oncle, nous l’apporte avec une gratifiante exultation.
    Quel plaisir de voir ce chef Cherokee, que je trouve très charismatique, en homme d’honneur intègre qui n’a qu’une parole, alors que depuis le début de l’épisode on est confronté qu’au mensonge et à la mauvaise foi!!! Une vraie bouffée d’air frais!
    Et par cette main qui se lève en protection et qui est transpercée pour atteindre mortellement l’œil du dernier homme à abattre, c’est une fois de plus le surprenant qui saisit et on ne peut que se réjouir d’une telle réalisation!!
    Un dernier message pour marquer la ferme volonté d’ annihiler la cécité de certaines mentalités.(Seul petit bémol, j’ai trouvé que l’expression de Jamie, ne portait pas trop la reconnaissance!)
    La chevauchée sur cette superbe plage est un’ image magnifique, et comme pour la fin de la saison 3, les larges horizons portent les espoirs pour la prochaine, la beauté de la nature associée à celle des meilleurs sentiments qui se portent toujours garants et gratifiant du baume au cœur !
    Jamie ne sera pas seul!

    On a dans cet épisode des très beaux moments aussi avec Brianna et Roger qui nous permettent de les suivre dans ce tournant de leur vie et nous allègent des tensions avec Jamie et Claire.
    L’image de Roger, accroupi pour prendre de l’eau, entouré d’un tapis d’ ail des ours d’un vert brillant et apaisant, (nommé dans l’épisode 3 de la 1ère saison) est bucolique.
    Un couple, qui a appris à profiter pleinement des joies familiales avec le petit Jemmy qui se confirme définitivement être sang de leur sang. Que de moments touchants de voir Roger en père attentif, de se réjouir de son orgueil géniteur qui le pousse à couper ses cheveux pour le lui déclarer par ce geste de partage! (J’avoue que j’ai eu du mal à le reconnaître sur le chariot au moment du départ d’ailleurs!)
    À l’étroit dans cette tente, on nous offre un moment d’intimité où tout se dessinait dans la spontanéité, dans la simplicité d’un naturel qui a marqué la différence.
    Eux aussi revivent le passé, leurs souvenirs lointains nous amènent au « vroum vroum », qui pourrait porter désormais leur signature dans ces moments là, et c’est bien la 1ere fois que je les apprécie dans ces scènes d’intimité.
    Le fin était très similaire à la scène avec Ian dans l’épisode 4, mais elle a le mérite de montrer que certaines maladresses peuvent se décrire autrement…( et je pense au coup de tête de Jamie dans l’épisode Malcolm que je n’ai toujours pas « digéré »..😁).
    Je pense que si elle m’a bien amusé c’est peut-être parce que ce petit côté un peu « gauche », justement, les définie assez bien en fin de compte depuis toujours!
    J’ai beaucoup aimé aussi le petit Jemmy qui se penche pour parler au bébé, il est bouleversant de tendresse et il est bien crédible ce tout petit bout de chou!!!

    J’ai adoré découvrir le « trou du curé » de Fraser’s Ridge..je ne m’y attendais pas du tout.. quel beau décor ajouté.. géniale !! Un coin caché qui surprend (et dont je me suis réjoui comme une gamine qui découvre un nouveau jouet..😋😅), un atout de taille dans cet épisode qui sied comme un gant au scénario, mais qu’on ne verra plus je pense.

    James Payne, une fois de plus pour moi aussi Aurèlie, a laissé ses marques dans cet épisode. Ce réalisateur est habité par une sensibilité d’approche avec les vicissitudes de tous les personnages qui est unique et les épisodes de la saison 5, Journeycake ou Never my love, entre autres, en sont une preuve irréfutable.
    Il apporte à toutes scènes empreinte diplomatique réactive d’élégance et pour moi, il pourrait être présence discontinue dans tout épisode à venir, sa réalisation étant accomplissement assuré d’une belle réussite. Un réel plaisir dans tout moment!

    Et voilà, mon long papyrus est tout déroulé.
    J’aurais pu le terminer avec les impressions sur cette 6ème saison, mais je l’aurais allongé de presque autant…😉 donc, je me limiterai à dire que cet épisode m’a comblé, il a laissé l’apaisement après une saisons aux approches diversifiées et parfois troublantes, l’année prochaine est encore lointaine, mais le plaisir de les retrouver tous n’en sera que réjouissance de continuité.
    Merci beaucoup Aurèlie pour ton superbe décryptage🙏 et à bientôt !!!👋

  2. Cet épisode de fin est Magnifique, très fort voir puissant, suis restée scotchée du début à la fin, l’angoisse ne m’a pas quittée…

    2ème visionnage le temps que je revienne à mon époque…
    Episode final Exceptionnel !!! (c’est mon avis)
    Après toutes les ITVS entendues, je croyais que les méchants c’étaient la famille Chrisities, nous savions que Richard Brown et sa milice faisait partie du lot, en définitive ce sont eux les Vrais Méchants !!!
    1ères images, clin d’oeil au dernier EP S 5, la robe rouge de Claire…explications à venir plus loin…
    Le Ridge tremble !!! Jamie et Claire sont seuls face aux attentes malveillantes de Brown et ses hommes, celui-ci avec toute la haine, la vengeance, voire même la jalousie contre eux….combat déloyal 20 ou plus contre 2 personnes !!!! Le couple sait affronter ensemble les pires situations, il se barricade dans leur maison….et sont armés jusqu’au dents….
    Pour Brown, Malva n’est qu’une excuse, celui-ci même un drapeau blanc à la main fait des propositions à Jamie qui le connaît bien et auxquelles il lui répond par un coup de fusil….pendant ce combat Jamie et Claire pensent aux Enfants qui sont en sécurité, ils font face autant qu’ils peuvent….
    La question se pose également sur l’incendie de leur maison qui devrait avoir lieu le 21 Janvier 177.. ?
    Il n’est pas question qu’ils se rendent. Quel dommage de voir la Grande Maison sous les tirs….
    Même assiégé, un peu d’accalmie permet à Jamie et Claire de se détendre, de se restaurer, Claire parle du dernier repas du condamné et cette scène rejoint nos 1ères images, elle lui explique, cela leur permet également de se remémorer les souvenirs, toutes les fois que Jamie a frôlé la mort, le chat au 9 Vies….Adso leur tien compagnie !!!
    Comme si les Browns ne sont pas assez nombreux les pêcheurs qui arrivent, Hiram Crombies pose les exigences et veux négocier pour qu’ils se rendent ensemble….dès leur sortie la foule se déchaîne….sous des flots d’insultes, Jamie a tous les arguments contre Richard Brown !!! Tom Christies s’impose comme bouclier pour protéger le couple des mauvaises actions des Browns et de partir le lendemain…même avec les hommes du Ridge qui arrivent cela ne suffira pas !!! Mme Bug avait vous la conscience tranquille et Lizzie il fallait le dire que la porte était fermée !!! la naïveté n’excuse pas tout…
    Dernière nuit de répit dans laquelle même avec la peur au ventre et ne pouvant dormir ils se retrouvent dans leur Intimité Passionnément !!!
    Le lendemain ils partent sous Haute Surveillance comme de vulgaires malfrats, la peur, l’angoisse aux tripes, l’instinct de médecin de Claire est toujours là mais Jamie l’en dissuade !!! Tom les surveille de loin, direction Wilmington 10 jours de route, de son côté Brown répend la rumeur comme une traînée de poudre sur les Fraser….Jamie avec son visage et des yeux tellement expressifs dirigés sur Tom, celui-ci a plutôt un visage décomposé, il perd le contrôle et la fatigue s’accentue, la milice quand à elle continue a déferler des propos contre leurs prisonniers jusqu’à ce que la foule déchaînée les caillasses…Tom, même dépassé, arrive à arrêter ce déferlement en tirant un coup de fusil en l’air…
    Pendant ce long voyage un peu d’humour entre Claire et Jamie : conseils de Jamie de viser les parties molle si elle doit tirer et attention Claire s’y connaît, elle vise et tire très bien !!!
    Jamie sort pour soulager sa vessie et surprise « Ian » est là en sauveur il les suit….mais va attendre le bon moment pour intervenir…
    Au matin Brown revient avec un Ami ? il trouve un moyen d’éloigner Jamie sous le prétexte qu’il peut aller se rafraîchir et l’éloigne de Claire, il est pris en otage et Claire part avec ses geôliers et Tom reste pour la protéger….la haine et la jalousie implacable de Brown continuent à sévir sur le couple !!!
    Claire ne cesse de penser à Jamie, ainsi qu’à Bree et Roger et espère que la rumeur de ce qui se passe arrivera jusqu’à eux…
    Mise en prison, Brown soudoie le shérif, Tom s’en aperçoit, il donne une bourse à Claire tout en lui serrant la main, il sera là pour la protéger, ne veut pas leur mort sur sa conscience !!!
    De son côté Jamie se retrouve ficelé à un poteau prêt à être embarqué pour l’Ecosse, c’est le dernier plan machiavélique de Richard Brown !!!!
    Mais c’est sans compter que Ian arrive avec Oiseau de Jour qui tient la promesse faite à Jamie et les indiens pour le libérer, très beau tir du chef indien : une seule balle fait deux trous, traverse la main et s’arrête pile dans l’oeil de l’agresseur de Jamie ….
    Clin d’oeil (c’est le cas de le dire) à la scène de la libération de Bree à la plage quand Bonnet l’avait vendu comme esclave…

    Passage très beau sur Bree, Roger et Jemmy, qui sont en route pour le séminaire, interrogations sur les pierres, doivent ils le dire à leur fils ?…une colonie de poux s’invite sur la tête de Jemmy ce qui lui vaut de lui couper les cheveux…il a un naevus et c’est héréditaire Roger à le même preuve ultime que c’est son fils !!!! Un peu d’humour avec le vroom vroom le jouer en bois, le 1er journal de Fergus et Marsali….belle scène d’intimité entre nos deux tourtereaux qui prennent l’itinéraire touristique !!! Je trouve que ce couple a pris de l’ampleur dans cette saison et ont trouvé leur marques….

    Fin magistrale avec ce plan du groupe de cavaliers…Jamie sur son cheval Blanc et qui nous donne l’espoir qu’ils vont libérer Claire !!!

    J’aurais aimé que cet épisode soit comme le 1er un peu plus long….
    Les scénaristes, réalisateurs ainsi que les techniciens et Acteurs sont excellents !!!!
    Désolée si je suis à nouveau dithyrambique, mais ce dernier épisode le mérite en tout point car toute l’AME d OUTLANDER est présente !!!

    Merci Aurélie pour ton décryptage et tout le travail de recherche que tu fais….à très bientôt pour que tu nous envoies des Pépites !!!

  3. C’est vrai Antonia, l’arrivée de Ian sur la place, m’avait aussi rappelé le sauvetage de Brianna… et il est vrai que autant j’ai été surprise de les voir tous surgir de « nul part », autant dans cet épisode il ont dévalé du haut de la dune en en temps éclair !!

    1. Coucou Anna, j’ai aimé cette scène en Ian et les indiens en libérateur de son oncle Jamie tant Aimé, personne ne s’y attend !!!
      Bonne journée et semaine
      Gros Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *