Le résumé du tome 9 de la saga Outlander

outlander-résumé-chapitres-tome-9

Déçus de devoir attendre la traduction en français du tome 9 de la saga de Diana Gabaldon ? Je vous livre mon résumé du tome 9 « Go Tell the Bees that I am Gone« , chapitre par chapitre.

Evidemment, article à fuir si vous ne voulez pas être spoilés !

L’édition en anglais du tome 9 est parue le 23 novembre 2021. Il faudra attendre le 17 août 2022 pour la sortie de la  partie 1 en version française « L’adieu aux abeilles« . La partie 2 sortira quant à elle le 5 octobre 2022.

👇👇👇 POUR ACCÉDER DIRECTEMENT A LA DERNIERE MISE A JOUR, UTILISEZ L’INDEX 👇👇👇

A quel moment se situe l’histoire au début du tome 9 ?

Le tome 9 reprend à l’endroit où le roman précédent, A l’encre de mon cœur, s’est arrêté. A la fin du tome 8, toute la famille est réunie. En effet, Brianna, Roger et leurs enfants viennent de revenir à Fraser’s Ridge en Caroline du Nord en 1779, en plein milieu de la Révolution américaine.

Le contexte pour Claire et Jamie

« Le passé peut sembler être l’endroit le plus sûr… mais c’est l’époque la plus dangereuse pour rester en vie… Jamie Fraser et Claire Randall ont été séparés par le soulèvement des Jacobites en 1743, et il leur a fallu vingt ans pour se retrouver. Aujourd’hui, la Révolution américaine menace de faire de même. » 

« Nous sommes en 1779 et Claire et Jamie sont enfin réunis avec leur fille, Brianna, son mari, Roger, et leurs enfants à Fraser’s Ridge. Voir leur famille réunie est un rêve que les Fraser avaient cru impossible. »

« Pourtant, même dans l’arrière-pays de la Caroline du Nord, les effets de la guerre se font sentir. Les tensions dans les Colonies sont grandes et les conflits locaux deviennent si bouillants que l’enfer est à la porte. Jamie sait que la loyauté de sa communauté est divisée et que la guerre ne tardera pas à frapper à sa porte. »

Le contexte pour Brianna, Roger, William

« Brianna et Roger nourrissent leur propre inquiétude : que les dangers qui ont provoqué leur fuite du vingtième siècle puissent les rattraper. Parfois, ils se demandent si encourir les risques des années 1700 – parmi lesquels la maladie, la famine et une guerre imminente – était vraiment le choix le plus sûr pour leur famille. »

« Non loin de là, le jeune William Ransom est toujours en train de digérer la découverte de l’identité de son véritable père – et donc sa propre identité – et Lord John Grey doit faire des concessions et affronter des dangers… au nom de son fils et en son nom. Pendant ce temps, la guerre révolutionnaire se rapproche de plus en plus de Fraser’s Ridge. Et avec la famille enfin réunie, les enjeux pour Jamie et Claire sont plus importants que jamais. »



 

Le résumé de la 1ère partie du tome 9 d’Outlander : Un Essaim d’Abeilles dans la Carcasse d’un Lion

Chapitre 1 : Les MacKenzie sont là (The MacKenzies Are Here)

17 juin 1779 : les retrouvailles entre Jamie, Claire, Brianna, Roger et leurs enfants.

Les Mackenzie ne sont pas passés inaperçus,  il y a beaucoup de gens,  plein de questions. En revanche la question des motivations du retour des Mackenzie n’est pas du tout abordée.

Il y a des discussions sur les plans de la nouvelle maison – un vrai sujet pour Jamie.

Discussion au calme entre Claire et Roger mais pas de détails sur le pourquoi du retour. Roger parle de Buck et reconnaît son affection pour lui.

Inquiétude de Claire et Jamie de voir le retour de leur fille et de leurs petits-enfants au 18e siècle. Claire dit qu’elle a « le cœur rempli de terreur« .

Ils parlent tous les deux de Faith et notamment du jour de sa conception. Jamie pense savoir que Faith a sans doute été conçue dans l’abbaye en France (et argumente).

Chapitre 2 : Un jour blanc (A Blue Wine Day)

Roger se réveille dans la cabane des Higgins. Bree est sur le point de partir chasser avec Jamie. Roger discute avec les Higgins qui les hébergent, il prend des nouvelles de la communauté des nouveaux colons. Exprime son désir de demeurer le prêtre de la communauté.

Brianna et Jamie vont à la chasse au cerf, ils renouent des liens. Jamie propose d’aller voir Ian. Brianna est ravie et elle découvre par la bouche de Jamie que Ian est marié à une quakeresse. Elle est surprise d’apprendre que Jenny est présente en Amérique.

Jamie et Brianna parlent des lettres. Jamie a toujours du mal à réaliser qu’elle est bien là…

Ian les rejoint et pendant qu’ils marchent, Ian montre une grande curiosité : Brianna lui parle des hommes qui les ont menacé au 20e siècle. Pendant ce temps-là, Jamie a eu quelques ennuis  avec un ours qui lui a volé « son » cerf; il semble blessé à la jambe.

La sagesse de l’âge… Bear Killer n’est plus aussi fou pour affronter un ours à mains nues… Brianna raconte son histoire, ce qu’elle a vécu et dit qu’elle se sent en sécurité ici.

Chapitre 3 : Rustique, Rural et très Romantique (Rustic, Rural, and Very Romantic)

Avec Claire, le même matin.

Elle pense à la conception de leur future maison. Roger est nerveux de voir ses enfants aller et venir alors qu’il y a tellement de dangers…

Claire veut examiner la gorge de Roger. Il lui parle de Hector McEwan le guérisseur « à la lumière bleue », le « voyageur » rencontré en 1739. Claire se souvient de Maitre Raymond à l’Hôpital des Anges.

 

Chapitre 4 : Les Femmes vont s’Énerver (The Women Will Ha’ a Fit)

Arrivée à la cabane de Ian. Rencontre avec Rachel et Jenny. Plaisanteries sur le nom du bébé de Ian toujours pas choisi …

 

Chapitre 5 : Méditations sur un os hyoïde (Meditations on a Hyoid)

Roger rapporte le souvenir d’une parole de MacEwan : « It all begins in media res, and if you’re lucky, it ends that way as well. »

Claire tente le même genre de soins que ceux pratiqués par McEwan sur Roger, mains apposées sur le larynx de Roger. Pendant ce temps Roger parle de son voyage dans le passé avec Buck, des soucis physiques de Buck après le passage des pierres. Il raconte à Claire qu’il est allé à Lallybroch en 1739.

Roger explique qu’il aimerait être ordonné et prononcer des vœux.

Le larynx d’un Néandertal ??? l’os hyoïde des hommes de Néandertal était placé plus haut, ce qui est apparemment le cas du larynx de Roger.

Roger décrit à Claire les manipulations qu’avait exécutées McEwan, il guide Claire puis ils sont interrompus par des fâcheries d’enfants. Roger intervient. Claire constate que la voix de Roger ne craque pas.

Mandy remarque le J gravé dans la main de Claire.

 

 

Chapitre 6 : La maison est le chasseur, la maison de la colline (Home Is the Hunter, Home from the Hill) 

Retour au Ridge de Brianna et Jamie. Claire soigne la jambe de Jamie ; ils parlent de Fanny et surtout de William. Il y a toujours ce sentiment d’irréalité lié au retour des Mackenzie. Claire parle de la lumière bleue à Jamie.

Ian et Rachel arrivent pour le dîner. Jenny n’est pas venue.

Jamie se questionne sur ce que Roger et Brianna vont pouvoir faire. Roger peut être prêtre. Brianna va peut-être faire d’autres enfants. Il a une pensée pour Jane la suicidée.

Chapitre 7 : Mort ou vif (Dead or Alive)

On laisse pour un moment les Mackenzie et les Fraser et on observe les déboires de William. Il est traqué par des soldats qui en ont après son argent (il a gagné contre eux aux cartes dans une taverne).

William est sur les routes, toujours à la recherche son cousin Benjamin, le fils de Hal Grey. 

Il se sort de sa mauvaise passe et rebrousse chemin jusqu’à la taverne.  William et d’autres sont capturés par les Anglais qui décident d’en pendre certains…

William croise Denys Randall qui réagit au nom de Lord Ellesmere mais William se demande s’il peut lui faire confiance… Randall lui parle d’Ézéchiel Richardson qui menace de révéler l’homosexualité de Lord John Grey.

William et Randall font un deal : il s’échangeront des nouvelles de Richardson et/ou de Benjamin. William annonce qu’il se rend en Virginie, dans la maison de Lord John. Il espère y trouver un peu de calme pour réfléchir à la suite…

 

Chapitre 8 : Visites (Visitations)

NdlR : Un très très long chapitre de plus de 30 pages !

Visite des gens du Ridge chez Jamie

Les gens du Ridge proposent leur aide à Jamie pour la construction de la maison . Le dernier-né de Lizzie s’appelle Hubertus. Claire a besoin d’écorce de quinquina pour fabriquer l’onguent pour Lizzie.

Roger doit aller se faire ordonner.

Arrivée de Germain chez Claire et Jamie

Interlude assez drôle avec Germain et son serpent … Va-t-il en faire une ceinture pour Fanny ? De fait, la jeune Fanny est devenue très amie avec Germain et Jemmy.

Les Mackenzie visitent les Cunningham

Roger et Brianna visitent les Cunningham, de nouveaux colons. La vieille Cunningham s’en prend verbalement à Brianna qui a le malheur d’être catholique et d’être la fille de la sorcière.

En revanche, ils venaient en visite pour découvrir ce que veut dire Blue Lights. Ce sont en fait des capitaines de bateau qui cherchent  à évangéliser les marins sur leur bateau. Charles, le fils de la vieille Cunningham qui se fait appeler « le capitaine » fait partie des Blue Lights.

Arrivée de Cleveland au Ridge

Arrivé au Ridge d’un homme assez mystérieux de prime abord.

Il s’appelle Benjamin Cleveland. La roue de son chariot est cassée. C’est d’abord Claire qui le croise mais il cherche Jamie. Claire est très méfiante.

Quand Jamie le rencontre et découvre son nom, il fait immédiatement le lien avec un célèbre combattant des Indiens qui se vante d’en avoir tué un certain nombre. Cleveland transporte des armes dans son chariot. Il souhaite faire des affaires avec Jamie et il a également un message à passer.

Cleveland évoque la façon dont Jamie a démissionné à la bataille de Monmouth suite à la blessure grave de Claire. Jamie explique qu’il n’a aucune intention de rejoindre à nouveau l’armée.

Il y a trois menaces de la part de Cleveland :

  1. D’autres propriétaires dans la situation de Jamie engagent des milices pour les protéger…
  2. Il y a une rumeur selon laquelle il y aurait des enfants roux parmi la tribu indienne dans laquelle Jamie a officié en tant qu’agent…
  3. Cunningham, nouveau colon, est un ex capitaine de la navale. C’est un loyaliste… Le problème c’est qu’il écrit des pamphlets dans les journaux.

jamie énervé outlander

Roger vient trouver Jamie

Après cette discussion, Jamie retourne à la maison très contrarié. Il sort prendre l’air et est bientôt rejoint par Roger. Ils parlent de la construction des fosses d’aisance (passage assez drôle !).

En réalité, Roger veut raconter toute l’histoire à Jamie : son voyage en 1739, sa rencontre avec Brian, avec Black Jack Randall etc…

Roger a la visite fantomatique de Brian…

Roger et Jamie parlent aussi de Jenny… cela peut poser problème puisque Roger doit la voir le soir même et qu’elle n’a pas encore fait le lien entre l’homme rencontré à Lallybroch en 1739 et Roger

Roger ressent la présence de Brian comme une sorte de réconfort. Il parle également de sa culpabilité vis-à-vis de Black Jack Randall : il n’a rien fait malgré ce qu’il savait alors qu’il aurait largement eu l’occasion de tenter quelque chose …

Jamie accuse le coup lorsqu’il découvre que Roger et Brianna savent tout ce que Black Jack Randall lui a fait par le passé (le viol notamment). Finalement, Jamie se ressaisit et, lucide, se dit que tuer Black Jack Randall aurait pu changer le cours de l’histoire … existence de Claire ? existence de Brianna. Roger est très surpris de la réaction de Jamie qu’il juge très soft.

Jenny arrive à la maison de Jamie et Claire

Jamie s’amuse avec les enfants Mandy et Fanny. Il se demande comment préparer Jenny à revoir Roger.

Lorsque Jenny arrive, elle se jette dans ses bras, heureuse pour lui que sa fille soit de retour. Jenny a de très bons souvenirs de Roger en 1739. Elle doit néanmoins s’asseoir pour encaisser.

Souvenirs vivaces de leur père Brian. Scène émouvantes entre Jenny et Jamie pleurant ensemble leurs parents puis Claire qui s’ajoute prenant tendrement la main de Jamie.

Chapitre 9 : Contes d’animaux pour enfants  (Animal Nursery Tales)

1 mois plus tard, il y a un toit pour la nouvelle maison. Les Fraser organisent une sorte de cérémonie pour bénir le foyer. Jamie dit à Claire : « J’espère que la maison te plaît parce que je ne t’en ferai pas d’autre« . !!!

Repas improvisé parce que la maison est encore vide. Claire fait des biscuits au four. Il y a ce livre pour enfant « Des œufs vert et du jambon » de Dr Seuss dont le héros s’appelle Sam-I-am (ou Sam-c’est-moi). [personnellement, j’y vois un petit clin d’oeil à Sam Heughan !]

Fin de soirée entre Brianna, Roger, Jamie et Claire. Brianna et Roger offrent les cadeaux qu’ils ont ramenés :

  • Un livre bleu pour Claire : c’est un livre de médecine de 1977 (donc Claire va pouvoir profiter de 10 années d’avancée de la médecine supplémentaires)
  • Une série de 3 livres pour Jamie : Le Hobbit, le Seigneur des Anneaux
  • Brianna a aussi rapporté de petits outils
  • et le livre de Frank qui s’appelle « L’âme d’un rebelle. Les racines écossaises de la Révolution américaine« .

Ce livre a été publié après le départ de Claire . Elle pense que Brianna l’a sans doute emporté en souvenir de Frank et notamment pour la photo qui se situe sur la couverture.

Chapitre 10 : Persil, sauge, romarin et thym (Parsley, Sage, Rosemary and Thyme)

Brianna a peur que Mandy fasse une gaffe à propos du 20e siècle.

Claire veut savoir comment s’est passé le passage des pierres. « Horrible » d’après Brianna et Roger :  ils sont restés coincés un moment dans les pierres car il fallait que les pensées de chacun soient absolument toutes « alignées ». C’est grâce à Mandy qu’ils ont réussi ! Grâce au livre que Jamie leur a fait parvenir avec les lettres « Les contes de grand-père« .

Ils expliquent pourquoi ils ont choisi 1739 pour voyager et parlent de la traversée de l’Atlantique (rutabaga et du porridge froid !). Le voyage a duré en tout et pour tout :  7 semaines 4 jours 13 heures et 30 minutes.



 

Le résumé de la 2ème partie du tome 9 d’Outlander :  Pas de loi à l’est du Pecos

Le titre original est No Law East of the Pecos qui est une référence à la rivière Pecos en Amérique. Les régions situées à l’ouest du Pecos étaient aussi appelées le Wild West, l’Ouest sauvage. 

Chapitre 11 : La foudre (Lightning)

Roger et Brianna se rendent sur les ruines de l’église qui a brûlé 1 an auparavant. Brianna ramasse du charbon de bois, non pas pour faire de la poudre pour fusil comme le suggère ironiquement Roger, mais pour dessiner.

Brianna a lu quelques pages du livre de Frank.

Roger parle de son souhait d’être ordonné prêtre (pasteur). Il est soutenu par Brianna qui, de son côté, se demande ce qu’elle va pouvoir faire comme activité… Pourquoi pas armurier (le Ridge n’en possède pas…) ?

 

Chapitre 12 : Compagnons d’antan (Erstwhile Companions)

William est à Mount Josiah en Virginie. Il est venu pour faire le point, au calme. L’endroit semble plus ou moins à l’abandon mais il y a un amérindien du nom de Cinnamon que William connaît car ils ont passé quasiment un an ensemble à Québec. Cinnamon est venu pour trouver Lord John Grey, son père…

Grosse confusion de sentiments pour William, entre jalousie, choc et étonnement.

William s’interroge sur la façon de mener l’enquête pour retrouver son cousin Ben. Il en vient à la conclusion qu’il lui faut trouver John Grey ou Hal pour avoir la lettre annonçant sa mort.

Cinnamon lui aussi aimerait retrouver John Grey. William hésite à lui indiquer où il se trouve… Car ce serait confronter son père à Cinnamon sans préavis. De plus, il veut être présent quand ça arrivera. Jalousie et curiosité…

 

Chapitre 13 : Ce qui n’est pas bon pour la ruche, n’est pas bon pour l’abeille. Marc Aurèle (“What is not good for the swarm is not good for the bee” (Marcus Aurelius))

Les travaux de la maison avancent bien. Fanny s’intéresse aux livres de cas médicaux de ClaireClaire l’autorise à regarder les pages les plus anciennes et explique à Fanny la notion de secret médical.

Arrivée de John Quincy Myers entouré d’un essaim d’abeilles : il explique qu’il faut bénir l’essaim et les raisons pour lesquelles il faut le faire. Il est également venu avec des lettres : une pour Jamie, une pour Germain, une pour Fanny (de William) et une pour le capitaine Cunningham.

john-quincy-myers-outlander

Chapitre 14 : Mon cher petit ami (en français dans le texte)

Inquiétude de Claire sur le fait de nourrir tout le monde : elle fait des listes mentales.

La lettre de William : il prend des nouvelles de Fanny.

Pour Germain, il s’agit probablement d’une lettre de Marsali mais Germain s’est isolé. Il a disparu sur le toit de la maison. Claire l’y rejoint et elle constate que la lettre n’est toujours pas ouverte. En réalité Germain se sent très coupable pour la mort d’Henri Christian et ne sent pas digne de l’amour de Marsali. Ils pleurent ensemble la mort du jeune enfant. Claire lit la lettre : Marsali rappelle Germain à eux. Elle annonce qu’elle a eu 2 bébés : Alexandre (2e prénom de Jamie) et Charles Claire deux jumeaux…

Discussions de Claire et Jamie dans leur chambre : ok pour que Germain retourne chez ses parents. La lettre adressée à Jamie vient de Joshua Greenhow, le caporal que Claire était en train de soigner quand elle s’est fait tirer dessus. Il lui parle du mariage de Benedict Arnold avec une jeune fille de 18 ans mariage d’intérêt (politique).

Scène intime.

claire-jamie-tete-a-tete-saison-6

Discussion plus politique notamment au sujet de Francis Marion dont le surnom est Swang Fox considéré comme le père de la guérilla moderne (du côté des continentaux).

Jamie parle de la proposition de Cleveland et dit qu’il ne veut plus se battre dans l’armée continentale. Il parle à Claire de sa démission fracassante avec elle gisant à ses pieds dans son sang.

À la grande surprise de Claire, Jamie annonce vouloir constituer un gang dont le but est de protéger le Ridge et plus si besoin…

 

Chapitre 15 : Laquelle est la sorcière ? (Which Old Witch?)

Jamie évoque le souvenir de Willy tombant dans la fosse d’aisance de leur première cabane. Il en parle devant Mandy. Il lui a fabriqué un siège pour toilette à sa taille (pour que cela ne lui arrive pas) !

Jamie pense (espère ?) que William viendra un jour pour voir Fanny.

La vieille Cunningham arrive et s’en prend à Mandy pour ses mauvaises manières. Jamie la chasse. En fait, elle était venue apporter de l’herbe des Jésuites à Claire (de la quinine pour Lizzie). Que penser de cette femme ?

 

Chapitre 16 : le chien de garde céleste (Hound of Heaven)

Dans la nuit, tout le monde est réveillé (et effrayé) par ce qui ressemble aux hurlements d’un loup.

Mais c’est un chien et Jamie le reconnaît : il a enterré son maître et le chien était sur sa tombe… Pas d’infos (à ce stade) sur le maître mais Claire sent que cet homme est probablement mort par sa faute.

Le chien est affamé, les Fraser le nourrissent, les enfants veulent le garder et lui cherchent déjà un nom. Ils lui donnent finalement le nom du chien de Fanny qui avait été jeté par-dessus bord lors de sa traversée en bateau entre l’Europe et l’Amérique. Bluebell.

Chapitre 17 : Lecture au coin du feu (Reading by Firelight)

Jamie se retrouve seul au Ridge, Claire étant partie pour ses soins. Il apprécie ce moment de calme pour prendre un livre mais il hésite sur le livre à choisir.

Dans ses pensées et à haute voix, il finit par dire qu’il pardonne à Lord John Grey mais qu’il lui faudra un certain temps avant de pouvoir lui parler à nouveau.

Il finit par prendre le livre de Frank pour « voir ce qu’il a à lui dire ».

Scène amusante du quotidien : le lendemain matin, le petit déjeuner a été fait par Brianna… Autour de la table, il y a Jem, Germain, Brianna, Fanny et Mandy. Brianna a fait brûler le porridge…

 

Chapitre 18 : Le tonnerre gronde au loin (Distant Thunder)

Claire a aidé une truie à mettre bas… Sur le chemin de la maison, elle rencontre deux hommes : Adam Granger et Nicodemus Partland. Ils cherchent la maison du Capitaine Cunningham. L’orage n’étant pas loin, Claire les invite à rejoindre la grande maison où Jamie les accueille.

Bree et Fanny vont ensemble chercher des provisions à la cave. Bree découvre les circonstances de l’arrivée de Fanny au Ridge (le bordel, la mort de Jane, William … ).

Les deux hommes sont des soldats. Discussion sur les raisons du départ de l’armée continentale de Jamie… Un peu d’impertinence de la part du plus jeune des deux hommes.

Sentant le danger approcher, Jamie prend les choses en main et demande à Bobby Higgins de recenser les armes aux Ridge.

« Je pense qu’il est peut-être temps de lever une milice, Bobby », dit Jamie avec décontraction. […]

« Le plus tôt sera le mieux, alors. Fais-moi une liste, veux-tu, Bobby ? Quel genre d’armes chaque homme du Ridge a en sa possession, que ce soit un mousquet ou une faux. Même un couteau de dépeçage fera l’affaire. »

En visite chez Ian, Jamie trouve Rachel qui lui apprend pas mal de petites choses sur les Cunningham et notamment le souhait du capitaine de prêcher.

 

Chapitre 19 : La hantise du matin (Daylight Haunting)

Claire et Jamie, accompagnés des enfants sont en route vers la cabane de Ian. Discussions sur le prénom du bébé de Ian (il n’en a toujours pas), sur la signification du nom de Fanny (en lien avec le bordel… oups) et la raison pour laquelle Jamie est le seul à l’appeler Frances.

Jamie aide Fanny à armer un fusil et à tirer sur un raton-laveur. Ce sont les garçons qui le vident et le dépècent sous le regard curieux de Mandy.

Après le coup de feu, Claire a une petite défaillance. Jamie le remarque et la questionne. Claire est hantée par la mort de son agresseur, celui que Jamie a tué (le maître de Bluebell le chien).

Jamie explique pourquoi il l’a tué et ce n’est pas uniquement par vengeance vis-à-vis de ce qu’il a fait à Claire. C’est aussi parce qu’il voulait montrer à sa communauté qu’il ne laisse pas trainer une menace (cf Donner qui s’était échappé lors de l’assaut et qui était revenu quelques mois plus tard pour les agresser).

« Il n’y a plus de loi maintenant, Sassenach« , dit-il. « Pas avec le gouvernement qui a disparu. » Il n’y avait ni peur ni passion dans cette déclaration – c’était simplement la vérité crue.

« Je ne suis pas sûr que ‘Général rebelle’ soit un titre que l’on puisse perdre », dis-je.

« Non », dit-il, et il sourit, mais pas avec beaucoup d’humour. « Pas sans retourner ma veste. Aye, bien. » Il se leva et tendit une main pour me relever dans un bruissement de feuilles. « J’ai été un traître pendant longtemps, Sassenach, mais je préfère ne pas être un traître aux deux camps à la fois. Si je peux l’éviter. »

 

Chapitre 20 : Tu penses sans doute que cette chanson parle de toi . . . (I Bet You Think This Song Is About You . . .)

Claire est dans le jardin de Malva (ou le jardin de l’enfant-sorcière comme l’appellent certaines personnes du Ridge). La nature y a repris ses droits, avec quelques « surprises » dont des plants de cacahuètes.

Claire fait l’inventaire mental du contenu de leur petite bibliothèque tout en décortiquant des cacahuètes. Jamie la rejoint, ils parlent des livres d’enfants du Dr Seuss puis … de Frank (de son physique, de son allure, de son intelligence…). Jamie veut surtout savoir s’il peut faire confiance aux écrits de Frank (il est en train de lire son livre…).

Il pense que Frank lui parle à travers le livre, entre les lignes. Claire pense à ce que Frank savait … toutes ces années … sans rien dire… Ils sont interrompus par la pluie.

Le soir, dans leur chambre, ils réévoquent le sujet : Jamie ne demande pas à Claire de lire le livre. Claire repense à Frank : « sérieux, intelligent, cultivé et honnête. »



 

 

Chapitre 21 : Une mèche qui s’allume (Lighting a Fuse)

Jamie et Brianna sont partis ensemble pour acheter de la poudre. Ils vont à la rencontre de John Patton et Isaaq Shelby, près d’un moulin à eau. C’est Brianna qui négocie la poudre avec Mme Patton. Cette dernière « connaît » Jamie le Rouge car ses oncles ont combattu lors du soulèvement jacobite. Mme Patton explique tout le processus de fabrication de la poudre à Brianna. Marché conclu : Brianna utilise de l’or ramené du XXe.

Sur le chemin du retour, discussion Jamie/Brianna à propos de l’or. Jamie reproche à Brianna d’avoir utilisé de l’or et d’avoir ainsi fait savoir qu’elle en avait (dangereux !). Il lui explique toutes les précautions qu’il prend, lui, lorsqu’il a besoin d’en utiliser. Brianna prend conscience des éventuelles conséquences de son manque de précaution…

 

Chapitre 22 : Des cendres, des cendres… (Ashes, Ashes . . .)

Roger et Claire se rendent ensemble chez les Cunningham. Claire doit s’arranger pour accaparer la vieille Cunningham pour permettre à Roger d’avoir une discussion avec le capitaine.

“It smells like Christmas,” Roger said (cf extrait traduit, Noël)

La vieille Cunningham n’est pas chez elle (ça tombe bien !). Roger entame la discussion avec le capitaine au sujet de son plaisir à « prêcher ». Il lui propose d’unir leurs ressources pour reconstruire un bâtiment afin de tenir des offices religieux le dimanche (+ école + loge maçonnique) comme cela se faisait avant que l’ancien bâtiment brûle.

We met on the level,” Roger said quietly.
Cunningham drew a visible breath and nodded, very slightly. “And we parted on the square,” he said, just as quietly.

Cunningham est franc-maçon… Il subsiste néanmoins toujours un « froid » puisque Roger est presbytérien.

Pendant ce temps, Claire trouve Mme Cunningham en train de se baigner complètement nue dans la rivière. Elle l’observe de loin, avec ce sentiment coupable du « voyeur ». En tentant de repartir discrètement, elle trouve une émeraude par terre ( !).

Roger et le capitaine visitent les ruines de l’ancienne église. Ils évoquent les « principes » et attachements mouvants de Jamie (il est catholique ET franc-maçon ce qui n’est théoriquement pas possible).

Quel est exactement le motif de l’arrangement proposé par Roger ? (Jamie veut pouvoir déterminer les loyautés de Cunningham et l’entendre prêcher le renseignera certainement). Rachel les rejoint. Elle souhaite elle aussi tenir une réunion Quaker le dimanche … bien qu’il n’y ait pas de quaker à Fraser’s Ridge.

 

Chapitre 23 : La pêche à la truite en Amérique, deuxième partie (Trout-fishing in America, Part Two)

Roger et Jamie sont à la pêche à la truite avec Germain et Jem.

traduction-tome-9-outlander

Jamie a une confession à faire à Roger. Il lui reparle de la nuit du sauvetage de Claire. Les souvenirs remontent aussi à la surface pour Roger. Jamie confesse avoir tué l’homme qui a violé Claire deux mois auparavant, chez Beardsley’s.

Sur le chemin du retour à la maison, les deux hommes évoquent la guerre qui arrive et les motivations d’une éventuelle implication de Jamie. Roger affirme qu’il sera à ses côtés, « avec son corps … et son âme ».

 

Chapitre 24 : Réveils nocturnes (Alarms by Night)

La jeune Fanny a ses règles pour la première fois. Par son expérience au bordel de Philadelphie, elle sait ce que cela signifie : on peut tomber enceinte et … on peut commencer à gagner sa vie…

Elle pensait que les Fraser allaient l’utiliser de « cette manière ». Claire est choquée. Fanny évoque la « première fois » de sa sœur Jane et les larmes qui ont suivi … c’était la première fois où elle voyait sa sœur pleurer.

Arrivée de Jamie qui prend tendrement Fanny dans ses bras.

Claire fournit des explications à Jem qui veut comprendre pourquoi Fanny est triste : la prostitution, Jane, sa mort etc…

Fanny montre à Claire et Jamie le portrait de sa sœur puis la petite photo dans son pendentif, une photo de sa mère. Jamie lui promet qu’aucun homme ne la touchera contre son gré tant qu’il sera près d’elle. Scène émouvante pour Claire qui a les larmes aux yeux.

A noter la gravure sur le pendentif : Faith.

Claire ne parvient pas à trouver le sommeil. Ce nom … Faith … se pourrait-il … Non … Elle discute avec Jamie de la lumière bleue, de Maître Raymond, de l’éventualité qu’il ait ramené l’enfant à la vie, de sa probable filiation avec Maître Raymond, …

Jamie, la voix de la raison : et quand bien même tout ce que Claire a imaginé était vrai … ça ne changerait rien puisque la mère de Jane est morte…

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Collier Libellule Outlander
Collier Libellule Outlander

PROMO -0%


Broche Outlander | Je Suis Prest
Broche Outlander | Je Suis Prest

PROMO -0%

Broche Outlander Je Suis Prest
12.90€ 12.90€


Pendentif Cercle de Pierres | Outlander
Pendentif Cercle de Pierres | Outlander

PROMO -0%



 

 

Chapitre 25 : Voulez-vous coucher avec moi (en français dans le texte)

Claire joue les « bouchers » sur un porc ramené par Jamie. Germain, d’abord observateur, donne un coup de main à Claire. Il lui demande s’il sait ce que veut dire « Voulez-vous coucher avec moi ? » (lui, sait). C’est Fanny qui lui a posé cette question alors qu’ils étaient ensemble près de la rivière … en sachant très bien ce qu’elle disait… Claire prévoit d’en parler à Jamie.

 

Chapitre 26 : Dans les vignes de muscadine (In the Scuppernongs)

panier de raisins

Brianna, Amy Higgins et leurs enfants cueillent du raisin dans les vignes lorsqu’Amy disparait brutalement plus bas dans la falaise, happée par un ours qui tient sa tête dans sa gueule. Paniquée, Brianna remonte tant bien que mal la falaise en hurlant aux enfants de déguerpir puis rattrape Aidan (l’aîné) de justesse avant qu’il ne descende la falaise au secours de sa mère.

Brianna est de retour à la maison, Jamie portant Amy dans ses bras, encore vivante mais très amochée, surtout au niveau du visage. Claire fait un rapide diagnostic : elle ne peut pas la sauver. Roger insiste pour que les enfants s’approchent de leur mère pour un dernier adieu. Après un dernier regard à son mari et ses enfants, elle s’éteint.

 

Chapitre 27 : Cachez ce visage que je ne saurais voir (Cover Her Face)

Le corps d’Amy est dans l’infirmerie de Claire. Bree est présente mais Claire la renvoie. Jamie est parti rassembler quelques hommes pour traquer (et tuer) l’ours. Aidan est avec lui. Jamie récite la prière du chasseur. Il est tout à fait « pour » qu’Aidan l’accompagne pour chasser l’ours.

 

Chapitre 28 : Math-ghamhainn (traduction “ours”)

Ian rejoint Jamie et Aidan en train de préparer des fusils. Ian est torse nu et avec des peintures sur le visage, son identité Mohawk.

« Il était torse nu, en jambières et pagne de daim, et il avait pris un moment pour dire ses prières et appliquer sa peinture de guerre : son front était rouge au-dessus des sourcils et une épaisse bande blanche courait le long de l’arête de son nez, avec une autre de chaque côté, allant de la pommette à la mâchoire. Le blanc, avait-il dit à Jamie, était soit pour la vengeance, soit pour commémorer les morts. »

 Jamie demande où se trouve sa griffe d’ours (celle que les Tuscarora lui ont donnée). Ian lui annonce qu’il l’a donnée à William, ce qui ne déplaît pas à Jamie.

Mme Cunningham (Elspeth) arrive et aide Claire à « arranger » le corps d’Amy.

[NdlR : c’est un passage du roman qui prend aux tripes. Les descriptions de DG sont – comme toujours – tellement réalistes qu’on se croirait dans l’infirmerie au-dessus du corps sans vie de la pauvre jeune femme.]

Malgré leurs différences et leurs divergences, les deux femmes se rapprochent un peu dans ce difficile exercice…

Jamie va trouver Bobby Higgins pour l’informer de la traque de l’ours : lui, Ian et Gillebride McMillan [NdlR :clin d’œil à l’acteur/chanteur écossais qui incarne le barde dans la Saison 1] + Aidan et Jem sous la surveillance de Roger.

Quelques femmes du Ridge dont Jenny et Rachel arrivent à la Nouvelle Maison. Bobby arrive également au chevet de sa femme. Rachel lui apporte une chaleur réconfortante.

A Brianna qui s’inquiète, Jenny dit :

« Dinna fash, lass. Jamie est un homme difficile à tuer, et Ian a peint son visage. De plus, j’ai dit une bénédiction pour eux, celle du guerrier qui part au combat. Ils iront bien.»

Les traqueurs tombent sur des renards en train de lécher le sang à l’endroit de l’accident…

Maine should stop cruel bear hunting practices
Credit : Danby/BDN

 

Chapitre 29 : Souviens-toi, ami… (Remember, Man . . .)

Claire envoie Brianna commander un cercueil (autant par nécessité que pour que Brianna soit occupée et se sente utile).

Les chiens ont retrouvé la trace de l’ours, tous courent derrière eux. Roger et les garçons glissent et dévalent la pente jusqu’au pied de l’arbre où l’ours se trouve perché. Ils parviennent à s’éloigner. Jamie et les 2 autres les ont rejoints. L’ours est finalement abattu (non sans mal).

On est ensuite avec Brianna, ses états d’âme, son soulagement d’être en vie, sa culpabilité aussi (pourquoi elle et pas moi ?), son chagrin d’avoir perdu son amie, … Elle croise des femmes qui discutent de la situation de Bobby (un veuf est un homme à marier potentiel…) et des personnes qui veulent des détails de l’accident… Elle manque d’air, a du mal à respirer et son cœur s’emballe…

Roger la retrouve, seule. Il essaie tant bien que mal de la réconforter.

 

Chapitre 30 : Il faut que vous sachiez… (You Should Know . . .)

C’est le jour des funérailles. Instant solennel. Claire se rend dans son jardin et dit aux abeilles qu’Amy est morte.

parler au abeilles

 

 

Le résumé de la 3ème partie du tome 9 d’Outlander : Envolée l’Étiquette, oubliée la Morale

Titre en version originale : The Bee Sting of Etiquette and the Snakebite of Moral Order

 

Chapitre 31 : Père de famille (Pater Familias)

A Savannah en Géorgie

A la recherche d’informations sur son père, William tombe nez à nez avec le colonel Campbell (celui qui est responsable de la mort de Jane). C’est Cinnamon qui l’empêche d’en venir aux mains.

Lord John accueille William et Cinnamon alors que le petit Trevor pleure beaucoup. La situation actuelle de Lord John semble rocambolesque ! (pas de valet, un cuisinier bourré, un bébé hurlant dans la maison et une « nièce » (Amaranthus) assez envahissante. A cela s’ajoute la découverte du nom du jeune homme qui accompagne William.

Cinnamon a quelques difficultés à énoncer les raisons de sa présence. John est perdu et perplexe (quiproquo). Cinnamon ne demande pas que Lord John le reconnaisse … « en tant que fils » complète William. « Prenez-le ; il est meilleur que celui que vous avez. » et William ne supportant plus cette situation s’en va en claquant la porte.

Dans le jardin, William se retrouve avec Amaranthus. Ils font connaissance et sympathisent : ils parlent de filiation (rapidement et sans entrer dans les détails), des continentaux (Amaranthus les insulte), de Ben, de Cinnamon. Amaranthus aimerait que William reste un peu chez Lord John « pour qu[’elle] apprenne à le connaître » mais ce n’est pas forcément ce que souhaite William.

Chapitre 32 : Chante fort, coucou ! (Lhude sing cuccu!)

[NdlT] : Titre d’un des plus anciens poèmes anglais, remontant à l’époque médiévale. C’est devenu une comptine reprise en canon : « Sumer Is Icumin In » est un des plus vieux canons, si ce n’est le plus vieux, paru sous forme imprimée (vers 1226). Pour vous faire une idée de l’air de ce canon : Sumer is Icumen in (The Hilliard Ensemble).

Lhude Sing Cuccu
Art Print by NKassirer | Society6

Huis-clos entre Cinnamon et Lord John. On apprend les circonstances de la naissance de Cinnamon et ce qui le relie à John … qui n’est pas son père. Le géniteur du jeune homme est un soldat anglais, Malcolm Stubbs, a priori toujours vivant et résidant avec sa femme à Londres… C’est John qui a pourvu aux « soins » de Cinnamon durant toutes ces années. Le prénom (John) de Cinnamon lui vient de Lord John Grey : c’est celui qu’il a communiqué au Père Charles lorsqu’il a remis l’enfant entre les mains du missionnaire.

Chapitre 33 : L’embarras du choix (Spoilt for choice)

William erre dans les rues, voulant éviter de croiser une connaissance. Raté ! Il est accosté par son oncle Hal.

Il lui parle de l’idée de renoncer à son titre de comte. Hal lui parle de sa propre expérience. William est un peu perdu. Il ne sait pas vraiment ce qu’il veut faire de sa vie et les révélations sur son identité ne l’y aident pas du tout.

William finit par rentrer à la maison. Cinnamon lui fait part de sa conversation avec John Grey, très excité par la découverte de sa filiation. William est heureux pour son ami et secrètement ravi et soulagé pour lui-même.

Acheter les premiers tomes de la série Lord John Grey, par Diana Gabaldon - spin off de la série d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter les premiers tomes de la série Lord John Grey, par Diana Gabaldon - spin off de la série d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Chapitre 34 : Le fils du prédicateur (The son of a preacher-man)

A Fraser’s Ridge

La Maison des Rencontres (Meeting House) est terminée. Elle va servir d’école (Brianna), de loge maçonnique (Jamie), d’église pour les presbytériens (Roger) et méthodistes (Mr Cunningham) et de lieu de réunion pour les Quakers (Rachel).

Toutes les personnes amenées à utiliser les lieux sont ensemble pour bénir l’endroit, faire l’état des aménagements nécessaires et organiser les horaires d’occupation pour chacun. Pour les offices du dimanche, ce sera donc dans cet ordre : les méthodistes, les presbytériens puis la réunion quaker.

roger église outlander

1er dimanche à la Maison des Rencontres : Claire et Jamie sont présents pour le prêche du capitaine Cunningham. Roger se demande s’il doit y aller… Brianna le convainc.

Le premier sermon de Cunningham est très bon. Il parle de la perte de son fils (en opération militaire), de la façon avec laquelle ce fils est revenu brièvement d’entre les morts pour lui passer un dernier message. C’est à la suite de cette expérience que Cunningham s’est senti investi par Dieu. Roger est positivement impressionné par ce premier office.

Au tour de Roger. Il fait chanter la communauté puis invite Jamie à lire un passage de la Bible. Brianna est aussi invitée à lire. Roger est écouté par la communauté, ses dernières paroles sont percutantes et … émouvantes (Brianna a les larmes aux yeux, Claire aussi).

[Claire est la narratrice de tout ce passage. Elle fait régulièrement allusion à la voix de Roger. Ça reste difficile pour lui de parler longtemps en faisant porter sa voix. ]

3e « office » plus tard dans l’après-midi. Au moins 20 personnes sont revenues pour y assister ! A la différence des 2 premiers rendez-vous, ce n’est pas un prêche. C’est un rassemblement où chacun peut s’exprimer, même les enfants ! Jamie parle de Silvia Hardman la jeune femme quaker qui s’est occupé de lui alors qu’il avait le dos bloqué (tome 8).

Discussion amusante lors du souper sur les « noms-de-vertu » en référence aux prénoms des filles de Silvia Hardman (Patience, Prudence, Chasteté). Quels prénoms pourrait-on donner à Jemmy ? Germain ? Claire ? Jamie ?

 

Chapitre 35 : Les deux as (Ambsace)

[NdlT : gros jeu de mot sur ce titre de la part de Diana que j’ai essayé de transcrire avec grandes difficultés, l’idée m’a été soufflée par Anne-Marie !]

Jamie reçoit une lettre du capitaine Bixby qui l’informe que le docteur Hunter a été fait prisonnier par les Anglais.

Inquiétudes de Claire et Jamie qui se demandent où est Dottie et si elle peut apporter de l’aide et/ou du réconfort à Denny. Claire veut écrire à John pour l’informer de la situation, ce que Jamie lui interdit formellement.

Grosse scène de Jamie sur l’histoire entre Claire et John : il ne digère toujours pas qu’ils aient couché ensemble.

Outlander': Jocasta's Story & Jamie and Claire's Feud in 'Better to Marry Than Burn' (RECAP)

Fanny a entendu une partie de la discussion et elle questionne Claire. Fanny partage certaines de ses connaissances acquises au bordel de Philadelphie (ce n’est pas la première fois que Fanny évoque ses souvenirs du bordel et Claire prie pour que Fanny ne fasse pas étalage de tout ça à d’autres qu’à elle).

Claire explique un peu plus en détails la situation de William par rapport à Jamie. Elle se veut rassurante et, en parallèle, elle fait comprendre – avec beaucoup de délicatesse – à Fanny que son vécu pourrait choquer des gens si elle s’en ouvrait à eux.

 

Chapitre 36 : Ce que l’on ne voit pas (What lies unseen)

Claire décide de demander à Brianna d’écrire la lettre à John. Elle aborde le sujet de manière progressive en lui expliquant les liens : Rachel, Denzell, Dottie, Hal, John… Mais Brianna est perspicace et demande à Claire pourquoi elle n’écrit pas la lettre elle-même. Claire est donc forcée de lui dire pour elle et John

Outlander Season 5 Episode 10 review: Justice for Bree

Brianna est interloquée et se pose mille questions. Son cœur se met à palpiter, Claire la rattrape avant qu’elle ne tombe.

Claire fait un questionnaire de médecin pour connaitre les circonstances d’apparition des symptômes cardiaques de Brianna (la 1ère fois, c’était à Ocracoke, juste après avoir traversé les pierres – ça s’est reproduit 4 fois depuis). De ce que Claire peut en juger sans examen plus objectif, Brianna souffrirait de fibrillation auriculaire. Elle n’est pas en danger de mort. Pas vraiment…

Mais cela ne rassure pas Brianna qui veut en savoir plus sur les risques et sur les éventuels traitements. Malheureusement, au 18e siècle, rien ne sera efficace hormis peut-être une manœuvre de Vasalva. [ce qui fait la transition avec le titre du chapitre suivant !]



 

Chapitre 37 : Manœuvres commençant par la lettre « v » (Maneuvers beginning with the letter “v”)

Jamie et Claire n’ont pas eu l’occasion de rediscuter depuis la dispute de la veille.

« Non, c’est du jasmin ; les fleurs ne fleurissent plus après le mois d’août, alors j’ai des plants de tomates qui poussent sous les vignes. Les plants de tomates dégagent une forte odeur qui vient des feuilles, et qui perdure jusqu’à l’arrivée des grands froids – au moment où, de toute façon, on ne sent plus aucune odeur, parce que tout est gelé. »

« Comme toute personne qui passe plus de trente secondes dans des toilettes en janvier », dit Jamie. « Tu ne t’attardes pas à respirer le parfum des fleurs quand tu crains que ta merde ne se transforme en glace avant que tu ne l’aies complètement sortie. »

Claire entraine Jamie à l’extérieur pour pouvoir discuter et ne pas laisser pourrir la situation. Cela grimpe rapidement dans les tours. Et cela se termine comme d’habitude quand la tension est à son comble entre les Fraser … Etreinte rapide, passionnée, brutale. Cela semble avoir mis un terme définitif à la querelle…

« Mon corps est hors de mon contrôle », a-t-il dit doucement. « Elle était la moitié de mon corps – la moitié de mon âme. »


Chapitre 38 : La Grande Faucheuse (Grim reaper)

Alors que Claire cueille des fleurs, elle croise deux hommes arrivant en chariot avec des caisses en bois remplies de fusil. Elle informe Jamie qui part à la rencontre des deux hommes accompagnés de Ian et Tom MacLeod.

Puis il convoque Cunningham et le met en garde : qu’il ait des sympathies royalistes passe encore, mais hors de question qu’il organise une rébellion armée sous son nez. Les armes ont été confisquées par Jamie. Bree fait remarquer que lui aussi est en train de réunir une milice personnelle pour se protéger…

Elle et Roger proposent de l’or pour payer les munitions (NdlT : les Mackenzie ont traversé les pierres en emportant des boulettes d’or, notamment cousues dans la doublure de leurs vêtements).

 « Nous sommes honorés de contribuer au financement de la Révolution » – Roger

 

Chapitre 39 : Je suis de retour (I Have Returned)

Brianna écrit une lettre à Lord John Grey. Elle lui dit qu’elle et sa famille sont de retour au Ridge et l’informe de la situation de Denzel Hunter. Elle joint à sa lettre des dessins de la Nouvelle Maison et des personnes qui y vivent.

Happy birthday, Sophie Skelton: What Brianna taught us from Outlander

Chapitre 40 : Du brandy noir (Black Brandy)

John et Hal à Savannah.

Hal veut écrire à sa femme Minnie mais manque d’inspiration ou de courage. Que lui dire ? Que Ben est mort (non, il a lui-même encore quelques doutes). John lui conseille de lui parler d’Amaranthus et du bébé TrevorHal voudrait envoyer un portrait.

(John a reçu la lettre de Bree)

 

Chapitre 41 : Tête de nœud (Awkward Sod)

Lord John écrit une lettre à Jamie afin de proposer un travail pour Brianna. Il y a un portrait à faire pour un riche anglais de Savannah. Il s’agit d’un prétexte car en réalité il souhaite qu’elle discute avec William. Selon lui, elle seule peut réussir à éclairer William sur son mélange de sentiments.

Évidemment John craint que Jamie ne la laisse pas venir. Hal lui conseille de dire que William est là.

 

Chapitre 42 : Sassanaich Clann Na Gallagher!

Jamie a reçu la lettre de John. Énervé, il la met au feu : Il lui a déjà pris son fils, sa femme et maintenant … il voudrait aussi sa fille ? …

Claire et lui ont une discussion tendue au début. Elle finit par lui dire qu’il se pourrait que William puisse avoir besoin de parler à quelqu’un de neutre. Bree aime Jamie… ça pourrait ressortir dans leur discussion. Jamie adoucit sa position.



Brianna est informée du contenu de la lettre. LJG a toujours un objectif derrière la tête quand il écrit à Jamie. Bree a un plan : elle veut y aller en famille en emmenant whisky et or pour financer les armes. Elle estime que ce serait une bonne couverture pour passer sous le nez des Anglais.

Le plan : passage par Charles Town (= Charleston) pour déposer Germain à sa famille et transmettre or et whisky à Fergus qui saura se procurer les armes. En chemin Roger doit se faire ordonner. Le tout avec une lettre de protection de Hal

 

Chapitre 43 : Qui m’aime me suit (The men ye gang oot with)

Jamie prend la parole en public après le culte méthodiste de Cunningham. Il informe de l’arrivée imminente des troupes britanniques. Elles ont déjà pris le dessus en Caroline du Sud. Il respecte le fait que certains soient loyalistes et ne leur demandera pas de partir.

En revanche il veut former une milice pour protéger sa terre et enjoint ceux qui le souhaitent à le rejoindre. Il procède de même après le culte presbytérien de Roger.

La communauté se fracture en 2 camps. Angoisse de Claire.  » La guerre est déclarée« .

 

Chapitre 44 : Des scarabées aux petits yeux rouges (Beetles with tiny red eyes)

Savannah fin août

Petit-déjeuner dans la maison de Lord John. John annonce à William qu’il est invité chez le général Prévost. Il semblerait que Denys Randall-Isaacs soit également invité.

Amaranthus a cousu des scarabées sur la veste de William… Serait-elle en train de flirter ?

La lettre originale (celle qui annonce la mort de Ben) a été envoyée à Richardson par Tarleton (le colonel avec qui William s’est battu à Monmouth). Richardson aurait été aperçu sur les docks de Charleston avec un certain Haym. Hal a entendu parler de Haym Salomon un juif polonais qui avait été condamné à mort pour espionnage à New York la dernière fois qu’il a eu vent de lui.

Lors de la soirée chez Prévost, William fait la rencontre de Preston : cet homme lui apprend que Lord John a été gouverneur de la prison d’Ardsmuir lors de la rébellion jacobite…

Acheter le Livre Outlander Tome 6 | La Neige et la Cendre de Diana Gabaldon - Saison 6 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 6 | La Neige et la Cendre de Diana Gabaldon - Saison 6 d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

 

Chapitre 45 : Pas vraiment comme la lèpre (Not quite like leprosy)

Percy Wainwright est lui aussi présent lors du dîner chez Prévost ce qui rend Hal (… et John) nerveux. Percy accompagne Boyer un propriétaire de bateaux qui acheminent des denrées et biens pour le compte de la Royal Navy.

Plus tard dans la soirée, Percy rejoint John dehors et l’appelle par son nom de guerre « Bouton d’Or« … ce qui laisse John interdit. Il s’agit d’un nom secret utilisé lorsqu’il travaillait pour la Chambre Noire de Londres (espionnage). John comprend alors que Percy est en réalité Monsieur Citron son équivalent français.

Percy s’apprête à rompre avec ses sympathies françaises et demande une faveur à John (puisqu’il lui a sauvé la vie il y a 20 ans…). Refus de John (NB : il toujours en proie à des sentiments ambigus vis-à-vis de Percy).

NdlR : on voit apparaître Percy dans les nouvelles consacrées à Lord John Grey, et notamment, dans Une Affaire Privée et La confrérie de l’Épée. Il est également présent dans les tomes 7 et 8.

Acheter les premiers tomes de la série Lord John Grey, par Diana Gabaldon - spin off de la série d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter les premiers tomes de la série Lord John Grey, par Diana Gabaldon - spin off de la série d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

 

Chapitre 46 : Aux premières lueurs de l’aube (By the dawn’s early light)

William a appris plein de choses grâce à Preston. Il prévoit de discuter avec son père. Sur le chemin du retour à la maison, il pense (une fois de plus) à Jane.

Une fois arrivé, il a une conversation avec Amaranthus dans le jardin. Elle détaille certains scarabées de sa veste en le touchant ici et là. William est émoustillé. Elle lance le sujet de la renonciation à son titre de comte et lui propose d’abdiquer en faveur d’un héritier… Ce qui implique de l’épouser et de lui faire un enfant…

Fin de la scène sur drague très ouverte d’Amaranthus qui pose sa main sur la joue de William :  « Vous pourriez aimer ça« …

 

Chapitre 47 : Tace est le terme latin pour désigner une bougie (Tace is the Latin for a candle)

Discussion entre Hal et John à propos de Percy. La dernière fois que John l’a vu, c’était à Coryell’s Ferry avant Monmouth. (Pour Hal, il devait être pendu peu de temps après pour sodomie).

Arrivée de William qui veut savoir comment retrouver Tarleton. A priori, ce dernier se trouve probablement toujours avec Sir Henry. Hal a appris sous couvert du secret que les troupes d’Henry allaient probablement bientôt marcher sur Charles Town.

How Old Were Redcoats? Age and Experience of British Soldiers in America - Journal of the American Revolution
Credit : Journal of the American Revolution

Chapitre 48 : Un visage dans la rivière (A face in the water)

Discussion entre Claire et Roger à propos de Cleveland « Il est (Jamie) modeste à ce sujet, mais il est le Maître Vénéré (de la Loge). Et franchement, quel que soit l’endroit où il est présent, l’endroit en question devient son territoire. » – Roger. Les loyalistes ne fréquentent plus la loge maçonnique et se retrouvent chez Cunningham. Ils sont une vingtaine.

Fanny et Cyrus sont en train de « flirter » (gentiment) lorsque Roger vient à leur rencontre.

Roger a reçu une lettre du révérend Caldwell (celui qui les a mariés Brianna et lui). Il a la possibilité d’être ordonné au mois de mai à Charles Town. C’est un tournant pour Roger et ça le fait réfléchir tout autant que sa deuxième mission à Charles Town : récupérer des armes pour Jamie.

Il arrive dans le potager de Claire et se met à parler aux abeilles.

Soudain, catastrophe : le portrait de Jane s’est envolé dans l’eau. Fanny est évidemment dans tous ses états même si Cyrus a plongé pour aller récupérer le feuillet. Roger tente de réconforter Fanny tant bien que mal.

Brianna parvient avec beaucoup d’ingéniosité à réaliser un transfert du portrait sur un autre papier. Tout n’est pas perdu.

 

Chapitre 49 : Votre amie pour toujours (Your friend, always)

C’est la lettre de Brianna en réponse à l’invitation de Lord John Grey. Elle l’informe de sa venue prochaine accompagnée de Roger et des enfants. Elle dit également qu’elle va passer par Charles Town. Elle signe : Votre amie pour toujours.

 

Chapitre 50 : Le dîner du dimanche soir à Salem (Sunday Dinner in Salem)

Roger a fabriqué un double fond pour certains tonneaux afin de pouvoir transporter discrètement l’or jusqu’à Charles Town. Jamie lui donne un coup de main pour terminer. Ils testent la solidité du double fond et l’étanchéité du tonneau en y mettant de la choucroute.

Jamie informe Roger de la présence de Marion (Renard des Marais) à Savannah au mois d’octobre. Il aimerait que Roger lui parle car il voudrait savoir à quels officiers américains il peut faire confiance pour déterminer s’il fait cavalier seul ou s’il s’allie avec la Grande Armée.

Frank a écrit dans son livre que les Américains ne réussiraient pas à prendre Savannah. Jamie demande à Roger si Randall est quelqu’un de confiance…

Plusieurs défis attendent Roger sur la route : trouver Marion, s’assurer que Fergus a des armes… Il se demande si Brianna est enceinte…

 

Chapitre 51 : Les roues dans les roues (Wheels within wheels)

Roger, Brianna et les enfants sont en route vers Savannah lorsqu’une roue de leur chariot se détache et tombe dans le ruisseau. Pendant que Roger va la récupérer, Brianna a à nouveau des palpitations au cœur. Elle se décide à en parler à Roger. Il pense d’abord qu’elle est enceinte et elle se met fort en colère.

Finalement elle s’apaise et finit par avouer qu’elle se sent coupable pour Mandy. Peut-on faire une analogie avec les problèmes cardiaques de Buck ? Est-ce que ce sont les voyages dans le temps qui provoquent les problèmes cardiaques ?

Bree a redessiné et réécrit certains livres jeunesse avec l’aide de Claire (ex: le Grinch). Roger exprime sa crainte qu’un livre du futur circule au 18e siècle.

Discussion à propos de Jane. Bree doit réaliser une peinture à partir du portrait. Roger aimerait aller se recueillir sur sa tombe.

 

Chapitre 52 : Le temps des moissons (Ripe for the harvest)

Jamie reçoit une lettre de Cleveland qui l’invite à se joindre à lui pour chasser les Loyalistes. Il décline habilement en prétextant avoir du whisky à fabriquer (sans quoi… pas de whisky l’année prochaine) et envoie 2 tonneaux de whisky avec sa réponse.

Après sa journée de récolte d’orge, Jamie assure le recrutement pour sa milice.

 

Chapitre 53 : Premier pas (First Foot)

16 septembre

Il y a enfin une porte d’entrée installée à la Nouvelle Maison ! Tous font des paris pour savoir qui sera le premier visiteur. Au grand étonnement de tous, c’est Hiram Crombie.

Jamie et lui vont discuter tandis que Claire profite d’un instant de calme dans le rocking-chair fabriqué par Jamie. Elle feuillette son livre de médecine (cystite, malaria).

Crombie est venu pour Fanny (que Jamie appelle toujours Frances), pour son jeune frère Cyrus. Mais aussi pour parler de la milice.

Il y a de grandes craintes que Cunningham ne lève sa propre milice à Fraser’s Ridge.
Le fait que Cyrus soit autorisé à courtiser Fanny permettrait d’avoir un lien non-officiel entre Jamie et les Crombie de sorte que si la guerre devait se déclarer Crombie et les siens auraient une bonne raison pour s’allier à la milice de Jamie.
Fanny est sondée par Claire concernant la cour que Cyrus pourrait lui faire et elle n’y est pas opposée.

Chapitre 54 : Lever de lune (Moonrise)

Une jeune fille du nom de Agnès Cloudtree arrive dans la nuit à la nouvelle maison de Claire et Jamie. Sa mère est en train d’accoucher et semble avoir quelques difficultés. Elle propose que Claire la suive jusqu’à chez elle. Elle est incapable de dire où elle habite.

Jamie et Claire accompagnent la jeune fille chez elle à travers la nuit sur la mule Clarence et Miranda le cheval de Fanny. Claire essaie d’en savoir plus sur les complications que connaît la mère d’Agnès : il s’agit d’une grossesse gémellaire.

Claire a les pires difficultés à aider la maman à accoucher. Le premier bébé est un garçon. Mais le deuxième, une petite fille, est mort-né.

Pendant que Claire s’occupe de l’expulsion des placentas, Jamie est penché au-dessus du bébé mort-né. Claire et Jamie se regardent : tous les deux pensent à FaithClaire revit les difficiles moments qu’elle a passés à l’Hôpital des Anges avec Faith. Elle n’arrive pas à laisser partir la petite fille. Puis le cœur du bébé repart…
Un moment irréel… Claire se rapprocherait-elle des « pleins pouvoirs » annoncés par Nayawenne ?

« De quelle couleur sont mes cheveux ? » […] « De la couleur du clair de lune, mo ghràidh. » 

 

Chapitre 55 : Le venin du Vent du Nord (The venom of the north wind)

3 Mohawks débarquent chez Ian et Rachel en pleine nuit. Ils viennent annoncer qu’il y a eu des attaques sur des campements Indiens du Nord récemment.  Ils ne sont pas en mesure de donner des nouvelles de Emilie/Travaille-avec-ses-mains.

Rachel veut en savoir un peu plus sur Émilie. Entre autres choses, Ian lui dit qu’il a des doutes sur la paternité de l’aîné des enfants d‘Émilie. Il pense qu’il pourrait être le père.

 

Chapitre 56 : Tu ferais une bonne Amie (Thee would make a good friend)

Discussion entre Rachel et Jenny. On apprend que la mère de Rachel est morte lors de sa naissance. Rachel annonce à Jenny que Ian projette d’aller à New York pour s’assurer qu’Émilie va bien et est en sécurité.

Rachel a décidé de partir avec Ian : elle ne tient pas à laisser Ian partir à la recherche d’Émilie en la laissant derrière lui. (NdlT : pas folle la guêpe !!!).

 

Chapitre 57 : Prête à tout (Ready for anything)

Échanges entre Ian et Jenny au sujet des devises des Clans Fraser et Murray. Ian révèle à Jenny son intention de partir à la recherche d’Emily. Rachel et le bébé partiront avec lui et il a donc tout organisé pour que Jenny puisse être hébergée chez les Crisholm.

Sauf que Jenny a décidé de partir avec eux !!!

 



 

 

Chapitre 58 : Egrener le chapelet (Telling Beads)

(Pensée de Jamie : il veut être enterré avec son vieux plaid… chaud et imperméable).

Il chasse l’ours et est bientôt rejoint par Jenny qui a quelque chose à lui dire. Elle lui montre le rosaire en perles qu’elle a ramené d’Écosse. Leur père Brian avait donné le collier de perles à Jamie et le rosaire à Jenny.

Jamie Jenny Outlander chapelet rosary

De fil en aiguille, ils en viennent à parler de Murtagh. Jamie raconte la bataille de Culloden, comment Murtagh est mort et tous les détails avec Black Jack Randall sur le champ de bataille. Récit poignant.

Mais en réalité Jenny voulait lui annoncer qu’elle allait suivre Ian et Rachel vers le Nord… Sachant la dangerosité du voyage, elle donne son rosaire à Jamie pour qu’il le donne à Mandy s’il devait lui arriver quelque chose…

 

 

PARTIE 4 : Un voyage de mille kilomètres A Journey of a Thousand Miles (=1500 km)

American Revolutionary War - Wikipedia

Chapitre 59 : Demandes spéciales (Special requests)

Jamie a une demande spéciale à faire à Ian avant qu’il ne parte vers le Nord : il aimerait qu’il aille trouver la jeune veuve Quaker qui l’avait recueilli près de Philadelphie lorsqu’il souffrait du dos et ne pouvait plus marcher. Ian doit lui remettre une bourse avec de l’argent.

De son côté Claire demande à Ian de se rendre dans un bordel…

 

Chapitre 60 : Un seul pas (Just one step)

15 septembre 1779

C’est le jour du départ pour Ian et Rachel. [Rachel est la narratrice de ce chapitre.] Elle raconte le souvenir d’une conversation entre elle et Jamie au sujet des catholiques et du rituel de l’Adoration.

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Boucles d'Oreilles Libellule | Outlander
Boucles d'Oreilles Libellule | Outlander

PROMO -0%


Broche Outlander | Je Suis Prest
Broche Outlander | Je Suis Prest

PROMO -0%

Broche Outlander Je Suis Prest
12.90€ 12.90€


Collier Libellule Outlander
Collier Libellule Outlander

PROMO -0%




PROMO -0%



 

Chapitre 61 : (Gin a body meet a body)

Jamie a fait un bout de chemin avec Ian, Rachel et Jenny. Ils sont à Salisbury une ville plutôt loyaliste. Jamie discute avec Francis Locke à la tête des milices du comté de Rowan. Rejoindre ? Pas tout de suite : Jamie n’est pas suffisamment armé et il lui manque encore des hommes…

De plus, si le Ridge était en danger, les compagnies de Locke seraient bien trop loin pour pouvoir intervenir rapidement et défendre le Ridge.

Locke est le légiste du comté et il est appelé pour voir un corps. Jamie l’accompagne.

 

Chapitre 62 : Le visage d’un inconnu (A stranger’s face)

Jamie est mal à l’aise en découvrant le corps qui lui rappelle quelqu’un.

Plus tard, il retourne seul à l’endroit où est déposé le corps. Ian est là aussi. L’homme ressemble à un des violeurs de Claire tué par Jamie (tome 8).

Discussion sous le clair de lune entre Ian et Jamie. Souvenirs de l’après Monmouth.

Puis Jamie parle du livre de Frank qui évoque la mort d’un certain Jamie Fraser à la bataille de King’s Mountain… dans 1 an. Ian promet d’être de retour et d’être aux côtés de Jamie.

 

Chapitre 63 : Le troisième étage (The third floor)

Claire est seule dans la nouvelle maison avec la jeune Fanny.

Un soir, la vieille Cunningham débarque avec l’épaule démise. Elle a parcouru un long trajet à pied, Claire note sa grande force et sa résistance. Elle procède à la manœuvre qu’elle avait déjà pratiquée il y a quelques années sur Jamie.

Après le repas, discussion entre Claire et Cunningham au sujet du 3e étage non terminé de la maison… À quoi doit-il servir ? Éventuellement pour héberger des colons de Fraser’s Ridge si jamais il devait se produire quelque chose.

Elles discutent ouvertement de la levée de milice du fils de madame Cunningham et parlent du fait que Jamie ne le laissera pas faire.

 

Chapitre 64 : Dix pains de sucre, trois barils de poudre à canon et deux aiguilles pour recoudre la chair. (Ten loaves of sugar, three casks of gunpowder, and two needles for sewing flesh)

Salisbury – Jamie fait ses adieux à Ian, Rachel et Jenny. Il lui reste quelques petites choses à faire à Salisbury : Claire lui a laissé une liste de courses.

En ville, il croise Locke et ils reparlent du mort. Locke aimerait savoir si Jamie pense qu’il était juif… Circoncis ? Le mort portait sur lui une lettre écrite en hébreu dont le dernier mot est ambidextre…

Jamie quitte Salisbury.

Chapitre 65 : Green grow the rushes, O!

Le titre est celui d’un chant populaire écossais issu de vers du poète Robert Burns. Ce chant, dans sa version moderne célèbre les plaisirs de la chair versus le matérialisme.

À Fraser’s Ridge

La vieille Cunningham a envoyé deux jeunes lieutenants de son fils pour aider Claire au Ridge …  Jamie est de retour.

Extrait d’un dialogue entre Jamie et Claire pour confirmer que l’humour est toujours bien présent dans les lignes de ce tome 9.

Mieux vaut une huître que pas de mari du tout. […]

Tu t’y connais tellement peu en femmes mon chéri … après toutes ces années !

Discussion entre Claire et Jamie sur ce qui pourrait se passer lorsque Rachel rencontrera ÉmilieJamie emmène Claire au troisième étage qui n’est toujours pas terminé : il y a la charpente mais pas de toit et pas vraiment de mur.

Une belle scène. Jamie a ramené une bouteille de vin. Claire dit que la finition de cet étage n’est pas si urgente que cela puisque leurs « promeneurs » (tous les enfants sont partis…) ne sont pas près de revenir.

Claire parle des problèmes cardiaques de Brianna.

N’aies pas peur Sassenach nous sommes toujours tous les deux.

Jamie a recopié et ramené la lettre en hébreu. Serait-ce un message codé ? Jamie a un peu d’expérience en tant qu’espion notamment lors de son année à Paris auprès de Charles Stuart juste avant la révolte jacobite.

Jamie n’a pas trouvé de poudre à Salisbury. Il explique à Claire les raisons pour lesquelles il ne veut pas s’allier à Locke.

Jamie et Claire aperçoivent au loin la jeune Agnès Cloudtree qui arrive vers leur maison. Elle demande du travail à Jamie car elle a été renvoyée de chez elle par son beau-père. Les Fraser acceptent.

 

Chapitre 66 : Diaspora (diaspora)

Claire est au jardin, elle donne des compléments sucrés à ses abeilles de manière à ce qu’elle vivent le plus longtemps possible.

Claire parle aux abeilles du départ de Brianna et Roger puis de celui de Ian et Rachel. Elle compare tous ces départs à une sorte de diaspora. Elle parle également de l’arrivée d’Agnès avec qui Fanny semble bien s’entendre.

Discussion sur la future femme de Higgins maintenant qu’il est veuf

 

Chapitre 67 : Retrouvailles (Reunion)

Arrivée de Brianna et Roger avec leurs enfants dans Charles Town. La ville est remplie de soldats.

Arrivée des Mackenzie chez Fergus et Marsali… Très émouvant pour tout le monde surtout pour Germain.

Une fois les enfants couchés, les adultes se retrouvent autour d’un verre de très bon vin rouge. Première rencontre avec les jumeaux de Fergus et Marsali. Puis les Mackenzie expliquent pourquoi ils sont venus à Charles Town.

Fergus connait l’homme dont Brianna doit faire le portrait : il s’agit d’un homme très riche, importateur de mélasse et probablement trafiquant… Fergus semble déjà savoir où et comment il va pouvoir se procurer des armes pour Jamie.

To liberty mes chers, sauerkraut and muskets ! – A la liberté, à la choucroute et aux mousquets mes chers ! (Fergus)

Roger a du mal à dormir : il pense à sa vocation et à ce qui l’attend les prochains jours.

 

Chapitre 68 : Métanoïa (metanoia)

Roger doit rencontrer les révérends pour son ordination. En attendant, il est dans ses pensées : il a lu quelques faits divers dans les journaux que Fergus doit imprimer. Il pense notamment à ce qu’il pourrait dire à un condamné à mort alors que son devoir lui imposerait de l’accompagner jusqu’à la potence…

Germain reprend du service en tant que livreur de journaux accompagné de Jem.

Fergus emmène Roger sur le port pour rechercher un homme qui pourrait lui fournir des armes. L’homme en question est un peu éméché, il n’est pas disponible de suite.  Fergus reste sur le port tandis que Roger rentre pour se changer afin de rencontrer les révérends.

Chapitre 69 : Bien plus divertissant que de s’occuper du linge (More entertaining than laundry)

Brianna manipule la presse d’imprimerie avec Marsali. Elle parle de l’ordination de Roger et on sent que Brianna a quelques craintes. Certains éléments pourraient être embêtants : notamment le fait que Roger ait tué un homme lors de l’arrestation de Bonnet et le fait que Brianna soit catholique.

Et elle a aussi des craintes pour elle-même : pourra-t-elle être une bonne épouse pour un pasteur ?

 

Chapitre 70 : Une épée à la main (A Sword in my hand)

Pendant que Roger s’habille, il pense à sa vie future. Il se dit que ce serait bien qu’ils aient leur propre maison afin qu’il puisse avoir un bureau pour tenir ses registres de mariages, baptêmes et funérailles.

Jem rejoint Roger et ils discutent tous les deux de son ordination. Roger sera-t-il différent après ?

Roger tente d’explication à Jemmy la notion de contrat … Il fait une comparaison de son engagement/ordination avec un mariage. Qu’est-ce que ça va changer au juste ? « […] ce que c’est pour moi d’être ordonné. Les gens sauront que je suis … une sorte de leader. »

 

Chapitre 71 :  (Rolling heads)

Brianna, Marsali et ses deux filles sont au marché. Elles s’assoient pour déguster un melon qu’elles viennent d’acheter.

Vandalisme par jets de tomates sur une taverne portant le nom de George Washington. Incartade entre les femmes et deux hommes royalistes (tomates et melons…). Brianna est touchée à la tête et à l’épaule et tombe.

Elle reprend du poil de la bête et finit par faire tomber un des deux hommes en lui jetant une pierre dans les jambes. Les vandales battent en retraite non sans proférer quelques menaces sur Fergus. (Elles étaient donc bel et bien visées…)

 

Chapitre 72 : Une prière pour Saint Dismas  (A prayer to St. Dismas)

(NdlT : St  Dismas est le Saint patron des voleurs, Fergus le porte en pendentif)

Roger constate qu’il y a un joueur de tambour qui sonne la retraite pour les soldats de l’armée continentale. C’est le soir, il faut que les soldats rentrent chez eux. Le révérend qu’il a rencontré habite dans le quartier des continentaux.

Roger retrouve Fergus qui lui parle de ses rencontres et notamment de Monsieur Faucette avec qui il a pu négocier des armes. Roger lui parle de la guerre à venir et de la prise prochaine de Savannah et de Charles Town. Il parle avec Fergus de ce qu’est Claire et de ce qu’ils sont lui et Brianna.

Pendant toutes ces discussions, Roger a régulièrement la « petite danseuse intérieure » car il a appris qu’il allait pouvoir être ordonné…

Fergus a trouvé des armes.

Chapitre 73 : Reste à mes côtés (Stand by me)

De retour à l’imprimerie, Roger raconte son après-midi avec les révérends. Grande fierté de Brianna. La seule petite chose qui a posé souci au révérend c’est que Roger chante lors de ses Offices. Ce qui ne se fait pas « à l’époque ».

Brianna remarque au passage que Marsali et Fergus sont au courant pour Claire.

Ce qui a emporté la décision des révérends c’est que Roger est le gendre de Jamie et qu’à ce titre il pourra sans doute le « convertir »…

Fergus a réussi à se procurer deux douzaines d’armes qui sont dans des sacs de fiente de chauve-souris. C’est Monsieur Brumby qui est le trafiquant d’armes, l’homme chez qui Brianna doit aller faire un portrait. Brumby est-il un Tory ? A priori cet homme réalise ses trafics avec qui veut bien le payer… peu importe le camp.

Brianna informe Roger de l’attaque des deux vandales et lui explique son désarroi de ne rien avoir pu faire… (scène miroir et souvenir de la discussion entre Brianna et Jamie dans le tome 4).

Les souvenirs de Steven Bonnet et de Rob Cameron remontent… Puis Roger et Brianna se réaffirment leur soutien mutuel.

Chapitre 74 : Le visage du diable (The face of evil)

Roger a fait envoyer les « sacs de guano » à Charlotte car il sait qu’il n’y aura pas de combat dans cette ville.

Fergus emmène Roger voir Percival Beauchamp. Ce dernier a fait prévenir Fergus qu’il était en ville et qu’il aimerait le voir. Bien que Fergus soit toujours très méfiant vis-à-vis de Beauchamp, il se dit que ce dernier pourrait peut-être l’aider pour la suite.

Ils sont reçus tous les deux dans la luxueuse demeure de Beauchamp.

Percy annonce à Fergus qu’il est le fils du comte Saint-Germain et d’une femme prénommée Amélie Elise LeVigne Beauchamp. Fergus a connu une jeune fille de ce nom mais elle est morte.

Il existe un contrat de mariage entre le comte Saint-Germain et Amélie ce qui fait que Fergus n’est pas un bâtard. Le document lui est présenté par un autre homme dont on ne connaît pas le nom mais que Fergus suppose être l’avocat. Fergus émet des doutes quant à l’authenticité du document.

La réelle motivation de Percival et de faire en sorte que l’héritier du comte de Saint-Germain s’installe sur des terres appeler le Territoire du Nord-Ouest et qu’il amène avec lui des colons français de sorte que lorsque la guerre sera finie, il puisse y avoir un territoire pour les Français.

Roger et Fergus quittent la demeure de Percival. Fergus explique à Roger qu’il n’a pas confiance du tout en Percival : il a senti qu’il était homosexuel et qu’à ce titre, il pouvait vendre son âme au diable. Quant à l’autre homme (« l’avocat »), il a un drôle de pressentiment, il sent que cet homme est le diable en personne.

 

Chapitre 75 : Pas de fumée sans feu (No smoke without fire)

Peu avant l’aube, Brianna est réveillée par une odeur de fumée. Il y a un début d’incendie dans la maison/imprimerie de Fergus. Tout le monde parvient à sortir (non sans panique de la part de Germain qui ne veut pas revivre l’accident avec Henri-Christian).

Roger retrouve Fergus dans l’arrière-boutique. C’est un incendie criminel perpétré par des loyalistes : il y a l’inscription « LA PROCHAINE FOIS ». Et Roger apprend que ce ne sont pas les premiers signes d’avertissement : des lettres, des rats crevés, un serpent …

4 jours plus tard, c’est le jour du départ pour les Mackenzie. Lord John a envoyé son escorte. Tandis que Brianna rassemble ses dernières affaires, Jemmy vient la trouver dans sa chambre. Vision de Brianna qui imagine son fils avec quelques années de plus. « Un guerrier »… La guerre est dans 2 ans… Jemmy aura 11 ans. Trop jeune…

 

Chapitre 76 : Un voleur dans la nuit (A thief in the night)

À Fraser’s Ridge

Jamie satisfait un désir urgent sur une Claire à demi endormie. Le lendemain, on a l’explication : Jamie rêvé de Frank car il avait lu le son livre juste avant de s’endormir.

Dans son rêve, les visages de Frank et de Jack Randall se mélangeaient. Il demande à Claire pourquoi elle ne lui a jamais dit que les deux hommes se ressemblaient. Jamie se dit que Frank voulait peut-être l’atteindre par son livre.

Chapitre 77 : La ville de l’amour fraternel (City of brotherly love)

Philadelphie

Comme Jamie le lui a demandé, Ian se rend chez la veuve Silvia Hardman. Il rencontre d’abord ses filles qui sont à l’extérieur de la cabane aux alentours et il se rend rapidement compte que Silvia n’est pas seule. Il y a un homme avec elle, violent.

Ian est rapidement désarmé et les deux hommes en viennent à se battre à mains nues. Finalement c’est Ian qui a le dessus et il tue l’homme. Le problème… c’est que c’est un juge de Philadelphie.

Il maquille son meurtre en accident (avec un sang-froid et un sens de la mise en scène incroyables) et conduit la mère et les 3 filles à Philadelphie.

Chapitre 78 : Tu as une odeur de sang (thee smells of blood)

Ian présente Silvia et ses filles à Rachel. Il résume la situation à Rachel et Jenny.

Pendant que Silvia fait une toilette soigneuse, elle s’adresse à Rachel en lui demandant si elle croit aux anges … (sous-entendu Jamie et Ian).

Chapitre 79 : Beaucoup trop de femmes (too many women)

Le lendemain, Rachel accompagne Silvia qui souhaite rencontrer des responsables quaker.

Pendant ce temps, Ian se rend au bordel suite à la demande de Claire. Il discute avec deux prostituées qui sont sur le pas de la porte. Conversation croustillante car Ian « joue » avec les mots. Il aimerait trouver une prostituée qui connaissait Jane Pocock.

 

Chapitre 80 : Il existe un mot pour ça (a word for that)

NB : À ce moment de l’histoire, Philadelphie n’est pas occupée par les Britanniques.

Rachel et Silvia reviennent de la rencontre quaker, très énervées. Les Quakers ne feront rien pour aider Silvia (pour eux, c’est une prostituée).

Réunion quaker

Ian fait ce qu’il faut pour soutirer des informations à deux prostituées de Madame Abbott. Il veut des détails les circonstances de l’arrivée de Jane et Fanny. Il découvre qu’elles sont arrivées six années auparavant avec un marin nommé Vaskwez.

Grande déception de Rachel (et Ian) quant à l’attitude des Amis et à l’accueil dénué de compassion réservé à Silvia. Silvia n’ayant d’autre endroit où aller, elle souhaite suivre Ian et sa famille… jusqu’à trouver un endroit où s’installer.

 

Chapitre 81 : Encore imminent (Still Imminent)

Conversation sur l’oreiller entre Claire et Jamie. Ils parlent de la truie blanche que Claire a aperçu près d’une grotte. Puis des abeilles…

Grâce au livre de Frank, Jamie sait que les Anglais vont abandonner le siège de Savannah très bientôt. Néanmoins il regrette d’avoir laissé partir Brianna.

Et malgré tout il sait que Lord john Grey prendra soin de sa famille quoi qu’il arrive. Claire lui dit que dans tous les cas, aucun endroit n’est sûr actuellement même pas Fraser’s Ridge.

 

Chapitre 82 : Cuvée spéciale JF (jf special)

Jamie apporte quelques bouteilles de whisky à Claire dans l’infirmerie. L’une provient de chez Patton : du mauvais whisky pour les patients.

Les trois autres sont de la cuvée spéciale Jamie Fraser. Ce sont ces dernières bouteilles de whisky. La malterie avait été attaquée quelques années auparavant lors de l’attaque de Claire.

Il a aussi un rapporté un objet que Claire lui a fait fabriquer et sur lequel il a fait graver ses initiales JF. Sauf que l’objet en question est destiné à la vieille Auld Mam. Claire lui explique que c’est pour lutter contre sa descente d’organe : un objet à insérer dans le vagin… Passage vraiment très drôle !!! Jamie reprend l’objet et dit qu’il va faire retirer les initiales !

Chapitre 83 : La plume du Grand Duc (the forefeather of a great horned owl)

Colonie de New York, début octobre 1779

Ian et les siens sont arrivés à Canajoharie. Ils sont invités à boire le thé chez le chef Joseph Brant, un chef militaire mohawk très puissant ayant un lien familial avec Emily. Rachel appréhende beaucoup : elle ne craint pas forcément de perdre l’amour de Ian mais elle se questionne par rapport aux enfants d’Émily.

Ian offre un encrier avec une belle plume au chef Brant.

Jamie est appelé Neuf-Doigts par les Iroquois et Tueur d’Ours par les Tsalagi. Il est aussi connu de Brant pour être l’ami du général Washington.

Ian parvient à avoir des infos sur Émily. Mais, comme la scène est racontée du point de vue de Rachel et que Ian a parlé en mohawk nous n’en savons pas plus. Un Sachem les rejoint. Il fait passer un message énigmatique à Jenny « Ian (son mari) est auprès elle et il tient sur deux jambes ».

 

Chapitre 84 : Sardines grillées et moutarde forte (Fried sardines and strong mustard)

Rachel est témoin d’une scène de retrouvailles entre Silvia et son mari Gabriel dont on découvre avec surprise qu’il est chez les Mohawks. Il est gravement blessé à un pied et rend service au chef Brant.

Silvia apprend que son mari s’est marié avec une femme mohawk…

Gabriel est en prêt à assumer sa bigamie mais Silvia décide de demander le divorce. Problème dans ce cas : Gabriel souhaite garder ses deux filles aînées avec lui.

Rachel a assisté de loin à toute la scène. Depuis le début, elle est quelque peu embêtée par ses seins très engorgés de lait alors qu’elle ne trouve pas son bébé Oggy.

Rachel raconte tout à Ian peu de temps après et tous deux se demandent ce qu’ils peuvent faire.

Le chef Brant est reparti pour chercher Émily et la ramener avant le dîner.

 

Chapitre 85 : Une soirée au clair de lune (A Moonlight flicht)

Ian raccompagne Silvia à la taverne. Ils traversent ensemble la forêt à cheval alors qu’il neige très fort.  Silvia veut récupérer ses filles restées à la taverne. Elle souhaite qu’elles rencontrent leur père. Elle renvoie Ian car elle ne souhaite pas qu’il reste avec elle pour la nuit.

 

Chapitre 86 : Une prophétie mal venue  (unwelcome prophecy)

Ian raconte au chef Brant ce qu’il sait au sujet du sort des indiens. C’est d’un commun accord avec Jenny qu’ils ont décidé de tout lui dire y compris que Claire est une voyageuse dans le temps.

Scène de chasse à l’orignal.

Le lendemain, Gabriel confronte Ian au sujet de sa venue dans le camp indien. Ian lui explique brièvement les circonstances de sa rencontre avec Silvia ( = service rendu à Jamie).

Chapitre 87 : Là où Rachel peint son visage (In which Rachel paints her face)

Travaille-avec-ses-mains a accepté de recevoir Ian et ce dernier souhaite que Rachel et Oggy l’accompagnent.

Rachel s’est fait conseiller par le Sachem et par Catherine la femme du chef Brant pour se peindre le visage avec des pigments : tout le haut de son crâne est peint en blanc, il y a des bandes bleues qui barrent son nez symbole de paix et de sagesse.

Émily a peur pour son fils aîné Totis. Son futur mari monsieur Whiteman a fait un rêve dans lequel il a vu Totis le tuer. De son côté Émily a fait un rêve dans lequel elle voit Totis se faire tuer par Whiteman. Elle demande à Ian de s’occuper de Totis. Ce qu’il accepte en son nom et en celui de Rachel.

Emily donne son nom au bébé de Ian et Rachel : Hunter.

 

Chapitre 88 : Où les choses ne se passent pas comme prévu (In which things do not add up)

De retour dans leur logement Ian croise Silvia et ses filles. Elles doivent voir Gabriel dans le salon. Silvia pousse ses filles dans le salon mais n’y entre pas. Elle écoute les retrouvailles émouvantes de ses filles avec leur père… Ian est resté avec elle.

Discussion en tête à tête entre Gabriel et Silvia. Gabriel réitère sa volonté de garder les filles. Il pense qu’il peut assumer deux foyers. Pour Silvia, il en est hors de question et elle propose de s’installer pas trop loin de manière à ce qu’il puisse venir visiter ses filles quand il le souhaite. Néanmoins, pour elle, il est hors de question qu’elle partage à nouveau sa couche.

 

Chapitre 89 : La filature (The Filature)

À Savannah, le 30 septembre 1779

Les Mackenzie sont arrivés chez Monsieur Brumby : ils font connaissance avec leurs hôtes et avec les lieux. Toute la famille est invitée à rester le temps que Brianna fasse ses portraits.

Ils sont très très bien accueillis. C’est une maison riche avec des servants et l’emplacement est magnifique en face d’une filature de coton.

La ville est en siège mais ce siège sera levé le 11 octobre…. Les Américains vont perdre la ville.

Pin en Wars in North America in the XVIII-XIX centuries

Chapitre 90 : le Renard des Marais (The Swamp Fox)

Savannah, le 8 octobre 1779

Roger se rend sur le camp des américains et souhaite rencontrer le général Lincoln. À cette occasion il se rend compte que Jamie n’est plus très considéré par l’armée continentale après sa démission.

A défaut de pouvoir s’entretenir avec Lincoln, Roger rencontre Francis Marion qui est sur le point de mener ses hommes à la bataille. Il explique que Jamie est en train de monter une milice et Marion lui déconseille de se rapprocher de l’armée continentale. Le risque est trop grand pour Jamie lui-même (après sa démission fracassante). S’il n’avait pas été défendu par Lee et La Fayette, il aurait été jugé et pendu après Monmouth.

Roger est à quelques pas du champ de bataille et celle-ci commence. Marion lui propose de l’accompagner. Roger décline tout d’abord puis finit par accepter … s’il peut combattre avec une épée.

Francis Marion — Wikipédia
Francis Marion

Chapitre 91 : Assiégée (Besieged)

Visite impromptue de Lord John à Brianna. Il est venu l’avertir des manœuvres en cours du côté des Américains. John pense que les Américains vont tenter d’assiéger la ville et, à ce titre, il donne un drapeau américain à Brianna afin qu’elle puisse l’accrocher sur la maison au cas où ils y parviendraient.

Brianna pense soudain à Roger et panique. Lord John n’est pas inquiet… En effet, Roger est habillé avec ses habits de pasteur, ce qui le protégera.

5 jours plus tard Brianna se réveille et n’entend plus les coups de fusil dans la ville. Le siège a échoué. Frank avait donc raison.

Chapitre 92 : Comme de l’eau répandue sur le sol, qui ne peut être à nouveau récupérée (Like water spilled on the ground, which cannot be gathered UP again)

Savannah, 1h du matin, 9 octobre 1779

Roger écrit une lettre à Brianna avec les dernières gouttes d’encre qui lui restent. ‘’Je suis désolé.’’ N’ayant aucun moyen d’envoyer la lettre, il la glisse dans la poche intérieure de son veston.

2h avant l’aube

Roger sent les effluves de nourriture venant de la ville. Il est au milieu des Américains qui se préparent à l’offensive mais d’après Roger ce n’est pas le bon jour… (il se réfère à ses connaissances de l’histoire).

Roger se retrouve au milieu des combats. Les balles volent au-dessus de lui. Il assiste impuissant à la mort de nombreux soldats et fait de son mieux pour apaiser les derniers instants des mourants sur le champ de bataille. Mais il semblerait que lui-même sorte indemne de la bataille.

outlander-roger-bataille

Chapitre 93 : Portrait d’un homme mort (Portrait of a Dead Man)

Brianna, inquiète pour Roger, parle à Lord John. Ce dernier entreprend de nombreuses recherches pour retrouver la trace de Roger. Il est introuvable mais il semblerait qu’il soit vivant et en bonne santé.

Longue scène descriptive de la réalisation du portrait de Madame Brumby, Angelina : elle est décrite comme une véritable anguille et nous pouvons lire des détails sur les stratagèmes utilisés par Brianna pour la faire rester tranquille.

Un jeune soldat américain arrive soudain dans la maison. Il a une lettre pour Brianna et alors qu’elle pensait que la lettre était pour lui annoncer que Roger est mort, il s’agit en fait d’une lettre qui lui demande de suivre le soldat américain sur le camp américain afin de réaliser le portrait d’un soldat mort lors de la bataille et dont le Général Lincoln souhaite garder un souvenir.

Alors qu’elle se prépare à partir un autre soldat frappe à la porte et demande après elle. Il s’agit de William.

Après un échange rapide entre eux, William se décide à accompagner Brianna sur le champ de bataille dans le camp américain.

Chapitre 94 : Hors-la-loi (Outriders)

Brianna est donc escortée par le Lieutenant Hanson, par William et par Cinnamon. En chemin vers le camp, le Lieutenant Hanson explique les circonstances de la mort du Général Pulaski, l’homme dont Brianna doit réaliser le portrait.

Lorsqu’ils arrivent sur le camp, l’atmosphère n’est pas forcément à la défaite. William explique à Brianna que les Américains n’ont pas encore admis qu’ils avaient perdu. De temps à autre, il y a des tirs d’artillerie ce qui surprend Brianna.

Brianna est conduite auprès du corps de Pulaski. Elle bénéficie de la présence très réconfortante de William à ses côtés. Il l’appelle « Ma Sœur » devant le Capitaine Pinckney.

 

Chapitre 95 :  (Pozegnanie)

Pozegnanie signifie adieu en polonais.

Brianna assiste au recueillement des frères d’armes de Pulaski tout en dessinant des esquisses. Cinnamon et William sont tels des gardes du corps derrière elle.

Le Général Lincoln vient également se recueillir et alors qu’il appuie sur la poitrine du mort, un énorme pet sort du corps mort ajoutant de la puanteur à la puanteur déjà ambiante (Pulaski est mort depuis plus d’une journée).

C’en est trop : tout le monde sort de la tente.

 

Chapitre 96 : Une chose de valeur (One thing of value)

Le Lieutenant Hanson trouve un petit abri de fortune pour que Brianna, William et Cinnamon passent la nuit.

Réveillée par une envie pressante, Brianna se retrouve dehors en compagnie de Cinnamon avec lequel elle discute. Elle en apprend plus sur les circonstances de sa rencontre avec William et sur sa présence ici à Savannah.

Cinnamon lui dit qu’il souhaite à un portrait afin de l’envoyer à son père (son géniteur) qui vit à Londres. Son geste n’est ni motivé par l’argent ni par le souhait d’être reconnu officiellement comme fils. La seule chose qu’il veut, c’est que son père lui dise son vrai prénom de naissance. Brianna lui promet qu’elle réalisera un superbe portrait de lui.

Chapitre 97 : Excellente question ! (An excellent question)

Le lendemain sur le chemin du retour vers Savannah, William et Brianna discutent de la famille Stubbs.

William accompagnera t-il Cinnamon à Londres ?

Excellente question… William et Brianna discutent des différentes options qui se présentent à William mais ils sont interrompus par la tenue d’un office d’enterrement dans les rues de Savannah.

Un jeune homme vient trouver William pour lui dire que Cinnamon a des ennuis. William veut lui venir en aide et Brianna souhaite le suivre. Mais William le lui interdit.

Un bras se pose sur elle : c’est Roger !!!

 



 

Chapitre 98 : Minerva Joy

Hal vient de recevoir une lettre de Denzell. Il explique qu’il s’est échappé de la prison où il était retenu. Dottie a accouché d’une petite fille (Minerva Joy) mais elles ont toutes les deux été gravement malades et le bébé est mort.

Dottie n’étant pas tout à fait remise, Denzell elle est resté auprès d’elle dans un lieu tenu secret. La lettre contient un message codé pour trouver le lieu où ils se trouvent. Lord John ayant des connaissances en espionnage, il décode assez facilement le message.

William est informé, il est volontaire pour se mettre à la recherche de Dottie et Denzell.

 

Chapitre 99 :  Is. 6:8

Roger et Brianna sont de retour dans leur maison. Affamés.

Brianna trouve la lettre que Roger lui avait écrite dans le revers de sa veste. Elle trouve dans une bible le texte auquel Roger fait référence : Isaiah chapitre 6 verset 8.

Jamais elle n’aurait pensé que Roger se sente appelé à aller s’occuper des blessés et des morts sur les champs de bataille…

 

Chapitre 100 : Le pouvoir de la chair  (The power of the flesh)

Lors d’une réception, Lord John remarque la tension sexuelle entre William et Amaranthus. Il est soudainement abordé par Percy (et connait lui aussi une petite pulsion sexuelle, comme à chaque fois qu’il le croise).

Percy souhaite voir Fergus (en quoi John pourrait être utile pour accéder à cette demande ?). Il montre à John qu’il a compris que William était le fils de Jamie Fraser. Chantage.

William porte sa veste avec les insectes, Amaranthus en détaille les noms. Flirt très ouvert. Amaranthus est très directe et demande à William s’il a considéré sa proposition… Bien que la raison lui crie « non », son corps semble dire l’inverse…

William et Amaranthus se retrouvent dans le jardin. William lui annonce qu’il part le lendemain à la recherche de Dottie. Il ignore la durée de son absence. Ils s’embrassent et … (tout laisse à croire qu’ils passent au cap supérieur ! … mais ce n’est que suggéré par Diana).

Chapitre 101 : Reprendre la route (On the road again)

Cinnamon aide William à préparer sa monture. Ils se font leurs adieux. Cinnamon n’accompagne pas William car il souhaite que le portrait que lui a promis Brianna soit réalisé rapidement.

Échange d’amabilités :  Cinnamon sait dans quelles galères est capable de se mettre William lorsqu’il est seul. Il le met en garde.

 

Chapitre 102 : Les vents de l’hiver (The Winds of Winter)

William est en chemin vers la Virginie où tous supposent que se trouve Dottie. Sa mission (familiale) est de la retrouver et de la ramener. Il repense à Amaranthus et à leur baiser.

Chapitre 103 : (Virginia Reel)

William arrive chez les Elmsworth, le couple supposé héberger Dorothea. Malheureusement, cette dernière ne se trouve plus chez eux depuis 1 mois environ.

Son frère serait venu la chercher. Henry ? Oui il pourrait s’agir de lui. Il est actuellement à Philadelphie. Ou alors Adam ? Compte tenu de l’interrogatoire que mène William auprès du vieux couple, il en vient à la conclusion que c’est probablement avec Adam que Dottie est repartie.

William prend donc la route vers le Nord, vers New York. Il arrive à Morristown où les soldats et les villageois font la queue devant les églises pour se faire inoculer la variole. En questionnant un des médecins, il parvient à savoir où se trouve Denzell.

Il rejoint la maison qu’on lui a indiquée : celle du Général Ralph Bleeker. Surprise : Dottie et Denzell sont bels et bien là … ainsi que … Ben (le 3e frère de Dottie que tout le monde cherche) !

 



 

Chapitre 104 : Ce Putain de Général Bleeker (General Fucking Bleeker)

Ben se fait appeler « Général Bleeker ». Ainsi, il a retourné sa veste pour combattre aux côtés des Américains… C’est lui-même qui a fait croire à sa propre mort.

 » Réfléchis, Willie. Qu’est-ce que mon père préférerait, que je sois mort ou que je sois un traître ? Ça le tuerait, bon sang ! »

C’est sa rencontre avec Thomas Paine, un écrivain et la lecture de son pamphlet « common sense » qui l’a fait réfléchir au choix de son camp.

William et Ben sont seuls, loin des regards. Ben est quasi certain que Dottie ne le suivra pas (elle voudra rester avec Denzell). Le sujet brûlant « Amaranthus » arrive également dans la discussion… Elle savait ! Faire croire que Ben était mort était même son idée (pour la réputation de son fils et l’honneur de Hal et sa famille).

Ben comprend que William s’intéresse à Amaranthus, ils se battent. Des soldats arrivent. William est mis aux arrêts par le Général Bleeker : il le fait passer pour « un saboteur ».

Peu après, Denzell le rejoint dans la cabane où il est retenu captif afin de lui expliquer la stratégie pour qu’il puisse quitter le camp.

Continental Army — Wikipédia

Chapitre 105 : Quatre cents miles pour réfléchir (Four Hundred Miles to Think)

Trajet retour de William. 400 miles et 3 semaines pour réfléchir. A qui va-t-il parlera en premier ? Oncle Hal ? Papa ? Amaranthus ? Oui, elle ! Pour voir son visage au moment où il lui dirait qu’il a vu Ben.

Arrivé à New Bern, il passe par la plage pour rassembler ses pensées. (et on ne sait pas ce qu’il fait en quittant la plage… )

 

Chapitre 106 : Un terrain surélevé (The High Ground)

Kings Mountain, avril 1780

Jamie grimpe une montagne. Il a des souvenirs de son père et de Murtagh alors que lui-même était enfant.

En fait, il est en reconnaissance des lieux d’une future bataille de la milice de Ferguson (selon le livre de Frank Randall). Il pense à la mort et dit une prière en pensant à William (c’est une prière que l’on dit pour bénir un enfant et le protéger du mal) et prend conscience que quelqu’un avait dû dire cette même prière pour lui (son père ? ou alors Murtagh ?).

 

PARTIE 5 : Rentrer chez soi Fly Away Home

Chapitre 107 : En passant par la crèche (Away in a Manger)

Fraser’s Ridge

Claire et Jamie aident une jeune génisse à mettre bas.

Mr Cloudtree (le père de la jeune Agnès) arrive soudainement à la porte de l’étable (c’est la nuit). Il informe Jamie des manœuvres de Cunningham et de sa milice (ils essaient de s’allier à quelques Cherokees). Il lui parle également de Ferguson, l’officier britannique qui parcourt la Caroline pour lever des milices afin d’arrêter et pendre des rebelles.

Cunningham perdant patience a l’intention d’arrêter Jamie et de le conduire directement à Ferguson. Partland doit le rejoindre environ une semaine plus tard (at Lodge Night).

Jamie demande à Cloudtree d’aller trouver Scotchee, = Alexander Cameron, un Écossais qui vit parmi les indiens. Peut-être que cet homme peut parler aux Cherokee. Après tout, Jamie a été agent indien et reste connu de la plupart d’entre eux…

outlander-scotchee

Plus tard, Claire dans sa chambre pense à Mrs Cunningham. Que vont-elles se dire la prochaine fois qu’elles se verront ? …

 

Chapitre 108 : La Nuit de la Loge (Lodge Night)

Jamie se prépare à aller à la Loge. Il est nerveux, tout comme Claire. Il risque de se faire capturer par Cunningham et sa milice. Mais probablement pas tué…

« Est-ce que ce sera aujourd’hui ? » demandai-je. Deux fois auparavant, il m’avait laissé aux abords d’un champ de bataille, me disant que si le jour viendrait où lui et moi devrions nous séparer, ce ne serait pas ce jour-là. Et les deux fois, il avait eu raison.

Il prit ma joue dans une main et me regarda pendant un long moment. Je savais qu’il me fixait dans sa mémoire, comme je venais de le faire pour lui.

« Je ne pense pas », dit-il enfin, sobrement. Il retira sa main, ma joue devint soudainement froide là où il l’avait touchée. « Mais je ne vais pas te mentir, Claire ; je pense que ce sera une mauvaise nuit. »

Jamie arrive à la Maison des Rencontres en avance. Il discute à l’extérieur. On le sent très nerveux. Il a posté des hommes (dont le jeune Aidan) pour observer les alentours.

Chapitre 109 : (De Profundis)

Claire est seule avec ses pensées dans la maison quand la vieille Cunningham arrive.

Elle est venue prier avec Claire. Elles se confient ce qu’elles savent. Claire dit qu’ils ont découvert le projet du Capitaine « par hasard », aucun de ses miliciens ne l’a trahi. Mais pourquoi veut-elle épargner Mrs Cunningham ?

A la loge maçonnique, tout s’enchaine comme une rencontre normale. Grande nervosité de Jamie qui surveille Cunningham (évidemment) et tous les petits signes qu’il pourrait percevoir.

Jamie prononce les mots de la déclaration d’Arbroath :

 »Aussi longtemps que ne serait-ce que cent d’entre nous serons vivants, jamais à aucune condition nous ne serons soumis à la domination anglaise. Ce n’est en vérité ni pour la gloire, ni pour la richesse, ni pour l’honneur que nous nous battons…  » Il fit une pause et regarda Cunningham droit dans les yeux. « … mais pour la liberté ; pour elle seule, que nul honnête homme n’abandonne qu’avec la vie même. »

Puis il court à l’extérieur, son poignard à la main.

Pendant ce temps, Claire et Mrs Cunningham échangent quelques mots entrecoupés de longs silences. Elles remarquent qu’il vient de se mettre à pleuvoir. Mrs Cunningham rappelle les mots du fils du Capitaine revenu d’entre les morts quelques instants pour dire à son père qu’il l’attendait « dans 7 ans ». Cela fait 2 ans. Donc les Cunningham pensent que le Capitaine n’est pas en danger cette nuit. 

Nous restâmes assises un certain temps au coin du feu, nos chaises côte à côte, sans parler. Deux vieilles sorcières, pensai-je. Divisées par la loyauté et l’amour, unies dans leur peur.

Elles attendent en se tenant les mains.

 

Chapitre 110 : Bruit confus et vêtements couverts de sang (… Confused Noise and Garments Rolled in Blood …)

Jamie arrive à la maison, en soutenant le capitaine Cunningham visiblement blessé et mal en point. Avec l’aide de la vieille Cunnigham, Claire s’occupe de lui dans l’infirmerie tandis que Jamie, blessé lui aussi, est pris en charge par les deux jeunes filles, Fanny et Agnès dans la cuisine.

Le capitaine a notamment une balle dans le dos, au niveau du bas de la colonne vertébrale. Balle qui s’y trouve toujours. Une des jambes du Capitaine ne réagit pas quand on lui demande de la bouger…

Fanny informe Claire de la nature de la blessure de Jamie : une vilaine entaille qui traverse la poitrine depuis l’épaule droite. L’hémorragie semble sous contrôle.

Claire apprend aussi (de la bouche de Gillebride McMillan) qu’il y a eu un glissement de terrain.

Claire retire la balle logée dans la colonne de Cunningham.

 

Chapitre 111 : Le jour s’est levé  (Morning has broken)

Le jour va bientôt se lever quand Claire arrive dans la cuisine auprès de Jamie. Elle est épuisée mais doit évidemment recoudre la blessure de Jamie. Elle constate avec étonnement et plaisir que les premiers soins ont été fait de manière admirable (Fanny ?).

De retour dans l’infirmerie pour chercher du matériel, elle trouve Elspeth Cunningham avec son livre médical dans les mains (heureusement, Claire avait arraché les pages « copyright » avec la date d’édition). Le Capitaine va-t-il pouvoir remarcher ? Trop tôt pour le dire…

 

Retrouvez tous les articles autour de la série Outlander sur la Boutique

Collier Outlander | Je Suis Prest
Collier Outlander | Je Suis Prest

PROMO -0%


Collier Libellule Outlander
Collier Libellule Outlander

PROMO -0%


Bague de mariage - Alliance Claire - Jamie Fraser - Outlander saison 1
Bague de mariage - Alliance Claire - Jamie Fraser - Outlander saison 1

PROMO -0%




PROMO -0%



 

Chapitre 112 : Nous nous rencontrons sur le Niveau…  (We met on the Level…)

NdlT : Le titre est le début d’une phrase en lien avec la franc-maçonnerie.

Arrivée du Lieutenant Esterhazy (un sbire de Cunningham). Jamie raconte les circonstances de la blessure de Cunningham, intervenue juste avant le glissement de terrain. Compte tenu de la pluie et de la nuit, Jamie ne sait pas vraiment où se sont déroulés les événements.

Il a été blessé avec un coutelas par Cunningham. Jamie lui a tiré dessus (de face) juste avant que « la montagne ne dégringole sur » eux.

Claire aidée par le Lieutenant Esterhazy monte Jamie dans leur chambre pour qu’il soit installé sur leur lit. Pendant que Claire le recoud, Jamie lui fait la liste des alliés de Cunningham vivant au Ridge. Il tient à ce qu’elle les note afin d’avoir les noms si jamais il devait être tué (glups). Jamie anticipe un éventuel assaut des Cherokees ou de Partland.

Si les hommes de Jamie ont fait des prisonniers (mais il ignore si c’est le cas), ils sont retenus dans la grotte de la truie blanche.

Cloudtree arrive pour informer Jamie de sa visite à Scotchee.

« Il m’a dit de vous dire que vous lui êtes très redevable pour tout ça, mais il ne pense pas que vous allez vivre assez longtemps pour le rembourser, alors vous ne devez pas vous en faire pour ça, sauf si vous avez du whisky. »

 

Chapitre 113 : Et nous nous quittons sur l’Equerre (And we parted on the Square)

30 mars 1780

Jamie écrit une lettre aux colons de Fraser’s Ridge qu’il a identifiés comme faisant partie de la milice de Cunningham : il met fin au contrat de métayage « nul et non avenu ».

Ils doivent partir dans les 10 jours. S’ils s’avisent de brûler leur maison avant de partir, ils seront appréhendés et leurs biens seront confisqués.

Claire a une boule au ventre : ce sont des gens qu’elle a aidés et, pour certains, avec lesquels elle avait noué une sorte d’amitié. C’est pareil pour Jamie mais étant donné qu’il a été menacé par eux et qu’ils l’ont trahi, il ne fait pas de quartier. Il fait preuve de fermeté pour montrer qu’il est toujours fort sur Fraser’s Ridge.

Le lieutenant Esterhazy vient demander à Jamie la permission d’aller chercher son ami le Lieutenant Bembridge. Claire prend conscience qu’il se considérait comme prisonnier de Jamie. Jamie lui donne son autorisation à condition que Claire l’accompagne.

 

Chapitre 114 : Où le sol se met à trembler (In which the Earth moves)

Jamie explique pourquoi il veut que ce soit Claire qui accompagne le lieutenant. Il souhaite garder ses hommes auprès de lui pour être défendu en cas de besoin. De plus, Claire sera à même de gérer les conséquences de ce que pourrait trouver le lieutenant. Son ami est sans doute mort, gravement blessé ou prisonnier.

Claire et Oliver Esterhazy partent donc à la recherche du Lieutenant Bembridge en commençant par la Maison des Rencontres. Ils finissent par arriver à l’endroit où a eu lieu le glissement de terrain. Oliver aperçoit quelqu’un au milieu de la boue. Il s’agit bel et bien de Gilbert Bembridge. A leur grande surprise il est vivant.

« Tenez bon, on va vous sortir de là. » «  Non je ne pense pas »Oliver tient un bâton dans la main.

***

Fanny s’occupe de donner à boire et de vérifier la blessure de Jamie. Elle a quelque chose à lui dire et lui annonce qu’Agnès pense être enceinte. Soit de Gilbert Bembridge, soit de Oliver Esterhazy bien qu’elle n’ait couché qu’une seule fois avec lui.

Agnès vient de se confier à Fanny car elle craint qu’Oliver tue Gilbert suite à ce qu’il vient de découvrir.

Le sang de Jamie ne fait qu’un tour : il presse Fanny d’aller trouver Kenny Lindsay. Now !

***

Claire cherche à dégager Gilbert de la boue. Elle insiste pour qu’Oliver vienne l’aider. Il s’approche et la pousse un peu brusquement. Claire glisse et dévale une partie de la pente, la terre n’étant pas très stable. Alors qu’elle reprend ses esprits et tente de remonter, elle aperçoit Oliver abattant une branche sur la tête de Gilbert. Surprise le bras de Gilbert intercepte le bâton et fait chuter Oliver au bas de la pente.

Un Indien arrive. Puis Ian tenant un bébé dans ses bras… Ian fait les présentations, il s’agit du Sachem. Les femmes sont dans la forêt pour une pause pipi. Il y a aussi Tòtis le fils aîné de Ian.

Chapitre 115 : Petit Loup (Little Wolf)

Kenny Lindsay et Tom MacLeod sont arrivés et ont pu prendre en charge les deux lieutenants légèrement blessés.

Claire retrouve Rachel et Jenny et puis Silvia Hardman et puis ses filles…

Sur le chemin du retour vers la maison, Claire, Jenny et Rachel se donnent les dernières nouvelles : Silvia, Jamie, le prénom du bébé l’explication de son nom Mohawk (fils du Loup), le nom du chiot loup, Skennen = Peace.

Chapitre 116 : Où l’on fait la connaissance de nouveaux Amis (In which new Friends are met)

La grande famille Murray est accueillie à la nouvelle maison. Tout le monde est au chevet de Jamie qui a tenté de se lever et qui est tombé dans les pommes.

Jamie a reçu une lettre de John Sevier. Partland et trois de ses hommes ont été emmenés sous la garde de Monsieur Cleveland. Il semblerait donc que Partland n’arrive jamais au Ridge… L’endroit va être en sécurité au moins pour quelques temps.

Silvia arrive au chevet de Jamie, pas très à l’aise. Jamie se veut d’emblée rassurant. Silvia pense en fait que son passé honteux puisse être déshonorant pour Jamie et le Ridge.

Jamie l’informe qu’il y a des réunions quaker chaque dimanche. Elle est la bienvenue.

 

Chapitre 117 : Champignons, Castors et Belles Etoiles (Fungus, Beavers, and the Beautiful Stars)

Jamie et Claire font plus ample connaissance avec le Sachem, un personnage pour le moins énigmatique mais dont Jamie comprend qu’il s’intéresse à Jenny.

Claire suit le Sachem qui veut lui montrer un champignon.

Pensez-vous que les morts se préoccupent des vivants ?

Claire oui

Sachem, certains oui

Discussion assez déconcertante sur les vivants et les morts : qu’est-ce que cela veut dire d’être mort ? lui demande le Sachem.

Le Sachem sait que Claire est une voyageuse et veut en savoir plus sur sa rencontre avec Dent-de-Loutre.

Donnant-donnant : Claire est prête à lui raconter son histoire à condition que le Sachem lui dise pourquoi il était à Londres. Il y a accompagné Brandt (le chef indien) qui avait été invité par le roi.

Claire lui raconte les circonstances de sa rencontre avec le fantôme de Dent-de-Loutre.

Qu’est-ce qu’un Sachem ? Claire ne le sait pas vraiment mais il lui dit que c’est un homme sage, le plus ancien de la tribu et qu’il donne des conseils à sa communauté. Il lui dit qu’il l’a été mais qu’il ne l’est plus parce qu’il est mort. Serait-ce un fantôme ?

Il a été mordu par un serpent. Il lui raconte comment durant trois jours et trois nuits, il a été entre la vie et la mort et puis il a fini par mourir lors de la 3e nuit. Il raconte son passage dans l’au-delà où il a rencontré sa femme qui lui a dit que ce n’était pas le moment pour lui de mourir. Il est resté mort pendant quelques heures et revenu à la vie. Depuis, il ne se sent plus le même homme.

Il voit des fantômes autour des gens. Quels sont ceux qui tourne autour de Claire ? Pour de courtes périodes, ce sont des gens qui sont morts après qu’elle leur ait prodigué des soins. Et Faith. Et Frank. Ce qui est bizarre, dit le Sachem, c’est que ce fantôme suit aussi parfois son mari… Jamie…

De retour à la maison Claire attrape le livre de Frank. Est-il là, autour d’elle, en ce moment ? Est-ce qu’elle le sentirait s’il était là ? Claire est visiblement remuée par ce que lui a dit le Sachem. Pourquoi Frank tournerait t-il autour de Jamie ?

Puis Claire se souvient de la lettre que Frank a laissé à Brianna. Il a renvoyé Brianna en sachant que Jamie la protègerait, de la même manière que Jamie l’avait fait en renvoyant Claire vers Frank sachant qu’il protégerait Brianna de sa vie… C’était donc un avertissement plutôt qu’une menace.

 



 

Chapitre 118 : La Vicomtesse (The Viscountess)

À Savannah

William arrive à Savannah mais ne se rend pas directement chez Lord John : il passe chez le barbier et chez le coiffeur et finit par rentrer par la porte de derrière.

John et Hal sont absents. Il trouve Amaranthus dans le salon et la confronte directement au sujet de Ben.

Très émue, elle raconte la peine que lui a causé Ben en voulant changer de camp. Elle semble toujours amoureuse de lui. Pour on ne sait quelle raison, William lui propose de ne pas dire à Hal qu’Amaranthus savait que Ben était vivant. Il la prend dans ses bras. John arrive. William n’y va pas par 4 chemins et lui annonce qu’il a retrouvé Ben vivant, dans le camp américain, sous un nom d’emprunt.

Amaranthus souhaite dire à Lord John qu’elle était au courant. Elle raconte toute l’histoire. John voit clair dans son jeu et lui reproche d’avoir monté cela afin de se sécuriser une maison et des ressources.

Ce qu’Amaranthus ne nie pas.

 

Chapitre 119 : Encaustique (Encaustic)

Brianna est dans son atelier en train de ranger son matériel. Elle vient de finir les quatre peintures de Brumby. Elle se trouve dans l’émotion particulière de l’artiste qui vient de finir une œuvre en y ayant passé des mois. Elle pense à Roger et à une technique de peinture particulière qu’elle pourrait utiliser pour peindre le portrait de Roger et sa « lumière intérieure ».

William et Cinnamon arrivent. Brianna montre la peinture qu’elle a réalisé de Cinnamon. William est agréablement surpris qu’elle ait fait cette peinture. Cinnamon est très ému et reste sans voix devant la fidélité de son portrait. Il prend congé de Brianna et William, les laissant seuls.

Puis Brianna montre à William les autres portraits qu’elle a réalisés. Celui d’Angelina que William trouve étincelant. Celui du Lieutenant décédé. Le quatrième portrait est celui de Jane mais William ne souhaite pas le voir pour l’instant.

William souhaite parler d’Amaranthus à Brianna.

rejoignez Patreon

Chapitre 120 : Où William déballe tout, ou presque (In which William spills his guts, mostly)

William raconte TOUT à Brianna, sauf son attirance pour Amaranthus. Mais Brianna est perspicace et le devine entre les mots.

Mais que va faire Amaranthus désormais ? Brianna suggère le divorce. William émet un son guttural à la manière de Jamie, Brianna le lui fait remarquer ce qui contrarie William.

Puis William considère l’idée du divorce (entre Ben et Amaranthus) et expose les conséquences d’une demande de divorce qui doit être approuvée par les pairs anglais … ce qui signifie donc que les motifs seraient exposés sur la place publique… avec les retombées sur la réputation de la famille… Ben, un traitre…

Leur rencontre se conclut avec une discussion sur la peinture de Jane. Brianna demande à William s’il n’a jamais dessiné ou peint lui-même… Héritage du don de leur grand-mère paternelle… à laquelle Brianna ressemble beaucoup …

 » Elle me ressemblait beaucoup,  » …  » Et toi aussi. C’est de là que vient le nez ».

 

Chapitre 121 : La valeur de la miséricorde (The Quality of Mercy)

Fraser’s Ridge

Les femmes des hommes bannis du Ridge par Jamie viennent plaider leur cause. Elles exposent leurs arguments et parviennent à faire fléchir la position de Jamie (au grand soulagement de son cœur et de celui de Claire). Il va changer les contrats de métayage et de propriété des terres pour les transférer au nom des femmes. Elles seront désormais seules en charge. Libre à elles d’utiliser les bras de leurs maris mais Jamie n’aura à faire qu’à elles.

Elspeth qui a entendu les paroles de Jamie, vient à son tour demander une faveur. Elle souhaite que Jamie lui accorde de prendre Agnès avec elle et son fils. Elle explique pourquoi ce serait gagnant/gagnant. Agnès enceinte va rapidement devenir un petit souci à gérer pour les Fraser (parallèle avec l’histoire de Malva…). De plus, Elspeth aura besoin d’aide pour elle-même (elle vieillit) et pour son fils. Ils veulent évidemment quitter le Ridge, accompagnés de Gilbert et Oliver. Destination : Charles Town pour prendre un bateau pour l’Angleterre.

Claire pose une condition : qu’Agnès soit d’accord ET qu’elle reçoive un minimum d’éducation (savoir gérer son argent).

Chapitre 122 : La milice se met en route (The militia rides out)

Jamie s’affaire à l’aire de maltage. Hiram Crombie arrive pour s’excuser de ce qui s’est passé à la Loge. Il aurait été en mesure de le prévenir… En fait, le frère de sa femme est du côté de Cunningham et il avait bien senti quelque chose se tramait.

Il vient en réalité pour demander à Jamie de prendre Cyrus – 16 ans – dans sa milice. Avantage : pour les Crombie, c’est une façon de montrer une association avec Jamie. Jamie accepte.

De bon matin, Jamie réunit sa milice pour un exercice d’entrainement à cheval. Cyrus est présent, Jamie lui donne le cheval de Fanny.

Sur le chemin du retour, dans une grande confusion pour les chevaux et les hommes, ils croisent le chariot transportant … les Mackenzie !

La famille célèbre la joie d’être ensemble.

Jamie se redressa et il leva alors les yeux pour voir Roger Mac, avec un peu le même regard sur son propre visage. Leurs yeux se croisèrent avec une parfaite compréhension. Et tous deux baissèrent les yeux sur la table, souriant en regardant les croûtes et les os éparpillés.

 

Chapitre 123 : Et la vie continue… (And the Beats goes on…)

Claire souhaite examiner le cœur de Brianna dans l’infirmerie. Pendant qu’elle se fait examiner Brianna donne des nouvelles rapides de John mais elle parle surtout de William.

Tout semble ok au niveau du cœur de Brianna… Jusqu’à ce que Claire entende… Un autre battement de cœur !

Bienvenue à la maison, parvins-je à articuler au nouveau résident du Ridge.

Brianna a apporté une note de Hal pour Claire. Avec son style toujours très expéditif, il demande à Claire de prendre soin de John si jamais il ne devait pas revenir de là où il est censé aller. En post-scriptum, il lui demande de lui recommander des préparations léthales à base d’herbes… Pour empoisonner les rats.

Claire se rend dans le bureau de Jamie et rédige sa réponse à Hal. Sur le même ton expéditif. Jamie la met en garde que Hal ne plaisante probablement pas…

 

Chapitre 124 : La première fois que j’ai vu ton visage (The first time ever I saw your face)

Savannah 5 mai 1780

Lettre du Capitaine Stubbs (NdlT : c’est le géniteur de Cinnamon) à Cinnamon.

Lettre assez émouvante dans laquelle il s’excuse pour sa lâcheté et pour l’avoir laissé derrière lui alors qu’il était renvoyé à Londres. Le portrait l’a tellement ému qu’il souhaite que Cinnamon vienne le voir en personne à Londres. Il lui révèle également le prénom que lui avait donné sa mère : Michel … comme l’archange.

Le 10 mai 1780 Savannah, William accompagne Cinnamon au port. Ils se font leurs adieux. Cinnamon va beaucoup manquer à William car il était son confident

.

 



 

Chapitre 125 : Une femme du deuxième type (A Woman Of The Second Type)

William et John discutent d’Amaranthus qui ne veut plus sortir en société. William suppose que comme elle n’est plus en position d’être la jeune veuve, elle n’a plus goût à sortir et rencontrer des hommes.

Ce sont finalement John William et Hal qui se charge de distraire à Amaranthus à la maison.

Les Américains sous le commandement du Général Clinton ne sont pas loin de mettre Charleston sous leur siège. John dit qu’il va falloir envoyer plus d’hommes à Charleston et il demande à William s’il serait prêt à prendre une commission pour l’aider. Après une première impulsion au cours de laquelle il est tenté de dire oui, William répond finalement qu’il ne sait pas.

William emmène Amaranthus se promener au bord de la plage. Ils profitent de ces quelques instants de fraîcheur, de bonheur et de liberté. Puis ils font une pause et William dit à Amaranthus qu’elle pourrait demander le divorce. Mais celle-ci refuse car elle sait les conséquences que cela aurait sur la réputation du duc de Pardloe et de toute sa famille. Leur discussion est interrompue par l’arrivée de bateaux. Les Anglais ont assiégé Charleston.

Ce sont les esclaves noirs qui se sont rebellés contre leurs maîtres et ont rejoint l’armée britannique. Les Britanniques ont en effet promis d’affranchir les esclaves qui rejoignaient leurs rangs.

John est de retour, exténué.

La camaraderie de l’armée lui manquait (à William), mais plus encore, le sentiment d’un objectif commun lui manquait, le fait de savoir qu’il avait un rôle à jouer, des gens qui dépendaient de lui. L’armée avait ses contraintes, et elles n’étaient pas négligeables, mais par contraste, sa vie actuelle était insipide et manquait de … quelque chose. De tout.

William informe John qu’il prend au sérieux sa proposition de prendre une commission.

Le lendemain, alors qu’ils parlent du siège de Charles Town et de sa gestion par les Anglais, Hal exprime qu’il est content que Ben n’ait pas fait partie des adversaires ce qui lui a « évité d’avoir à le tuer moi-même pour lui éviter la pendaison ». Phrase qu’Amaranthus a entendu …

Le lendemain, Amaranthus a disparu en laissant Trevor (son fils) et une lettre adressée à John : elle retourne auprès de son père à Philadelphie. Elle laisse Trevor aux bons soins de John (le voyage serait trop dangereux pour le bébé).

Chapitre 126 : Quand je m’endors le soir, je meurs (When I Go To Sleep At Night, I Die)

Fraser’s Ridge, 18 juin 1780 : Brianna écrit dans le cahier « théorie sur le voyage dans le temps ». Elle expose ses réflexions à Roger. Il est question de conservation de la matière, de lignes magnétiques, etc…

 

Chapitre 127 : (Imetay Ravelerstay Anualmay: Onservationcay Ofway Assmay N Nrg) = Time Traveler’s Manual

Le lendemain : “A quand remonte l’usage du Pig Latin ? » (= sorte de verlan argotique en anglais) demande Brianna à Roger

Brianna voudrait consigner toutes ses réflexions en les protégeant néanmoins de lecteurs contemporains et tout en s’assurant que Jemmy (par exemple) pourrait comprendre. D’où l’usage du Pig Latin.

Brianna continue à exposer sa théorie. Elle et Roger parlent des personnes mentionnées par Geillis dans ses notes, personnes retrouvées mortes dans des cercles de pierres mais vêtues bizarrement… Et si, finalement, d’autres personnes comprenaient le Pig Latin ?

Chapitre 128 : Reddition (Surrender)

Fraser’s Ridge, 21 juin 1780

Roger est allé un instant seul dans les toilettes. Pas pour satisfaire un besoin urgent mais pour être seul. C’est un jour important pour lui : son ordination. Il est nerveux, il a peur mais il est prêt.

Pendant la célébration religieuse, Jamie se souvient d’une ordination à laquelle il a assisté quand il était à Paris avec Anne-Lise de Marillac. Il est ému par ce qui se passe devant lui et retient ses larmes.

Une fois ordonné, Roger se lève, les larmes aux yeux.

Le soir après la fête, Claire et Jamie sont dans leur chambre. Jamie se demande s’il aura un jour la chance d’assister à nouveau à une messe (catholique). La dernière fois, c’était pour le mariage de Jocasta. La religion catholique est prohibée dans les colonies.

 

Chapitre 129 : A la recherche du bonheur (The Pursuit Of Happiness)

William a décidé de partir à la recherche de Amaranthus. Comme elle a laissé entendre qu’elle connaissait Banastre Tarleton, il suppose qu’elle est allée le rejoindre à Charles Town. Pendant qu’il expose son plan à John et son oncle, Hal est pris d’une crise d’asthme.

Pendant la crise, William est à la cuisine avec la cuisinière et les servantes qui lui apprennent que Hal a le projet de rentrer en Angleterre d’ici un mois afin d’aller à la Chambre des Lords.

Le surlendemain, William revêt sa tunique rouge et descend au salon pour le petit-déjeuner. Il se trouve avec son oncle et son père. Son oncle lui remet deux documents : sa commission ainsi que sa lettre de mission. Nommé capitaine, il dispose d’un droit de passage où il le souhaite. Il va pouvoir demander toute l’aide nécessaire afin de retrouver et ramener Amaranthus.

C’est une matinée qui semble mémorable pour William. Il est très ému par le toucher de son père sur sa main. Il semble enjoué d’entreprendre cette nouvelle mission.

Le dernier conseil de John à William avant son départ : si Amaranthus est en route pour rejoindre Ben, qu’il n’essaye pas de la lui enlever car il craint les représailles de Ben.

rejoignez Patreon

Chapitre 130 : (Herr Weber)

William est arrivé à Charles Town. Il croise Denys Randall. A-t-il vu Tarleton ? Pas récemment mais il va se renseigner.

C’est finalement William qui trouve des nouvelles de Tarleton dans les quartiers de Cornwallis. Il a quitté Charles Town il y a 2 semaines, s’est trouvé au cœur d’un combat avec les Américains et a été blessé. Cette piste est abandonnée : Amaranthus ne peut pas être avec lui.

Étape suivante le port : Amaranthus a pu prendre un bateau pour rejoindre Philadelphie. Une fois de plus il tombe sur Denys Randall

Denys lui fausse rapidement compagnie en le laissant avec son ami allemand Herr Weber. Quand il revient peu après, on comprend que Denys s’est sécurisé une embarcation pour quitter le port en compagnie de son ami allemand et de William.

Il s’avère que Herr Weber = Haym Salomon qui utilise plusieurs alias, ayant pas mal d’ennemis. William fait le lien : le juif polonais qui devait être exécuté à New York. Ce qui est déconcertant pour lui c’est que Denys soit en train de l’aider alors que Salomon est clairement du côté des Américains.

9 idées de Haym Salomon | révolution américaine, barack obama, homme d'affaires

Il se trouve que le beau-père de Denys, Monsieur Isaacs est un bon ami de Salomon. De fil en aiguille, William découvre que le beau-père de Denys n’est pas mort et que ce dernier a toujours été en affaires pour lui, avec lui.

Quand William explique à Denys les raisons de sa présence à Charles Town, il évoque qu’il est à la recherche du major Tarleton et soudain Ézéchiel Richardson apparaît…

Il aimerait que William se joigne à eux. Ce qu’il refuse très fermement. Richardson le menace de révéler publiquement les raisons qui l’ont fait renoncer à sa commission dans l’armée. Il est le bâtard de Jamie Fraser. William tourne les talons et Richardson lance « Je connais votre sœur » …

 

Chapitre 131 : Orages sur le Ridge (Thunderstorms On The Ridge)

4 juillet 1780 – nouvelle lettre de John Sevier à Jamie

Il l’informe des dernières nouvelles concernant Partland et Cleveland. Il lui donne aussi des infos sur Ferguson et Tarleton qui ont été envoyés au sud de Charles Town en plein milieu du siège de la ville.

10 juillet

Réveil en douceur pour Claire et petit déjeuner avec du miel spécial de Claire pour Jamie (scène illustrée Pitch Mani ?).

Puis des jeunes garçons du Ridge arrivent tout affolés vers la nouvelle Maison en criant : « des Tuniques rouges » !!!

3 tuniques rouges dont un noir… … En fait, ils sont tous noirs.

Le leader descend à la rencontre des Fraser. Il se présente capitaine Joseph Stevens et très vite Jamie le reconnait : il s’agit de Ulysse, l’ancien majordome affranchi de Jocasta.

Claire se remémore la dernière fois qu’elle l’a vu. C’était à River Run dans des circonstances un peu spéciales puisqu’elle avait découvert qu’il était l’amant de Jocasta pendant 20 ans et qu’il avait probablement tué son mari Hector Cameron. Mais que fait-il ici ?

Il est sous le commandement de Lord Dunmore depuis 1774, c’est un ancien page du Charles Stuart, John Murray aussi précédemment gouverneur de la Virginie.

Ulysse aimerait savoir où se trouve Jocasta. Cela fait froid dans le dos de Claire sachant tout ce qu’elle sait sur Ulysse et ses meurtres.

Jamie fait une réponse assez évasive et ne donne pas le lieu où se trouve Jocasta.

Ulysse a cependant autre chose à voir avec Jamie. Il lui donne une lettre de Lord George Germain, un secrétaire d’État. La lettre dit que Jamie a caché sa véritable identité au Gouverneur Tryon en 1767 lorsque celui-ci lui a attribué des terres. Il aurait notamment omis de dire qu’il était catholique (ce qui est faux puisque le Gouverneur Tryon avait choisi de fermer les yeux sur ce détail).

La lettre impose à Jamie de rendre les terres entre les mains du Capitaine Ulysse Stevens. Les métayers ont un an pour partir ou peuvent choisir de rester en faisant un arrangement avec le nouveau propriétaire.

Jamie met Ulysse dehors. Il froisse la lettre et la met au feu mais Ulysse la récupère et s’en va.

Jamie tente de rassembler quelques hommes de sa milice naissante afin de partir sur les traces d’Ulysse. Avec les sols trempés, il est très facile de suivre la trace et rapidement Jamie aperçoit Ulysse et de nombreuses autres tuniques rouges. Il souhaite isoler Ulysse afin de pouvoir lui parler seul à seul et pouvoir accéder aux sacoches accrochées à son cheval. Il est à 2 doigts de le maîtriser mais Ulysse réussit à s’enfuir.

La scène suivante, on retrouve Jamie de retour à la maison avec un des hommes d’Ulysse, blessé, Jackson. Il l’a déposé dans l’infirmerie de Claire.

Le caporal Jackson a une fracture ouverte du tibia causée par une chute à cheval (ce dernier a été effrayé par une grosse truie mais pas la truie blanche !).

Le caporal est-il le prisonnier de Jamie ? Ulysse ou ces hommes vont-ils revenir le chercher ? Les réponses à ces questions seront données plus tard. Pour l’heure, Claire va réduire la facture du caporal. Elle utilise de l’éther.

Le caporal observe l’amulette qui pend au tour de cou de Claire (une sorte de mini pochette en cuir dans laquelle il y a des herbes). Il sort une sorte de racine d’une petite poche rouge. Cette racine lui a été donnée par sa grand-mère qui est une hoodoo. Il demande à Claire de placer la racine dans sa petite sacoche avant qu’elle pratique l’intervention.

Après s’être occupé du caporal, Claire rejoint Jamie dans leur chambre. Massage coquin.

Puis Claire redescend dans la cuisine où se trouvent Ian, Totís, Fanny et Agnès.

Claire explique toute l’histoire à Ian. Elle pense que Jamie ne souhaite pas qu’il y ait des affrontements entre ses miliciens et l’armée britannique. Il veut sans doute faire en sorte que le contenu de la lettre ne s’ébruite pas…

Totís appelle Claire « grand-tante sorcière »…

Ian décide d’aller voir quel chemin a pris Ulysse pour partir.

 

Chapitre 132 : Les remèdes d’un homme (Man’s Medicine)

Claire se réveille dans la nuit et va s’enquérir de son patient qui dort. Les battements de son cœur lui font penser à Brianna. Et elle pense aussi aux motivations de John à faire venir Brianna auprès de lui pour qu’elle rencontre William. Elle aurait tant aimé voir Jamie observer cette rencontre entre ses deux enfants.

Le lendemain matin, Jamie est au chevet du caporal. Il lui dit qu’il n’est pas prisonnier mais il essaye cependant de lui soutirer quelques informations… Et notamment il souhaite savoir si le caporal connaît les raisons de leur présence. Le caporal ne répond pas. Promesse de Jamie : quand il sera en état de marcher, le caporal peut demander à être emmené où il le souhaite et Jamie l’y fera emmener.

Il est finalement conduit chez les Cunningham. Claire souhaite lui rendre la racine mais le caporal Jackson refuse.

Claire et Jamie prennent le petit-déjeuner tout en discutant de la suite des événements. Jamie pense qu’Ulysse va revenir tôt ou tard. Il pense se mettre à sa poursuite tout seul. Claire lui dit en tremblant : « si tu m’aimes, ne fais pas ça ».

Ce à quoi Jamie répond : « Je t’aime. Comme un œuf aime le sel. Dinna fash mo cridhe. Je vais imaginer un autre plan. »

 



 

Chapitre 133 : Une sensation si étrange (Such An Odd Feeling)

Fraser’s Ridge – 8 juillet 1780

Brianna a reçu une lettre de William qui l’informe de la menace potentielle que représente Ezekiel Richardson. Il y joint un portrait qu’il a réalisé.

Le seul trait distinctif qu’a noté William ce sont les oreilles. Brianna est interpellée et pense peut-être à de la chirurgie esthétique… Mais elle a subitement la nausée car elle fait le lien avec l’homme qui a tenté d’enlever Jem et Mandy à Lallybroch.

Brianna rejoint Roger au bord de la rivière pour lui montrer et lui parler du portrait. Brianna a fait le lien avec un certain Callahan, un archéologue venu les trouver à Lallybroch. Cet archéologue connaissait Rob Cameron qui avait lu le livre de RogerCallahan est donc très probablement un voyageur dans le temps…

 

Chapitre 134 : F. Cowden, Libraire (F. Cowden, Bookseller)

Philadelphie – 25 août 1780

Alors qu’il observe des livres dans une vitrine, William voit soudain Amaranthus dans la boutique. Il entre dans la librairie mais elle a disparu et il tombe nez à nez avec Monsieur Cowden qui n’est autre que le père d’Amaranthus. Ce dernier s’interpose car Amaranthus ne veut pas parler à William.

William lui écrit donc un petit mot et dit à Monsieur Cowden qu’il reviendra le lendemain après-midi.

The Cheapest Bookstore in the World | History Today

William ne trouve pas le sommeil. Que va-t-il faire ? Que veut-il ? Amaranthus porte-t-elle son alliance ? Si oui, comment l’interpréter ?

Il repense à cette phrase  » vous pourriez aimer ça »

Le lendemain, il trouve Amaranthus dans le jardin de son père. Elle porte son alliance à l’autre main et lui raconte sa rencontre avec Ben qui était au lit avec une autre femme … sa femme.

Évidemment il y a beaucoup d’amertume chez Amaranthus. Elle se présente comme veuve pour son père et pour les autres gens. Soudain William lui demande de l’épouser. Elle ne répond pas. Il l’embrasse puis -elle s’écarte mais il remarque qu’elle ne s’essuie pas les lèvres après son baiser. Il veut la ramener avec lui à Savannah.

 

Chapitre 135 : Histoire de rendre les choses intéressantes (Just To Make Things Interesting)

En chemin vers Savannah, William explique à Amaranthus qu’il souhaite renoncer à son titre. Il lui donne également des détails sur sa filiation : il lui dit qu’il est le fils d’un écossais James Fraser et qu’il le connaît.

Il la rassure sur le fait qu’il est propriétaire de la propriété en Virginie car il en a hérité de sa belle-mère, la sœur de sa mère et première femme de son père. Il est également amené à lui dire que Lord John a eu deux femmes et que la deuxième n’est autre que la femme de Jamie Fraser.

Arrivé à Philadelphie, Amaranthus souhaite d’abord se rendre chez Lord John plutôt que chez le duc de Pardloe. Mais pas de chance, Lord John s’est absenté pour rejoindre l’armée.

 

Chapitre 136 : Deux jours plus tôt (Two Days Previously)

Lord John reçoit une lettre du capitaine d’un bateau qui lui parle des dettes de Thomas Byrd à son encontre et lui demande de se porter garant et d’honorer les dettes.

(NdlT : Tom Byrd est un personnage qui très présent dans certaines nouvelles consacrées à Lord John, c’est une sorte de valet pour John. Mais il a beaucoup de respect pour lui)

Acheter les premiers tomes de la série Lord John Grey, par Diana Gabaldon - spin off de la série d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique
Acheter les premiers tomes de la série Lord John Grey, par Diana Gabaldon - spin off de la série d'Outlander | Outlander Addict - La Boutique

Il se rend sur le port et aperçoit le bateau nommé Pallas qui était mentionné dans la lettre. Il est abordé par un inconnu et assommé.

Il est emmené sur un bateau ligoté avec un sac sur la tête. C’est Ezéchiel Richardson qui l’a fait enlever.

Lord John demande à Richardson dans quel camp il se trouve. Ce dernier ne répond pas. Et de son côté Richardson questionne John Grey à propos de Claire et de ses antécédents.

Il lui place également sous le nez une lettre de confession d’un certain Neil Stapleton. Ce dernier confesse ce que lui et Lord John ont fait au printemps 1759…

Évidemment Lord John fait comme s’il ne savait pas de quoi il lui parle. Richardson fait donc entrer Percy.

Percy | Outlander fan art, Lord john, Outlander fan
Fan-art | Percy Wainwright

Percy a également signé une confession sur sa relation avec John. Il fait profil bas et s’excuse auprès de John de son manque de courage.

En réalité, Richardson retient John prisonnier car il souhaite attirer Hal à lui. Richardson dit à Lord John qu’il est un voyageur du futur comme Claire et Brianna. Il sait que, dans un futur proche, Hal va prononcer un discours à la Chambre des Lords qui va remettre en cause la présence des Anglais sur le sol américain. Pour une raison obscure, il ne souhaite pas que la guerre d’abolition (de l’esclavage) ait lieu.



 

Chapitre 137 : Des actes infâmes et scandaleux (Infamous And Scandalous Acts)

William s’est mis à la recherche de son père. Personne ne l’a vu depuis quelques jours. Il apprend que Hal est à Charles Town et se résout à aller à sa rencontre.

Amaranthus fait sentir à William le contenu de la bouteille de Black Brandy qui était sous clé dans le secrétaire de Hal. Serait-ce du poison ? Le Duc voudrait-il mettre fin à ses jours ?

3 jours plus tard, à Charles Town, William rencontre Clinton qui l’informe que Hal est parti plus d’une semaine auparavant … vers le Nord (ça, c’est Denys Randall, rencontré par hasard dans la rue qui le lui a dit). Hal serait donc aller trouver Ben ?

De retour à Savannah, une lettre de Richardson est arrivée pour le Duc de Pardloe. Richardson a arrêté John pour « des actes infâmes et scandaleux » et il demande à Hal de venir lui parler. William et Amaranthus se demandent quoi faire ?

 

Chapitre 138 : Le Mal en héritage (Inherited Evil)

Is this wasting time? — artemisa97: contemplatingoutlander: ...

Interrogatoire de John par Richardson.

Pourquoi a-t-il épousé Claire ? Quelle est sa position par rapport à l’esclavage ?

Je le déplore pour des raisons à la fois philosophiques et de compassion. Pourquoi ? Vous attendiez-vous à ce que je me déclare en sa faveur ? »

« Vous auriez pu. »

Sait-il ce qu’est Claire Fraser ?

« Je pense que vous avez une bonne idée de ce que je veux dire, Colonel. Elle vous l’a dit, n’est-ce pas ? C’est la femme la plus impertinente que j’aie jamais rencontrée, dans ce siècle ou dans un autre. » […]

« Ah, oui. Eh bien, alors… »

Richardson se pencha en avant. « Je suis aussi ce que Mme Fraser, sa fille et ses petits-enfants sont. »

Richardson explique les futures décisions britanniques sur l’esclavage (interdiction, abolition…) à partir de 1807.

Son raisonnement : si on empêche la guerre révolutionnaire, l’Amérique restera sous le joug britannique et l’esclavage sera aboli sur le sol américain également. Par la suite, la guerre de Sécession n’aura pas lieu non plus… Ok, mais pourquoi John est-il retenu prisonnier ?

« Comme je l’ai dit – si vous vous en souvenez – mes associés et moi avons repéré plusieurs personnes clés dont les actions affecteront la trajectoire de cette guerre. Votre frère est l’un d’entre eux. Si nous ne l’empêchons pas, il ira en Angleterre et prononcera un discours à la Chambre des Lords, décrivant sa propre expérience et son observation de la guerre américaine, et insistant sur le fait que si la guerre peut éventuellement être gagnée, les dépenses pour y parvenir seront disproportionnées par rapport à tout avantage de conserver les colonies. »

John est donc l’objet du chantage que Richardson veut faire à Hal.

Chapitre 139 : Rêves de gloire (Dreams Of Glory)

Fraser’s Ridge 4 septembre 1780

Claire est réveillée par un mouvement brusque de Jamie. Un cauchemar mais cette fois-ci, elle sent qu’il ne s’agit pas d’un Cauchemar « Wentworth ». Il lui dit que c’est Culloden… mais différent. Murtagh était à ses côtés, souriant. Tout le monde souriait…

Il y avait aussi son père et son grand-père. Claire remarque que toutes les personnes du rêve de Jamie sont mortes.

De temps en temps, quelque chose s’empare de toi – le truc rouge, comme je l’ai toujours appelé. » Il me regarda, presque timidement. « Je l’avais – enfin, j’étais bien au-dessus de ça – quand j’ai mené la charge sur le champ de bataille à Culloden. Cette fois, pourtant… » Il passa lentement une main dans ses cheveux. « Dans le rêve… c’était différent. Je n’avais pas peur du tout, je n’étais pas fatigué – est-ce qu’il t’arrive parfois de transpirer dans tes rêves, Sassenach ? »

Jamie explique qu’il a ressenti des sensations physiques dans son rêve (la caresse de l’herbe sur sa joue, le froid, les battements de son cœur …). Claire lui fait remarquer qu’il est nu alors qu’il s’est couché en chemise. Dans son rêve, il y avait Jack Randall, totalement nu. Lui aussi était nu. Mais Jamie est incapable de dire pourquoi…

 



 

Chapitre 140 : Trois tours avec un rhinocéros (Three Rounds With A Rhinoceros)

Fraser’s Ridge, 16 septembre 1780

Accouchement de Brianna. Elle est accompagnée par Claire, Fanny et est entourée par Roger. Jamie est également présent.

Le score APGAR est bon. Le bébé ne présente pas les mêmes signes cardiaques que la petite Amanda. Tout va bien. Discussion sur le devenir du placenta (marrant !) et sur le prénom du petit garçon. Ce sera David (wee Davy), 2e prénom du père de Jamie.

David William Ian Fraser Mackenzie.

Outlander: Why Jamie and Claire weren't there for Jeremiah's birth in season 4 | EW.com

 

Chapitre 141 : Une clairière bien bruyante (A Bee-Loud Glade)

26 août 1780 – Lettre du colonel Locke (chef de la milice du comté de Rowan) adressée à Jamie.

Je renouvelle mon invitation pour vous et vos hommes à rejoindre le régiment de milice du comté de Rowan et réitère ma promesse que, si vous nous rejoignez, vous garderez le commandement direct de vos propres hommes, vous seul serez soumis à mon commandement et sur un pied d’égalité avec les autres commandants de milice, avec le droit de puiser dans les fournitures et la poudre disponibles pour le régiment. Je vous tiendrai au courant des nouvelles qui me parviendront, et j’espère que vous m’accompagnerez dans cette grande entreprise.

Jamie retourne la proposition dans sa tête. C’est tentant. Il pense aux écrits de Frank. Mais il ne peut pas se résoudre à laisser le Ridge sans défense en sachant qu’il reste des Tories sur ses terres.

Jamie-lit-lettre-tome-9-outlander

Il se rend dans le jardin de Claire pour la rejoindre et trouver du réconfort à ses côtés. Mais elle n’y est pas et se met à parler aux abeilles.

« Vous prendrez soin d’elle, d’accord ? » dit-il enfin, parlant doucement aux abeilles. « Si elle vient vous voir et qu’elle vous dit que je suis parti, vous la nourrirez et prendrez soin d’elle ? »

Il resta un moment, écoutant le bourdonnement incessant.

« Je vous fais confiance pour prendre soin d’elle », dit-il enfin […]

 

Chapitre 142 : Ne vas-tu pas … ? (Don’t You …?)

20 septembre 1780 – Lettre du colonel Sevier

Sevier demande lui aussi à Jamie de le rejoindre. Le 25 septembre à Sycamore Shoals afin de contrer l’avancée de Ferguson et ses troupes.

Communication de Ferguson à l’attention des habitants de Caroline du Nord : il décrit des exactions qui auraient été commises par les Barbares et les encourage à prendre les armes et à le rejoindre.

Chapitre 143 : Je vais te dire quelque chose (Will I Tell You Something)

Sycamore Shoals 26 septembre 1780

Claire est la narratrice du début de ce chapitre. On comprend qu’elle a accompagné Jamie auprès de la milice de Sevier. Elle pense à ce qu’elle connaît de l’histoire et à ce qu’elle est en train de faire. L’ensemble du corps armé se dirige vers le sud, vers la Caroline du sud où se dirigent également les troupes de Ferguson qui a prévu d’attaquer et de détruire des petites communautés telles que Fraser’s Ridge. Les deux armées convergent vers l’une vers l’autre et devraient se rencontrer à King’s Mountain … la bataille dans les livres d’histoire étant répertoriée au 7 octobre..

Au départ les hommes accompagnant l’armée de Jamie n’étaient pas très heureux d’avoir Claire avec eux. Mais comme d’habitude, elle a su se rendre utile voire indispensable en soignant les blessures et bobos des uns et les autres.

Ce qui fait qu'on aime …CLAIRE FRASER |
Un jour, un prêtre m’a dit que les aptitudes à soigner étaient un don de Dieu. – Claire

Jamie parle à Claire d’une conversation qu’il a eu avec Mandy. Il lui apprend que Jem et Mandy peuvent communiquer à distance. D’après Mandy, elle et son frère peuvent également tous les deux entendre leurs parents et Claire (un peu) mais pas Jamie. Il n’est « pas de la même couleur ». Pour Mandy, Jamie est de la couleur de l’eau comme son petit frère David… Cela signifie t-il que le dernier né des Mackenzie ne peut pas voyager dans le temps ?

S’il devait mourir à cette bataille Jamie demande trois choses à Claire :

  • une messe dite par un prêtre
  • qu’ils retournent tous dans leur époque. Il faudrait alors confier David à Ian et Rachel
  • qu’elle se souvienne de lui.

Ils font l’amour.

 

Chapitre 144 : Une affaire en suspens (A Hanging Matter)

3 octobre 1780

Des Tories ont été faits prisonniers et les colonels veulent que Jamie vienne pour prendre une décision. Cleveland veut pendre les prisonniers. Mais tout le monde n’est pas d’accord et Jamie s’y oppose fermement.

Outlander' Star John Bell on Delving Into Ian's Mohawk Story & What's Next

Parmi les prisonniers il y a un de ses anciens métayer, un de ceux qui avaient été banni et avait choisi de partir. A la faveur d’un nuage de fumée, Jamie et Ian s’arrangent pour permettre au prisonnier de s’échapper vers la forêt.

 

Chapitre 145 : Le miroir fêlé (The Mirror Crack’d)

7 octobre 1780

C’est le jour de la bataille. Jamie a une drôle de sensation en entendant la situation détaillée par les soldats telle qu’elle était décrite dans le livre de Frank.

Jamie a demandé à Roger de rester auprès de Claire. Cependant Roger a décidé de ne pas l’écouter et de le suivre sur le champ de bataille. Tout comme Claire

Point de vue de Roger. Il rapporte les mots que lui a dit Jamie. Il dit une bénédiction pour les hommes de Jamie. Au moment de partir vers la bataille Jamie lui dit « prie pour moi ».

Chapitre 146 : La malédiction s’abat sur moi (The Curse Is Come Upon Me)

Récit de la bataille narré en alternance par Jamie et Claire.

Les balles sifflent tout autour de Claire. Dans l’affolement des déplacements de la bataille, Claire croise une femme apeurée portant un calicot jaune.

Claire comme Jamie parlent du petit sifflet de Ferguson.

Jamie se fait mordre le mollet par un serpent et se prend une balle dans la poitrine.

 

Chapitre 147 : Beaucoup de sang (A Lot Of Blood)

Claire ressent le moment où la bataille change de visage. Elle rejoint la clairière où se sont déroulés les affrontements et croise en chemin un jeune soldat qui a le fusil de Jamie. Où l’a-t-il eu ? Crie-t-elle

Le jeune homme dit « il est mort« . Claire trouve Jamie étendu au sol dans une mare de sang.

Il n’est pas mort, il parle encore mais il a l’air sérieusement blessé. Il murmure qu’il n’a pas peur.  » pardonne-moi« .

Mais Claire n’abandonne pas et ne le lâche pas. Elle essaie de diagnostiquer d’où provient la blessure la plus grave. Ian les rejoint.  » il est mort. Laissez-moi le prendre nous le ramènerons à la maison« .

Claire n’écoute pas.

Phrase énigmatique : « bleu. Ce n’est pas vide. C’est magnifique. »

Ian récite le « je vous salue Marie ». Claire est étonnée de le reconnaître et prend conscience qu’elle visualise un vaste espace bleu dans son esprit comme la cape de la vierge marie.

Roger arrive. C’est un petit soulagement pour Claire.  » tu ne peux pas mourir mec, les presbytériens ne donnent pas les derniers sacrements« .

Claire se bat, elle s’accroche et ne veut pas laisser tomber.

À nouveau cette phrase énigmatique. « BLEU. C’est magnifiqueCe n’est pas vide. »

Alors que Claire presse son visage contre la poitrine de Jamie qui respire à peine, elle se retrouve avec une balle de mousquet dans la bouche.

Je sentais la reddition de Jamie dans mon ventre et dans mes veines et le pouls puissant de Ian dans mon cœur et mes artères. « Aidez-moi »

 



 

Chapitre 148 : Pas. Maintenant… (Not … Yet …)

Claire est restée près de 48 heures auprès de Jamie.

‘Il est en vie Claire je ne sais pas comment vous avez fait mais il est en vie. Nous avions peur de vous déplacer tous les deux parce que vous ne l’auriez jamais laissé tomber. »

Claire parle à Jamie qui ouvre les yeux : « tu n’es pas mort, nous rentrons à la maison. »

Chapitre 149 : Fils de pute en colère, furieux et coriaces. (Angry, Irascible, Difficult Sons Of Bitches)

Fraser’s Ridge 22 octobre 1780

Claire doit faire une chirurgie sur la jambe de Jamie et elle veut l’endormir à l’éther. Jamie oppose un peu de résistance car il a peur de mourir.

L’opération se passe bien : Jamie pourra remarcher correctement après quelques temps.

Jenny seule dans la cuisine confie à Claire que le Sachem l’a embrassée. Elle a aimé ça. Le Sachem veut partir vers le nord pour prévenir les Indiens de ce qui va se passer afin qu’ils puissent choisir leur camp. Jenny aimerait partir avec lui mais ne peut pas s’y résoudre. Elle ne peut pas laisser sa famille. Et elle pense à Ian (son mari).

 

tome-9-outlander-frnaçais

précommander

 

Chapitre 150 : Et qu’en est-il de Lazarus ? (And What Of Lazarus?)

Fraser’s Ridge 11 février 1781

Jamie sort difficilement du lit. Claire fait un parallèle avec Lazarus revenu d’entre les morts et poursuivre sa vie alors qu’il n’avait pas prévu de le faire. Jamie marche avec une canne.

La bataille a fait quelques dégâts parmi les hommes de la communauté. Jamie n’est pas encore retourné à l’alambic. On sent que Claire n’est pas totalement optimiste. Il manque quelque chose. Ils n’ont pas fait l’amour depuis 2 mois.

Claire est en train de se coiffer devant le miroir et remarque que les nouvelles pousses de cheveux au-dessus de ses oreilles sont totalement blanches.

Elle se souvient de ce que lui a dit Nayawenne, la vieille indienne Tuscarora. Lorsqu’elle était auprès de Jamie sur le haut de la montagne, Roger a pu voir une faible lumière bleue aller et venir dans ses mains lorsqu’elle touchait Jamie.

Claire et Jamie se rendent au jardin : il y a désormais 11 ruches.

Arrivée de John Quincy Myers. Il remet un petit paquet à Claire qui lui a été donné par une femme qui tient la taverne près de Charlotte.

C’est une pierre bleue, une lettre l’accompagne.

 » elle vient un site ancien et elle pourra guérir les blessures de l’âme et du corps ».

Mais le plus étonnant c’est que la lettre a été écrite sur l’ancien document dans lequel le gouverneur donne les terres de Fraser’s Ridge à Jamie. La lettre de Lord George Germain (celle qu’avait présentée Ulysse) est également cousue dessus.

 

MISE A JOUR DU 14 JUIN 2022

Chapitre 151 : Une bouteille à la mer (A Message In A Bottle)

À bord du Pallas dans le port de Savannah

Lord John est toujours retenu captif sur le bateau. Il ne craint pas véritablement pour sa vie tant que Richardson n’a pas mis la main sur Hal. John pense que Hal est parti à la recherche de Ben dans le nord.

Percy vient lui rendre visite. La porte de la cabine de John a été refermée à clé derrière lui lorsque Percy est entré. Il est venu dire deux choses à John : il est sincèrement désolé et il l’aime.

À son tour John lui demande une chose : qu’il aille dire à William qu’il l’aime. Percy étant un tel lâche, il n’ose pas lui demander d’en dire plus à William et notamment que ce dernier prévienne le Général Prévost.

outlander john william
Lord John et William – saison 7 Outlander

 

Chapitre 152 : (Titus Andronicus)

Percy est chez William et lui dit où se trouve Lord John… Non sans peine… William est obligé de lui tirer les vers du nez car son discours est plutôt incohérent. Percy explique tout ce qu’il sait.

Après ces révélations, William entraîne à Amaranthus dans le jardin à l’abri des oreilles. Ils échangent leur avis et leurs idées sur ce qu’il faut faire.

Lorsqu’il revient au salon, Percy est allongé par terre dans son vomi et ça sent fort le brandy. Après des tentatives désespérées de le sauver, Percy meurt.

 

Chapitre 153 : Livraison spéciale (Special Delivery)

John Quincy arrive avec Félicité, Germain et Joannie.

outlander john quincy myers

Germain a changé et est désormais entré dans la puberté. Il a apporté une lettre de Fergus. Elle relate un événement qui s’est produit le mois précédent et qui les a bouleversés. C’est la raison pour laquelle Fergus a envoyé les enfants au Ridge. Marsali et les jumeaux suivront si les choses devaient empirer.

Aucun des enfants n’a donné d’explication à Claire et Jamie donc Claire va questionner Fanny qui est très proche de Germain.

Deux hommes sont venus à l’imprimerie alors que Germain et Fergus s’affairaient à la presse. Ils les ont attaqués mais Fergus a réussi à les maîtriser en les tuant d’une balle dans la tête. Fergus s’est arrangé pour faire disparaître les corps probablement avec l’aide des Fils de la Liberté.

Réveil dans la chambre de Claire et Jamie. « Comment te sens-tu ce matin ? Comme si quelqu’un avait marché sur mes boules ». Claire procède à une inspection en règle… Elle se sert de la pierre bleue avec un peu d’huile pour pratiquer un massage spécial. Thérapeutique !

Outlander Season 6 | Explore Tumblr Posts and Blogs | Tumgir

 

Chapitre 154 : Ne jamais craindre de négocier ; Ne jamais négocier la peur au ventre (Never Fear To Negotiate; Never Negotiate From Fear)

Demande en mariage très peu conventionnelle entre Bobby Higgins et Silvia Hardman. En présence de tous les enfants et de Claire et Jamie.

 

Chapitre 155 : Mariage Quaker, 2e version (Quaker Wedding, Redux)

Mariage à la mode quaker entre Bobby et Silvia dans la Maison des Rencontres. Jamie ainsi que les autres personnes présentes rient aux larmes. Le repas de noces a lieu dans la Grande Maison.

Pendant la soirée de fête, un cavalier arrive au Ridge : c’est William.

« Monsieur, j’ai besoin de votre aide. »

[FIN]

Acheter le Livre Outlander Tome 9 | L'adieu des Abeilles - Partie 1 de Diana Gabaldon | Outlander Addict - La Boutique
Acheter le Livre Outlander Tome 9 | L'adieu des Abeilles - Partie 1 de Diana Gabaldon | Outlander Addict - La Boutique

Des extraits du tome 10 publiés et partagés par Diana Gabaldon elle-même

Une fois que la lecture du tome 9 est finie, on retombe dans cette sensation de vide, comme lorsqu’on quitte des amis ou des êtres chers.

Le rythme d’éciture de Diana G. est variable selon ses engagements personnels. Ces dernières années, avec son rôle de consultante sur la série ou son rôle (parfois) de scénariste, elle reconnait avoir eu moins de temps que par la passé.

Combien de temps va-t-elle mettre à boucler l’écriture du tome 10 ? Personne ne le sait ! Même pas elle ! En attendant, on peut patienter en lisant les extraits qu’elle a la gentillesse de partager. Je vous en propose une traduction dans l’article ci-dessous.

Extraits du TOME 10 de la saga Outlander

 

62 commentaires

  1. Chapitre 1- 10
    Quel travail Aurèlie.👏 ..je sais ce que cela demande comme temps..en plus de la lecture!
    Mais purée…quelle émotion de plonger dans ce 9ème tome tant attendu!!
    Les retrouvailles avec Jenny et Jamie, est le moment que j’attendais de plus..et le séjour de Brianna et de Roger avec toutes les explications et informations qu’ils peuvent apporter, est forcément un bouleversement, du moins pour certains, sans compter que les enfants grandissent…!
    On revient sur l’histoire des lettres que j’ai ADORÉ depuis sa conception, les voyageurs dans le temps vont sans doute avoir un rôle clef dans l’histoire ( je pense) et le livre de Frank une belle surprise..!!
    Le héros Sam-I-am, sûrement comme tu dis, un signe qui restera pour toujours gravé dans le récit de Diana.
    J’ai bien aimé la réplique de Jamie sur la nouvelle maison, comme étant la dernière, j’imagine que le passage doit faire sourire, mais je pense aussi aux révélations du viol de Jamie…Claire doit en avoir parlé en détail à Brianna, soit, mais je ne comprends pas la nécessité d’en parler à Roger…peut-être par rapport à la rencontré de ce dernier avec BJR..?
    Beaucoup de problèmes relationnels et d’organisation en plus de tous ceux d’ordre quotidien, un Jamie encore bien tourmenté et soucieux, une famille Fraser qui ne pourra pas encore vivre tranquille…du Diana quoi!!
    ĢRAND MERCI DE TOUT CŒUR Aurèlie, t’es la meilleure!!❤❤❤
    Bisous.💋💋💋

  2. Merci beaucoup j’ai vraiment hâte qu’il paraisse en français , je pense que cela va être passionnant , le seul problème c’est que je vais le lire trop vite …. il me faudra au moins 3 relectures comme les tomes d’avant .

  3. Merci merci 100000 fois pour ce condensé de chapitres c’est génial et ça permet de patienter avec la suite de la série et la sortie du livre il me tarde la suite
    Passer de très bonnes fêtes de fin d’année

  4. Merci! Quelle prouesse ! Lire en vo puis synthétiser en FRS ! Bravo!👏
    Que d’infos ! Donc vite re apprécier le jeu de tous les acteurs au fil de cette (longue) saga riche en rebondissements !!
    En attendant belles fêtes à toutes/tous! 😀🖐

  5. Aurélie tu signales les spoliers mais tant pis
    Je suis qu’à la fin du tome 2, bien sûr la série je la connais sur le bout des doigts car je la passe en boucle, sur la saison 6 avec tout ce qui a été dit jusqu’à présent et au vue de ce qui sort pratiquement tous les jours je m’y retrouve !!!
    J’ai quand même eu la curiosité de lire les résumés des 10 premiers chapitres, bien sûr je suis larguée !!! mais ma PASSION pour Outlander et ma « curiosité » ont été assouvies, au diable l’avarice !!
    Je retrouve : – par contre le passage des initiales « J et C » qui ont fait l’objet d’une scène coupée, dans la S 1 ou 2, je ne sais plus ; – le fait que Roger veuille se faire ordonner correspond un peu à la S 6 ; – les voyageurs dans le temps comme Me Raymond ; – BJR qui revient en mauvais souvenirs pour Jamie etc…
    Merci beaucoup Aurélie pour tout ce travail….Très Bonnes Fêtes de Nouvel An !!!

  6. bonjour, de plus près.je voulais remercier Aurélie pour toutes ces traductions.j’ai lu pour la première fois ‘le chardon et le tartan’ en 2018.puis j’ai trouvé par hasard ‘outlander addict en 2019.puis j’ai acheté tous les tomes de la saga.et enfin j’ai acheté les D V D des films de outlander.suis je une fan?

  7. Wahoo !!!!!
    Grand grand merci pour tout ce travail…
    Je vais, de nouveau , relire le résumé du T9
    C est passionnant…passionnant….
    Vivement la traduction française….

  8. Merci beaucoup ! Je me suis spoilée à fond !!! Détail : je contredis Jamie, Faith ne peut pas avoir été conçue à l’abbaye, puisque Claire lui annonce la nouvelle alors qu’ils sortent de la grotte souterraine.

  9. Merci beaucoup. J’ai adoré cette lecture.
    Je suis impatiente de lire le livre. L’attente va être longue.

  10. Merci Aurélie pour cette superbe traduction ,comme j’ai hâte de pouvoir le lire en Français en espèrent qui nous feront pas trop de coupes ,amitié .

  11. Chapitre 11-16.
    Rien qu’avec le résumé je me voyais dans le décor de la série avec tous nos chers personnages et d’autre nouveaux!!
    Une partie plus  » bucolique » (peut-être) où on essaye de revivre normalement, très surprise d’apprendre pour le fils de Lord John, Cinnamon, ( ah bon, on n’était pas au courant nous…un’autre histoire qui se greffe…j’espère que Diana nous la racontera..) et pour les jumeaux de Marsali.( il faudra que je relise, je ne me rappelle plus pourquoi elle est partie..🤔)
    Certes, Fanny étant avec eux, Jamie espère de tout cœur de revoir William et si un jour il y aura des retrouvailles, je pense qu’elles seront bien « chaudes » à défaut d’être chaleureuses..!!
    Brianna aux fusils et Jamie qui pense à mener sa propre bataille…ce deux là, font décidément une belle paire!!✌
    MERCI AURÈLIE 🙏pour la traduction et de nous gratifier de nouvelles de ce 9ème tome qui doit être passionnant!!
    💋💋💋

  12. Bonjour. C’est génial ce que vous avez fait ça nous permet d attendre cet été mais en même temps c’est frustrant 🙄 jene suis pas assez bonne en anglais pour lire la version américaine alors il faut que je patiente et vous m y aidez. Encore merci et j attends d autres résumés avec impatiente.

  13. Bonjour et Très Bonne Année aux ami(e)de Outlander-addict.
    Je voulais adresser un petit mot à l’attention d’Anna qui est très active sur ce site : vous pourrez trouver le récit des origines de John Cinnamon dans « le cercle des sept pierres » qui est un recueil de courts romans ou nouvelles centrés essentiellement sur Lord John mais aussi d’autres personnages importants de la série et certains de ces récits nous éclairent entre autres sur le voyage dans le temps… (voir « des usages de l’armée » qui se déroule en partie au Québec pour ce qui est de J. Cinnamon)
    De plus, concernant l’os hyoïde de Roger caractéristique des néandertaliens, ce serait peut-être envisageable puisque les progrès de la génétique ont montré qu’il y a eu des cas d’hybridation entre Néandertal et Homo sapiens, certains hommes modernes d’Eurasie conservent encore dans leur ADN des gènes des Néandertaliens… Diana Gabaldon a-t’elle voulu simplement fournir une explication au fait que Roger a survécu à la pendaison? Ou peut-être est-ce un indice important qui sera éclairci dans le tome 10?? À suivre…
    Pour l’anecdote, dans un livre publié récemment et traitant d’archéologie, j’ai vu ceci: « dans l’étude du tartre dentaire des Nėandrertal, on trouve des traces de camomille, d’achillée millefeuille, de champignon penicillium et de bourgeon de bouleau riche en acide salicylique, ceci laissant penser à l’l’existence d’une pharmacopée paléolithique »… rappelant aussi celle de « l’amie Claire » comme dirait Rachel.
    Pour ceux et celles qui maîtrisent un tant soit peu la langue anglaise, n’hésitez pas à lire le tome 9 dès maintenant, sinon Aurélie vous aidera à patienter avec ces résumés de chapitres concis et clairs. Bravo!
    En espérant n’avoir pas été trop longue dans ces explications, il ne me reste qu’à féliciter Aurélie pour sa passion et son travail assidu.

    1. Merci Francesca pour les informations sur Cinnamon, c’est très aimable de ta part. Je n’ai pas lu en effet  » Le cercle des 7 pierres », de la série Lord John, j’en ai acheté que deux.
      Félicitation pour ton commentaire instructif et intéressant, la connaissance est richesse que j’apprécie et qui porte bien d’éloges.🌺

      1. Merci Francesca pour toutes ces informations qui sont très intéressantes et me donnent l envie, que j avais déjà, de lire également les livres écrits par Diana sur Lord John !!!
        Ps : tu nous as donné ces infos le 8 janvier (jour mon Anniversaire !!!)
        Bonne journée 😃👍

    2. Francesca, vraiment merci pour tous les enrichissements que tu apportes à ma publication !
      Tant sur Cinnamon (il faudrait que je relise « Des usages de l’armée » car je ne m’en souviens plus du tout 🤔)…
      que sur l’histoire et les connaissances en histoire/préhistoire !
      Je te remercie également pour tes encouragements et tes paroles si bienveillantes 🥰
      Aurélie

  14. Chapitre 17-23
    Le moins qu’on puisse dire est qu’on ne s’ennuie pas à Fraser’s Ridge…tous ces personnages prennent place pour étoffer l’histoire et en tresser les bases.
    J’ai comme l’impression que la lecture du livre de Frank doit porter quelques moment d’humour connaissant Jamie et nul doute qu’il aura forcément quelque chose à lui dire…!!😉
    J’adore cette idée, comme celle des lettres, elle est fascinante, interpellante et subtilement intégrée à ce voyage dans le temps de certains personnages. Jamie qui l’a accepté dès le début pour Claire, doit forcément se réjouir de cette chance unique de poser quelques pas dans le futur grâce au récit de Frank.
    Par contre Brianna à commis une grosse erreur…je crois bien que les conséquences se feront sentir, autrement Diana ne lui aurait pas infligé la gaffe..n’est pas???
    Un Jamie qui me semble prend les devant sans plus attendre, comme s’il avait compris qu’être « gentil » et obéissant ne porte pas toujours les bon fruits et il doit y avoir des très belles description des paysages.
    Un tout tout grand merci pour cet énorme travail, Aurèlie, et le plaisir de continuer à suivre les aventures de nos héros !
    Je me demande néanmoins si tes jours sont de 12h comme pour tous les autres « mortels » ou alors si la fréquence de tes faits et gestes est en mode accéléré …dans tout les cas, tu maîtrises le tout de façon magistrale !!!❤❤

  15. Bravo aurélie pour ces résumés. Je n’en suis pas aussi loin mais cela ne me gène absolument pas de lire tes résumés qui sont supers et d’autre part il y a tous ces petits détails que tu n’as pas donné . De toutes les façons je le relirai plusieurs fois et la version française ne sera pas la dernière fois non plus.
    Avec ce 9 ème tome, je relis certains chapitres des autres tomes et cela ne s’arrêtera pas j’en suis sure. J’espère que nous n’aurons pas trop à attendre le 10ème tome aussi.
    Merci à tous les addicts et en particulier à toi aurélie.

  16. Bonjour,
    J’ai survolé mais pas lu tout complétement car je n’ai lu aucun livres!!!! Mais bon je suis curieuse. Néanmoins quelque chose me chagrine que j’attend depuis très longtemps : Quand aurons nous l’explication du fantôme de Jamie dans la saison 1 épisode 1 ?????? C’est horrible d’inclure cette présence sans jamais expliquer pourquoi et je me rend compte que rien est dit à ce sujet dans le livre 9 !!!!!C’est pas trés juste de la part de Diana Gabaldon !
    Ne pas avoir de réponse à un fait aussi important est frustrant.
    Bonne journée Aurélie.

    1. Bonjour Evelyne,
      Diana Gabaldon a toujours dit que l’explication serait donnée dans son dernier roman. Dans l’épilogue.
      Il va donc nous falloir patienter encore pour avoir le fin mot de l’apparition de ce fantôme !
      Bien à toi,
      Aurélie

  17. Chapitre 24-30.
    Aucun doute, grâce à ce résumé, que si tu soulignes les poignantes descriptions de Diana, il y aura de quoi se saisir, comme c’est déjà arrivé !
    Elle n’y va pas de main morte quand elle souhaite être convaincante et elle me mâche sûrement pas ses mots pour rendre son imagination bien réaliste !
    Elle est très forte, c’est indiscutable !!!
    C’est un moment du livre où on s’attarde apparament sur un autre fait dramatique qui touche notre chère famille et je t’avoue que je suis fort interpellée par le médaillon, Feith et Mtre.Raimond qui refait surface dans la mémoire de Claire…affaire à suivre comme Diana sait si bien le faire et ce n’est pas fini…cela me paraît un’ évidence !
    Un tout tout grand merci Aurèlie pour ce nouveau résumé.J’ignore comme tu fais en si peu de temps, mais c’est formidable !!

    1. Ce qui m’étonne, c’est que Fanny soit en possession d’un médaillon ! Malgré sa vie agitée au bordel puis dans sa fuite, jusqu’à ce qu’elle arrive à Fraser’s Ridge, elle n’aurait jamais perdu/ne se serait jamais fait voler ce médaillon ?? C’est vraiment étonnant.

  18. Quel travail ! Et quel talent de conteuse !
    C’est un vrai plaisir de vous lire et de vous écouter. Je suis devenue addict grâce à vous !
    Un grand merci pour tout

  19. Chapitre 31-36
    Que de rebondissements!! Lord John et William qui ne s’entendent plus vraiment…le projet abouti pour les croyances de chacun dans l’ imprente de l’esprit qui habite Fraser’s Ridge, bénéfique pour tous…notre sacré Jamie qui n’a pas digéré ce qui s’est passé entre Claire et John..( je pense que passage porte une lecture bien amusante..en connaissant Diana…sauve qui peut !!!) …et enfin les problèmes de cœur de Brianna dont ne n’ai pas de souvenirs..(mais avec ma mémoire, c’est normal.😔)
    Les passage avec le noms des trois filles de Mme.Hardman je pense qu’il doit être bien amusant!
    Merci Aurèlie pour ta générosité, 🙏 hâte d’être au mois d’août pour l’acheter en français et en discuter plus ouvertement.💋❤💋❤💋

  20. Chapitre 37- 43
    Il suffit ce que tu résumes sur la duspute pour s’en amuser..!!😉
    Le développement avec Lord John et sa lettre semble très intéressant, je sens que je vais m’amuser à la lecture..😄
    Et bien sûr , la milice, le choix du camps et la guerre…on n’en a pas fini avec l’histoire de Diana…sont terrein ne gèle jamais, toujours fertile à toutes saisons!!!👍
    Un tout grand merci Aurèlie !🙏

  21. Chapitre 44-49
    J’ai l’impression que tous ces personnages seront assujettis à des prochaines intrigues
    dans un récit qui se défini, encore et toujours, bien riche.
    Disséminés sur la pointe des tentacules de la fantasie de Diana, ils sont prêts à se poser avec le dextérité qu’on lui connaît.
    Un tout grand merci Aurèlie. 🙏🙏🙏

  22. Chapitre 50- 55
    Ça n’arrête de rebondir..les émotions doivent se succéder non stop !!
    Une fertilité de tout moment que l’écriture de Diana doit emporter dans tout plaisir.
    Pas étonnée pour le chapitre 54 ..on moment d’intense émoi qui revient…6 tomes après tout de même, cela nous en dit long sur l’auteur.
    Merci Aurèlie🙏 je suis certaine que ce tome 9 doit être vraiment passionnant…ce qui est bizarre est le fait que, malgré les personnages que je ne connais pas, je m’imagine les scènes de ton résumé comme si elles avaient déjà été porté à l’écran …ce qui donne à ton résumé une stesure de plus accomplie.💋💋💋

  23. Chapitre 56-61
    Le moins qu’on puisse dire est que dans ce tome on avance tambour battant …pas de repis pour les braves ..le récit de Jamie sur la bataille de Culloden doit être poignant à lire!!
    Merci Aurèlie.🙏..hâte de connaître la fin que Diana à imaginé !!!

  24. Chapitre 62-67
    La fantasie de Diana est terriblement itinérante…comment fait-elle pour relier en discontinu faits et personnages dans cette histoire qui semble sans fin et on ne pourrait plus riche d’ aventures sans cesse renouvelées?
    L’avantage pour tout lecteur, celui de la découverte sans se poser des questions pour en connaître la suite agrippé par le récit.
    Merci Aurèlie.🙏

  25. Chapitre 63-79
    Et bien, ça ne « chaume » pas!!!
    De quoi en faire un film bien « mouvementé »😂
    Depuis le temps qu’on en parle, l’ordination de Roger se traîne en longueur, je trouve !
    Hâte de lire les pages où Roger parle à Fergus du passage dans le temps…par contre, encore un incendie à l’imprimerie…les pauvres, Diana les persécute, ce n’est pas possible !
    Et pour ce qui est des envies « pressantes » de Jamie, frais des souvenirs du 2/sais6 …on comprend aisément et on partage🤣🤣.
    Par contre le visage de Frank en rêve, ça c’est une surprise de taille!! Plutôt imbarassant je trouve!!
    Bon, pour toi le ressenti est plus évident en émotion, certainement, mais moi je suis déjà bien contente d’avoir un’idee de la suite du tome 8 et donc un tout grand merci Aurèlie. 🙏

  26. Chapitre 80-91
    Ça bouge dans tous les sens et sans repis, il faudra prendre des note, les personnages sont en nombre!
    J’imagine ton hilarité dans la lecture face aux expressions de Jamie confronté à cet objet bizarre…j’ai éclaté de rire rien qu’en te lisant🤣!
    Un nom de plus à ajouter à notre cher Jamie et nul doute non plus sur le fait que le whisky de la saga ait influencé le choix de Sam d’en produire un…fil conducteur dela saga..comme lui!!🤣🤣🤣
    Un tout grand merci Aurèlie pour ton partage.🙏❤💋🌺

  27. Chapitre 92-97
    Étonnement, les talents des Brianna sont bien connu et utiles même en temps de guerre. Je peu imaginer son angoisse en ajout à celle de n’ avoir aucune nouvelle de Roger.
    Une page de guerre bien détaillé par Diana j’en présume, qui porte sans aucun doute, sa capacité descriptive en maître.
    Merci Aurèlie. 🙏

  28. Chapitre 98-109
    Le temps de la guerre n’est pas encore fini, tout aussi bien que les tracas pour notre cher couple et tous les autres…..
    Diana déroule avec entrain une pelote de laine sans fin!!
    Merci Aurelie. 🙏

  29. Chapitre 110- 115
    Décidément, pas de repos pour les braves..toujours sur la sellette, infatigables et prêts à résoudre les problèmes des autres!!
    Encore une cicatrice pour notre Jamie…il aura brodé sur sa peau toute sa vie…!!!
    C’est sûr, avec Diana, il n’est pas encore temps pour savourer à l’aise un tasse de thé sur une chaise à bascule devant un bon feu!!!
    Merci beaucoup Aurelie!!!🙏

  30. Chapitre 116-121
    On commence déjà à parler de fantômes…c’est bien…on est sur la bonne voie pour avoir indices plus définis pour toutes supposition face à celui de Jamie du 1er.tome!!
    Il sont éternels, soit, mais celui-là ça fait 30 ans qu’il ne frappe pas du moindre coup pour se faire connaître!!😁
    Je crois que Frank il en sait plus que ce qu’il dit!!😉
    Merci beaucoup Aurelie!🙏

  31. Chapitre 122-127
    Brianna reprend la recherche pour comprendre le mystère du passage des pierres dont on nous avait déjà parlé. Diana a les idée très claires sur le sujet, forcément, moi j’ai un peu de mal à la suivre, mais il en reste que cette auteure est un génie de l’écriture.
    Merci beaucoup Aurelie.🙏

  32. Chapitres 122 à 127
    Bonjour à vous toutes (et à tous… car il existe des « outlander-addict » masculins, je connais certains d’entre eux qui apprécient aussi bien les livres que la série, avec ses très bons acteurs entre autres).
    Parmi les illustrations photo que vous avez utilisées pour le résumé du tome 9, vous avez discrètement glissé le portrait de Lord Ellesmere, ou du moins de l’acteur à qui on a confié ce rôle si important! Je voulais simplement lui souhaiter de réussir à relever le difficile challenge et d’être au même niveau que tous les acteurs qui ont personnifié les personnages des romans de Diana Gabaldon. La ressemblance physique importe peu, ce qui compte est l’interprétation et jusqu’à présent nous avons parfois mais rarement été déçus, que ce soit pour les rôles principaux ou pour les acteurs qui sont passés dans les différents épisodes, au fil du récit.
    Un conseil: que les personnes qui aiment la série TV ne soient pas rebutées par la lecture des livres malgré leur aspect volumineux, leur lecture est tout aussi passionnante et j’en profite pour féliciter les scénaristes qui les ont adaptés.
    Toute ma gratitude pour le travail que vous effectuez ici, vraiment, bravo!

    1. Bonjour Francesca et merci pour les infos sur les romans concernant « Lord John » et l os « hyoide » de Roger…très intéressant
      Bonne après-midi et à bientôt 😘

  33. Chapitre 128-133
    Encore des problèmes pour Jamie à cause d’Ulisse…pauvre Jamie, jamais la paix pour lui!!! Rendre les terres..après toutes ces années…leur stèle est en Écosse..qu’est-ce que tu nous mijotes encore Diana?🤔
    Roger est enfin pasteur et ces voyageurs dans le temps sont de plus en plus nommés…Diana commence tout doucement à dévoiler tous ses secrets et, en la connaissant, il y aura de belles surprises encore certainement !!😉
    Merci beaucoup Aurelie pour ce partage et le temps que tu lui consacres 🙏, ce tome 9 semble sans conteste très riche!!😍

  34. Chapitre 134-139
    Quelle histoire passionnante avec Richardson qui développe à nouveau le thème du passage des pierres!!! Je ne me rappelle peut-être plus, mais il ne me semblait pas que Lord John ait été à connaissance du secret de Claire!
    Et ce rêve de Jamie est troublant en effet…le fantôme approche plus que certainement !!
    Merci beaucoup Aurélie.

  35. Du chapitre 1 au 139…
    Bonjour Aurélie, comme je l avais dit dans le live Patreon, impossible de pouvoir prendre le tome 8, donc j en profite pour lire tes traductions du tome9
    Quel bonheur de retrouver Jenny avec la famille de Ian et Rachel, les retrouvailles avec Jamie également. Les lettres de Claire et Jamie étaient déjà dans les tomes 7.
    Le fait de reconstruire une maison, lixite Jamie « ka dernière » et ce mystérieux livre de Franck qui intrigue Jamie mais aussi plus tard Claire. Est-ce une protection de Franck à Jamie et vice versa 😏
    J avoue Aurélie qu avec tous ces noms et prénoms, Diana nous plonge ou plutôt nous fait circuler dans un véritable labyrinthe de thuyas tel que les anglais ou le fameux architecte « Le Nôtre » savait si bien le faire à Versailles tout cela pour dire que l on s y perd un peu et qu il me faut revenir en arrière dans les chapitres !!!
    Cinnamon fils de Lord John « Non »
    Pas le temps et pas de répit au ridge…
    Il va falloir s accrocher pour les descriptions en détails venant de Diana, nous savons en ayant lu les autres livres qu elle fait dans la dentelle !!!
    Le médaillon pose question, Me Raymond aurait il sauvé Faith, cela interpelle 🙃
    La jalousie de William, Jamie qui n a toujours pas digéré et excusé le mariage de Claire et Lord John mais surtout le fait d avoir « consommé » ce mariage un soir de beuverie…
    La milice que doit monter Jamie pour se protéger du Ridge…
    Diana avec toujours autant d imagination est tentaculaire et fertile
    Un incendie de plus, cette fois c’est Fergus, 3ème incendie pour les Fraser’s, si ma mémoire est bonne…
    Un personnage de plus du passage des pierres, c’est Fergus cette fois-ci…qui est au courant
    Ian et Rachel qui aident Sylvia
    Le livre de Franck donne des infos à Jamie qui a des regrets concernant Brianna
    Voyage inquiétant aussi pour Rachel, Ian qui veut aller jusqu’à New York et s informer sur Émily. Échanges entre Ian et Émily et la protection de Totis fils de Ian..
    Brianna et Roger qui arrivent à bon port, elle a hérité du talent de peintre de sa grand mère Ellen, qui en parle avec William et de leur nez identique!!!
    La guerre toujours présente, c’est récurrent mais c’est la réalité 🙃
    Jamie que l on va appeler le « balafre » vue tous les points de sutures qu il a…
    Discussion entre Claire et le S’achemine sur la protection des vivants pour les morts ?!! Fantômes qui protègent…
    Conversations également entre William et Brianna
    Risques pour Brianna de parler des passages des pierres, par écrit, en verlant anglais « pig latin »?
    Je suis étonné qu Ulysse s en prenne à Jamie, n ayant pas lu le tome 8 c est peut-être dedans ?, en attendant il a bien caché son jeu !!! Rendre ses terres avec tout le travail accomplit et enfin voilà un nouveau qui vient du futur 🙃 Richardson ???

    1. Faute de frappe il faut lire au sujet de la milice que monte Jamie c’est « pour protéger le Ridge »
      Merci

  36. Chapitre 140-150
    On retrouve à ce moment un extrait du livre déjà publié en avant première qui a suscité spéculations sur qui était en train de parler aux abeilles…et bien voilà, c’est fait…c’est notre cher Jamie !!! Cela doit être un passage plein d’émotion comme Diana sait les décrire, tout autant que pour ses blessures. Pauvre Claire et aussi Jamie…encore fustigé dans sa chair et mordu à nouveau par un serpent!! Quelle horreur!! Diana doit avoir beaucoup aimé l’allégorie biblique!!!
    Mais cette lumière bleue se glisse en aura reparatrice comme on a pu lire pour d’autres événements permettant de continuer a donner vie à notre couplé adoré.
    Ce qui m’a fort interpellé dans les derniers tomes, sont les »pouvoirs » de Mandy et Jem qu’ on nous rappelle ici…et si Diana en parle, forcément il y aura raison.
    Brianna a un nouveau bébé mais qui ne pourra pas voyager dans le temps, Fraser Ridge à nouveau dans le collimateur, Lord John est harcelé..la guerre fait des ravages…en fin de compte, tout est routine bien rodée chez Diana, tout va toujours très bien dans le meilleur des mondes!!!😉🤭
    On finira éreintés par toutes ces dures épreuves endurées par nos chers personnages!!!
    Merci pour ton partage Aurélie.🙏🙏🙏

  37. Chapitre 151-155
    Très intéressante fin de livre avec l’apprentissage du massage « thérapeutique » à la pierre bleue…Diana adore jouer avec les cailloux, grands ou petits qu’ils soient, aucun doute, c’est certain..avis donc aux amateurs, firmament étoilé assuré en fin de séance, c’est Jamie et Claire qui vous le garantissent!!!❤🌠
    Enfin, William se rend au Ridge pour demander de l’aide à son père…notre cher Jamie aura du attendre longtemps mais j’espère que tout se passera au mieux pour eux, car c’est son souhait e plus cher.
    Mais.. la plume de Diana porte rarement le « happy end »…en ultime prise de conscience face à la mort peut-être?…Qui sait!!
    L’attente sera longue, en effet, avant de le découvrir mais avec un’ œuvre aussi riche qu’Outlander, quelques années sont tout juste nécessaires et à peine suffisantes!!
    Je te remercie beaucoup Aurélie pour ces très beaux résumés et comme tu dis, même si je n’ai pas encore lu le livre, pour moi aussi le vide se creuse….on en voudrait encore et encore, autant que pour la série. On a vécu et on vit tellement avec tous ces personnages que c’est presque allucinant de se dire qu’ils font tous partie de notre entourage et on ne peut imaginer qu’un jour ils disparaîtront derrière le mot FIN!!!😭
    C’est un phénomène étrange et envoûtant qui n’a pas vraiment d’explication logique mais qui nous entraîne malgré nous, et tant que Diana nous offrira de quoi nous réjouir, je ne chercherai pas à le rationaliser, car ce rêve là est merveilleux, riche d’un apprentissage dont on se délecte toujours le sourire au lèvres.
    Je réitère donc mes remerciements pour le temps que tu as bien voulu partager et à bientôt. 🙏🙏🙏

    1. Bonsoir Anna 😉
      Très Heureuse de te lire à nouveau et force de constater une nouvelle fois ton imagination et la façon de formuler si bien tes pensées 😉, je me régale de te lire à chaque fois et surtout tes pointes d humour 😂, sans oublier que tu connais si Diana 😘
      Tout comme Toi et beaucoup Addicts, je ne peux plus me passer d Outlander….et pas question de m en passer car c’est extrêmement Bon à tous points de vue !!!

  38. Suite et fin du chapitre 140 au 155 (brouillon préparé depuis longtemps), il est temps que je le poste avant la sortie du Tome 9 1ère partie 😉
    Brianna accouche de son 3ème enfant ; choix des prénoms et habitude traditionnelle, qui a perduré longtemps car toujours des prénoms en lien avec les parents ou dans la famille plus proche…
    Nouvelle invitation pour Jamie afin de rejoindre la milice du comté de Rowan avec sa milice. Dur choix pour notre soldat bien aimé, surtout qu il connaît les écrits de Frank…il est par ailleurs sollicité par un 2ème colonel…
    Claire suit Jamie sachant que cette bataille va être rude. La date de la bataille approche, Ian est également avec son oncle…
    Jour J…Jamie voit la bataille tel que Frank l a décrite !!!
    Jamie à nouveau mordu par un serpent …
    Peur de Claire quand elle croise un jeune soldat avec le fusil de Jamie et celui-ci blessé et laissé pour mort 🥶…Claire va à sa rescousse, Ian et Roger sont avec elle, clin d’œil à la S5 quand il fût mordu par le serpent…
    Claire a sauvée Jamie et retour à Fraser’s Ridge !!!
    Elle opère la jambe de Jamie, clin d’œil également à la S5 ; Jenny quand à elle éprouve des sentiments pour le Sachem qui l a embrassé 😉
    Jamie se remet tout doucement et doit marcher avec une canne, Claire n est pas trop optimiste. Le retour de John Quincy Myers avec pour Claire « une pierre bleue » ainsi qu un message étrange qui est écrit sur le papier qui donnait les terres de Fraser’s Ridge à Jamie 😉😃
    Lord John captif, une menace pèse sur lui ainsi que sur son frère Hal…Percy lui fait des confidences et lui confirme son Amour, John lui délivre un message pour William…
    Percy donne le message à William, celui-ci veut en savoir d avantage et en parle avec Amaranthus, Percy meurt malgré les tentatives de William pour le sauver….
    John Quincy Myers arrive avec Félicité, Germain et Joannie…Germain porteur d une lettre « problèmes à l imprimerie »
    Dans leur Intimité Claire utilise la pierre bleue pour pratiquer un massage thérapeutique spécial 😉😉
    Mariage en vue peu conventionnel à Fraser’s Ridge, il est célébrait à la maison des rencontres et ce finit à la grande maison, c’est alors qu à la grande Surprise William arrive pour demander de l Aide à Jamie son Père et contre toute attente pour un Final du 1er livre de ce tome 9, cela nous l’ai en haleine en attendant la sortie de la 2ème partie !!!
    Pourquoi faut-il toujours attendre tantôt pour les livres 📚 tantôt pour la Série 😉 la « frustration » est toujours difficile à gérer mais c est ainsi !!!
    Nous avons l avantage d avoir Aurélie et son site Outlander Addict pour nous faire patienter avec toujours beaucoup de diversités de toutes les façons dont elle seule a le secret et qui nous réjouit sans cesse 😘🥰

    Merci Aurélie pour tout ce travail et à très bientôt 😍 🥰🥰😎

  39. Suite et fin du chapitre 140 au 155 (brouillon préparé depuis longtemps), il est temps que je le poste avant la sortie du Tome 9 1ère partie 😉
    Retour sur les Abeilles et cette lumière bleue, clin d’œil à Me Raymond S2 Ep Faith et qui aide à enlever tous les maux….
    Brianna accouche de son 3ème enfant ; choix des prénoms et habitude traditionnelle, qui a perduré longtemps car toujours des prénoms en lien avec les parents ou dans la famille plus proche…
    Nouvelle invitation pour Jamie afin de rejoindre la milice du comté de Rowan avec sa milice. Dur choix pour notre soldat bien aimé, surtout qu il connaît les écrits de Frank…il est par ailleurs sollicité par un 2ème colonel…
    Claire suit Jamie sachant que cette bataille va être rude. La date de la bataille approche, Ian est également avec son oncle…
    Jour J…Jamie voit la bataille tel que Frank l a décrite !!!
    Jamie à nouveau mordu par un serpent …
    Peur de Claire quand elle croise un jeune soldat avec le fusil de Jamie et celui-ci blessé et laissé pour mort 🥶…Claire va à sa rescousse, Ian et Roger sont avec elle, clin d’œil à la S5 quand il fût mordu par le serpent…
    Claire a sauvée Jamie et retour à Fraser’s Ridge !!!
    Elle opère la jambe de Jamie, clin d’œil également à la S5 ; Jenny quand à elle éprouve des sentiments pour le Sachem qui l a embrassé 😉
    Jamie se remet tout doucement et doit marcher avec une canne, Claire n est pas trop optimiste. Le retour de John Quincy Myers avec pour Claire « une pierre bleue » ainsi qu un message étrange qui est écrit sur le papier qui donnait les terres de Fraser’s Ridge à Jamie 😉😃
    Lord John captif, une menace pèse sur lui ainsi que sur son frère Hal…Percy lui fait des confidences et lui confirme son Amour, John lui délivre un message pour William…
    Percy donne le message à William, celui-ci veut en savoir d avantage et en parle avec Amaranthus, Percy meurt malgré les tentatives de William pour le sauver….
    John Quincy Myers arrive avec Félicité, Germain et Joannie…Germain porteur d une lettre « problèmes à l imprimerie »
    Dans leur Intimité Claire utilise la pierre bleue pour pratiquer un massage thérapeutique spécial 😉😉
    Mariage en vue peu conventionnel à Fraser’s Ridge, il est célébrait à la maison des rencontres et ce finit à la grande maison, c’est alors qu à la grande Surprise William arrive pour demander de l Aide à Jamie son Père et contre toute attente pour un Final du 1er livre de ce tome 9, cela nous l’ai en haleine en attendant la sortie de la 2ème partie !!!
    Pourquoi faut-il toujours attendre tantôt pour les livres 📚 tantôt pour la Série 😉 la « frustration » est toujours difficile à gérer mais c est ainsi !!!
    Nous avons l avantage d avoir Aurélie et son site Outlander Addict pour nous faire patienter avec toujours beaucoup de diversités de toutes les façons dont elle seule a le secret et qui nous réjouit sans cesse 😘🥰

    Merci Aurélie pour tout ce travail et à très bientôt 😍 🥰🥰😎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *