VIDEO – Autour de l’Episode 4 de la Saison 5 – Qui se ressemble s’assemble


Saison 5 Episode 4, « Qui se ressemble s’assemble » (The company we keep)

Je décrypte pour vous ce quatrième épisode de la saison 5 de la série Outlander.

Je vous livre mes impressions, je compare roman et série télé et j’analyse certaines thématiques :

  • le leadership de Roger remis en cause par Jamie
  • Jamie fait son show
  • pourquoi Fergus et Marsali vont-ils bien ensemble ?
  • comment l’histoire d’Isaiah Morton et d’Alicia Brown fait écho à celles de Jamie et de Roger ?

 

L’épisode, en une phrase

La vieille rancœur qui mine une petite ville pourrait déstabiliser l’autorité de Roger sur la milice. Claire et Jamie imaginent l’avenir de la petite fille abandonnée par Fanny Bearsdley. (source: Netflix)

 

Pour prolonger l’expérience autour de l’épisode

 

Pour prolonger l’expérience et rester dans l’univers d’Outlander:

  • “Le chardon et le tartan” en version livre sur Amazon.fr: https://amzn.to/2Z7YzTF
  • “Le chardon et le tartan” en version audio sur audible.fr: https://amzn.to/2JXmTRM
  • Regarder la série Outlander sur NETFLIX: https://www.netflix.com/fr/
  • Les DVDs et Blu-rays des Saisons 1 à 4 d’Outlander sur Amazon.fr
  • Un Commentaire

    1. Un bel épisode parsemé néanmoins de quelques points d’interrogation. Quand jamie est arrivé a Brouwsville (…. ce fu un plaisir de voir sa tête…..), de quelle façon la situation aurait-elle tourné si le frère de Lionel Brown n’etait pas arrivé ? Les hommes étant ivres et remontés, aurait-il vraiment su gérer la situation sans eviter le combat ? Là, pour moi, il était en peu trop en abus de sa propre personne, car il ne voulait pas admettre que Roger avait fait preuve de diplomatie pour eviter l’affrontement. J’ai adoré ton expression” il tire encore ses casseroles depuis la saison 4″ et il est clair qu”il ne lui a pas encore pardonné. Depuis, Roger à fait preuve de volonté et détermination pour se racheter, mais il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veux pas entendre, n’est pas ! 2eme point, les notes de Claire. Quand Fergus les a prises dans l’episode précédent, ne s’en est elle pas rendue compte ? Elle se préparait à partir, mais ses recherches lui tenaient cher, demandant en plus à Marsali de les consulter. En rapport avec un intrigue à venir,pas de doute, ma un peu brouillon. 3eme point, la scène du départ de Alicia et Isaiah en pleine lumière matinale, le regard complice à Claire à la fenêtre, autant dire”je les ai laisser partir….et…pas de reaction ! Un peu bâclé à mon avis. 4eme point, sachant que Bonnet est en vie, meme loin, ils ont laissé Brianna toute seule, ils ne se doutent pas qu’elle est au courant, mais, tout de même….Difficile de se confier sur un viol subi, certe, mais elle continue à se taire. Venant d’un’autre époque, il n’aurait pas été trop compliqué d”inventer un ‘histoire pour justifier sa peur et lui permettre un minimum d’aide ciblé en cas de besoin. Par contre j’ai adoré la scene d’intimité dans les bois, le dialogue à la rivière, un bijou de tendresse, d’ émotivité puissante comme ils savent si bien les créer, la sagesse de l’age en plus. Décors de l’épisode toujours très riches, souci du détail et, comme tu dis, de beaux jeux de lumières, humour, frustration et passion, on est bien dans Outlander !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *