VIDEO – Autour de l’Episode 13 de la Saison 2 – Le Talisman


Saison 2 Episode 13, « Le Talisman » (The Dragonfly in Amber)

Je décrypte pour vous ce dernier épisode de la saison 2 de la série Outlander.

Je vous livre mes impressions, je compare roman et série télé et j’analyse certaines thématiques :

  • les fantômes du passé : Frank, le Révérend Wakefield, Mrs Graham, Geillis
  • la relation entre Claire et Brianna
  • le personnage de Roger
  • la Claire des années 60
  • les derniers moments entre Claire et Jamie, leurs adieux déchirants à Craigh na Dun
  • des anecdotes sur l’épisode et notamment les parallèles qui sont faits avec d’autres épisodes des saisons 1 et 2

Voilà de quoi s’occuper les yeux (sur Youtube) et/ou les oreilles (en Podcast) pendant cette période difficile de Droughtlander 😉

 

L’épisode, en une phrase

Des secrets longtemps enfouis refont surface quand Claire et sa fille visitent l’Ecosse en 1968. Quant à Jamie, toujours en 1746, il s’efforce de sauver ses proches… (source: Allocine )

 

L’interview de Sam Heughan au sujet de l’épisode

 

Les scènes coupées de l’épisode

 

 

Pour prolonger l’expérience et rester dans l’univers d’Outlander:

  • “Le chardon et le tartan” en version livre sur Amazon.fr: https://amzn.to/2Z7YzTF
  • “Le chardon et le tartan” en version audio sur audible.fr: https://amzn.to/2JXmTRM
  • Regarder la série Outlander sur NETFLIX: https://www.netflix.com/fr/
  • Les DVDs et Blu-rays des Saisons 1 à 4 d’Outlander sur Amazon.fr
  • Un Commentaire

    1. Bonjour Aurélie. Un épisode magnifique qui clôture la 2ème saison. Des émotions à fleurs de peau ! J’ai bien aimé ce mélange passé-présent, et c’est tellement bien fait qu’on ne peut que saluer, bien bas, l’ecrivain, tous ceux qui l’ont réalisé et les acteurs. Un Roger qu’on découvre charmant, convencant et beau en plus. Un personnage avec déjà une certaine maturité, ce qui nous offre des dialogues et des scènes très fortes. Un rôle taillé pour Richard Rankin. Que dire de Claire…personne reste insensible à ses tourments et à ses émotions tellement elles sont vivantes en elle. Le monologue devant la pierre à Culloden, le dernier adieu pour faire définitivement son deuil, emportée par la résignation qui l’apaisait, la visite à Lallybroch, sur ces marches qui lui rappelaient tant de choses, la déception de ne pouvoir y enter et la souffrance d’avoir perdu l’amour de sa vie. Le poème que Jamie lui avait lu (seulement dans le livre) et cette musique qui t’envahit de frissons, les larmes montent toutes seules. Superbe scène quand elle explique à Brianna son histoire ! Subtilement développée, un moment clef très bien orquestré. Dans la chambre en regardant la lune, amie fidèle de son ancienne vie, l amour pour Jamie dans le reflet de sa fille, les frissons t’envahissent et tu rentre dans son désarroi. Et Jamie, lui, au sommet de toute émotions, sale et decoiffé mais toujours si HOMME ! Le souci de sauver ses hommes, Murtagh qui salue Fergus en s’inclinant car Jamie l’a reconnus comme son fils et le moment du départ vers les pierres, sont d’un’intensité troublante. Et que dire de celui où Claire doit partir….tu fremis de la tête aux pieds, tu ne respires plus, les larmes coulent sans retenue, ton estomac se noue et tu as seulement envie de crier “non, non”…tout étant consciente qu’il faudra attendre un an pour la suite. Le livre décrit leur adieu différemment, mais j’ai adoré quand il lui fait comprendre qu’il sait qu’elle attend un enfant. Surprenant, même si on n’avait pas besoin de ça pour aimer Jamie à la folie (mais tout de même..). Chapeau à D.G. pour tous ces détails et la façon avec la quelle elle jongle avec le temps. Merci à toi pour les références et les clins d’oeil que tu apportes dans tes décryptages, toujours utiles pour en savoir un peu plus, encore et encore. Quelle série ! Je n’arrête d’en clamer l’envoutement, sans gène, et je ne suis pas prête, comme toi, à m’arreter. Mes petis commentaires se terminent , ils ont été nécessité libératrice d’un ressenti parfois débordant après visionnage et gratification convencue de tes décryptages, du moins je l’espère. Je sais que tu travail sur les saisons 3 et 4. Fidèle au poste, je t’ecouterai avec gourmandise car, jamais çerise sur le gâteau ne m’aura goûté autant. Merci !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *